A way of travel

LANDES | PAYS BASQUE​

Urban Outffiters débarque à Toulouse !

Quelques photos trèèèès en retard de la soirée qui a eu lieu sur la terrasse des Galeries Lafayette de Toulouse pour fêter l’inauguration du corner Urban Outfitters. Ma marque préférée de toutes <3 Je pourrais traverser l’Atlantique ou la Manche rien que pour elle (enfin si j’étais riche quoi…). Je passe des heures sur leur site Internet en imaginant mon appart parfait rempli d’UO…
Tout ça pour dire que j’étais mega contente de cette ouverture, même si ce n’est que quelques mètres carrés, c’est un bon début. Je suis plus souvent au rayon homme que femme, allez savoir pourquoi, les mecs ont toujours des fringues plus cools que nous, et en S ça passe…

Continue reading « Urban Outffiters débarque à Toulouse ! »

Anniversaire Adrien !

On quitte le Maroc et nous revoilà à Toulouse… Le retour fut (très) difficile et il m’a fallu un temps avant de ré-attérir. Heureusement, retrouver son petit appart, Toulouse (Internet, je dois bien avouer…), et surtout ses amis, aide. Du coup, je vous embarque pour une petite journée avec eux. Passage à la décennie supérieure pour Adrien, on a fêté ça comme il se devait, en commençant par du Bubblefoot ! Ou comment perdre les calories qu’on allait récupérer 2h après… C’était trop bien !! Petit aperçu de la tenue à ne, surtout, pas avoir pour ce genre d’activité puisqu’en vrai y a des sangles et que ça tue la peau. La prochaine je mettrai un t-shirt. Mais bon, ça m’a pas empêché de me battre jusqu’au bout, avec une belle victoire finale (dans laquelle, vous vous douterez bien, je n’ai joué aucun rôle).

Bien évidemment, il a fait un soleil d’enfer à se croire en été toute la semaine, mais il a fallu que ce samedi, la pluie soit de retour. Mais peu importe le lieu, l’essentiel c’était d’être ensemble, on a du coup fait un petit pique-nique chez Adrien, avec bataille de Nerfs et Molky entre deux crêpes. 

Et pour terminer (enfin presque), on a fini à boire des cocktails et à danser sur de la musique kitch comme je l’aime…

Entre Francky Vincent et Sardou, on a offert à Adrien ses cadeaux : polaroid vintage, casquette piège à filles, bon chez O Cofador et joli bouquin sur l’observation des nuages… Et saut en parachute ! Parce que bon, 30 ans quand même. Hâte de l’accompagner et de vivre ça par procuration (ça me suffira en émotions). Et comme on est plus tout jeunes, on a fini la soirée à l’appart devant Mortal Kombat, une jolie journée de 24h qui s’est achevé au petit matin.
Y a 12 ans de ça, on faisait des dérapages sur le parking de notre lycée, on passait des nuits à jouer à la console (ça, ça a pas changé), et maintenant on est là à fêter nos trentes ans (j’ai encore un peu de sursis), ça fait tout bizarre. Au final, on n’a pas trop changé, on a juste plus d’argent et moins de temps pour faire toutes nos bêtises. Je me dis qu’un jour on sera arrivés à l’étape 3, plus d’argent et plus de temps (bon avec la réforme des retraites, je suis pas certaine de mon coup hein…), et entre les deux encore plein de jolies choses s’annoncent et je remercie chaque jour la vie de m’avoir entouré de personnes si chouettes que j’aime tant ! Le mois dernier m’a prouvé qu’on pouvait partir bien plus vite qu’on ne le devait et que les amis n’était pas éternels, alors je compte bien en profiter au maximum, quitte à ne pas dormir de 24h et à perdre mes cervicales lors d’un porté Dirty Dancing inversé.


She is morning revient !

Une petite pause dans mon voyage au Maroc (oui, en vrai c’est une longue pause mais il me reste les deux derniers jours à vous raconter et il me tarde !) pour vous parler d’un super événement qui se tiendra à Toulouse le 19 juin prochain : She is Morning.
Il y a 2 mois de ça, la jolie et pétillante Charlotte me contactait pour me parler d’un nouveau concept… Avec Amandine, elles lançaient un rendez-vous matinal, d’abord à Montpellier, puis à Toulouse et dans d’autres ville tout au long de l’été. Au programme : petit-déjeuner sain, yoga et différents ateliers bien-être pour un réveil à la fois dynamique et relax. Bref, ou comment bien commencer sa journée. 
Les demoiselles avaient besoin d’une photographe pour couvrir l’événement, et j’ai desuite était sur-emballée par le principe. J’ai toujours rêver d’être ce genre de fille « Every Thing is Awesome« * qui attaque sa journée par quelques étirements, un peu de sport, des fruits frais, du muesli, le truc que tu vois sur Instagram pendant que toi tu manges le dernier yaourt périmé de ton frigo dans un vieux pyjama en luttant pour avoir la force d’aller prendre une douche. Bref, je dis oui. Après je regarde l’heure… 6h30. Et là, je pleure. Mais je connais Charlotte depuis plusieurs années maintenant, et je sais que lorsqu’elle se lance dans quelque chose, c’est toujours tip top. Et puis si je veux un jour devenir cette fille super équilibrée au réveil parfait, il faut bien que je commence quelque part. Les observer serait un bon début.
* Petite référence à Lego The Movie…
Alors ce vendredi matin, mon appareil, mes petits yeux et moi-même avons réussi à nous extirper du lit à une heure où il m’arrive souvent de me coucher pour rejoindre toute une bande de nanas hyper motivées dans une ambiance cocooning et gourmande. Oui, car ne nous mentons pas, quand je suis arrivée et que j’ai vu cette table de petit déjeuner absolument parfaite, j’avais déjà oublié le dur son de mon réveil. 

Ce jour là, une cinquantaine de femmes ont pu découvrir ou re-découvrir le yoga, profiter de conseils avisés de coachs, le tout sur de la musique d’un super DJ. En tant que photographe, j’ai vécu l’expérience avec du recul et telle une petite souris, j’ai observé chaque visage, chaque réaction.
Quand j’ai rendez-vous avec mes clients, une chose revient souvent dans ce qu’ils ont aimé sur mes photos : la spontanéité et la bonne humeur qui s’en dégagent. Ca tombe bien, c’est pour ça que j’aime tant mon métier. Je me vois comme une chasseuse de sourires, j’essaie de capturer les rires et les yeux pétillants, que ce soit pour un reportage mariage ou pour un quelconque événement. C’est ce que j’aime dans la vie et c’est ce que j’aime que mes photos reflètent. 
Alors ce matin-là, si j’ai pu d’abord observer des petits yeux fatigués et des regards interrogateurs aux premiers abords, il a suffit de très peu de temps pour que tout ça se transforme en rigolades entre copines. J’ai vu toutes ces femmes repartir le sourire aux lèvres pour attaquer leur journée, toutes étaient ravies et moi de même…
J’avais non seulement eu ce que je voulais pour mon reportage photos, mais j’ai également pris la bonne résolution de transformer mes matins ! Alors depuis, certes je ne fais pas encore de yoga, mais je mange des fruits et du muesli bio tous les jours.. Et ouais ! C’est un bon début… 

Alors si vous aussi vous avez envie de tenter l’expérience, ce sera chez Trentotto Per tutti qu’il faudra être vendredi prochain ! Les billets pour une matinée all-inclusive sont à acheter ICI (pas de vente sur place). C’est un joli moyen de faire des rencontres et de peut-être commencer à apprécier une nouvelle hygiène de vie. Moi en tout cas, j’ai re-signé pour le prochain reportage, qui sait, après celui-ci, je m’inscrirai peut-être enfin au yoga 😉

L’Opening Market fait sa Happiness Therapy

Aujourd’hui, je suis allée faire un petit tour à l’Opening Market et comme c’est jusqu’à demain, je prends 5 minutes pour vous poster quelques photos 😉 Y a du progrès..!
C’est à l’Hôtel Dieu, magnifique endroit et vraiment bien aménagé. J’ai pu faire un coucou à ma copine Anissa, créatrice des magnifiques bijoux Nomadic Revery, qui tenait un stand avec la jolie boutique Gabardine.
On y retrouve plusieurs créateurs et créatrices connus de Toulouse comme l’Atelier Halo, Chapoleone, Mini Ju, etc. Egalement le stand de Ma Jolie Papeterie, avec la nouvelle collection des masking tape Masté juste trop belle… J’ai évidemment craqué pour le tropical mais y a des pandas, des flamants roses, du galaxy (raaah <3)… 
L’entrée est à 8 euros mais il y a plein d’activités à l’intérieur ensuite à faire, atelier brownie, gnocchis, massage, manucure, barbier… De quoi vite rentabiliser ! Pour plus d’info sur l’évènement, je vous conseille d’aller directement faire un tour sur Facebook : ICI.


Un vendredi soir au Vasco…

Mercredi soir (oui, l’article s’appelle « vendredi soir », mais j’y viens…), y a quizz au Vasco, et j’avoue y être un peu (beaucoup) souvent… Mais cette semaine, personne n’était dispo pour m’accompagner ! Qu’à cela ne tienne, j’ai quand même enfourcher un velib’ et suis partie à Saint-Cyp, me disant que je trouverais toujours de chouettes gens sur place. Et ce fût le cas ! J’ai reconnu quelques visages croisés lors de la soirée « vente aux enchères » (remember), et on a passé un trop chouette quizz ensemble !
Vendredi soir (venons-y), rien de folichon de prévu mais pas envie de passer ma soirée dans mon canap’, (et mes potes dispersés à droite-à gauche, à croire que vous voulez plus me voir hein…), croisé à une folle envie d’un Pictionnary et de bières (ça peut arriver à tout le monde), j’ai envoyé un petit message à ces mêmes chouettes personnes et on s’est retrouvé avec Mily autour de quelques bières à faire des parties de Duplik et Time’s Up. Au détour de la conversion, j’entends les mots « Planète Rock », je demande de répéter… Et oui, il sortent bien dans un de mes endroits préférés de Toulouse, où tu peux danser sur du ACDC et du Blondie jusqu’au petit matin… On a donc fini la nuit là-bas. 
Soirée du vendredi soir improvisée juste comme je les aime.

Mercredi soir, « une de ces gens chouettes » me disait qu’elle avait prévu une rando raquettes ce dimanche mais sans certitude d’avoir une place avec son club. Je lui dis que j’en fais une et que si jamais, elle est la bienvenue ! Et on s’est retrouvé à passer un super dimanche sous le soleil de Bethmale…
Enfin bref, tout ça pour dire que si ce fameux mercredi soir, j’étais restée sous mon plaid, ma semaine aurait été bien moins remplie et bien moins jolie. Et que si on attend après les autres pour se bouger, on passe à côté de belles rencontres. Et que toutes les fois où j’ai décidé de rester quelque part seule, je me suis toujours retrouvée un verre à la main à découvrir de jolies personnes. Alors je vous souhaite d’oser, et je vous en souhaite de toutes aussi belles, des rencontres…

Vente aux enchères de célibataires #2

Si l’année dernière (ici), mes copains se sont bien marrés à me voir derrière le comptoir, ils faisaient moins les malins cette année… Et pour cause, c’est eux qui y sont passés. A l’approche de la Saint-Valentin, je me suis dit « hey, hey, mais la vente aux enchères du Vasco approche…« , j’ai contacté Audrey pour lui proposer ces deux spécimens, et devant tant de canonitude, elle n’a pu qu’être emballée 😉
Pour vous raconter… Comme chaque année, le bar Vasco Le Gamma a organisé sa fameuse Ventes aux Enchères des Célibataires au profit d’une association, en l’occurence « L’Association Petits Princes » qui réalisent les rêves des enfants malades. Le principe est simple : dix célibataires sont mis aux enchères le temps d’une soirée, à la clé, un rendez-vous en tête-à-tête autour d’un pichet dans le plus chouette bar de la ville (vous aurez deviné duquel je parle…).

Certes au début, quand je leur ai dit que je les avais inscrits, ils m’ont regardé d’un air un peu méfiant (non, en fait, c’est pas vrai du tout, j’ai fait ça lâchement par message… Mais je pense que de l’autre côté du téléphone, il avait un air méfiant). Et bien évidemment, le soir-même, les deux phénomènes se sont éclatés en faisant le tour du bar clamant leurs numéros de vente à toutes les jolies filles qu’ils croisaient. Bon ok, je lai « un peu » fait aussi… Mais tout ça pour dire, que ça n’avait pas l’air de les avoir trop traumatisé non plus les deux loustiques.

Alors après un mini strip-tease d’Adrien, une magnifique interprétation de Bonnie Tyler par Julien, plusieurs pichets de bières et du Cacolac, je crois bien qu’on peut le dire, le Vasco nous a encore offert une soirée mémorable ! J’en connais un qui était plus que ravi de sa jolie acheteuse, et même que s’il est d’accord, je vous raconterai la suite 😉 (A défaut d’avoir une vie sentimentale, je pourrai vous parler de celle de mes potes ^^)

Bowlinniversaire !

Vendredi soir, c’était l’anniversaire surprise de Mily, pas trop compliqué à organiser vu que depuis un mois elle me dit qu’elle va organiser un mega truc complètement fou mais qu’en fait, à 3 jours du fameux week-end, elle n’avait toujours pas lancé les invit’. J’étais quand même dans le stress qu’elle nous gâche tout, puis finalement mercredi, elle m’a sorti « Bon en fait, le mega truc, je le ferai pour mes 31 ans, ça me laisse du temps pour l’organiser« . La surprise a finalement bien marché, même très bien !
L’occasion de sa toute première sortie pour mon nouvel appareil trop mimi dont je vous parle tout bientôt ! Fini de me trimballer mon appareil pro partout, les photos sont certes de moins bonne qualité, mais mes cervicales me remercient…
On lui a donc préparé une chouette soirée au Bowling des Minimes. Au programme : mojitos, strikes (hum, hum), burgers, just dance et ouverture des cadeaux chargée en émotions !
Ma copine Hélène, c’est la plus drôle. Elle est même plus drôle que son mari, c’est pour dire <3. Alors que bon, y a déjà un sacré niveau. Et oui, quand je gagne, ma réaction est un poil exagérée, mais ça n’arrive pas souvent, souvent… On a ensuite manger nos burger, souffler les bougies, ouvert les cadeaux et beaucoup pleuré, c’était beaaauuu…
Le trop beau bouquet de Poppy Figue Flower <3

Et voilà, après toutes ces émotions, on est allées danser sur Partenaire particulier et autres merveilleux tubes des années 80 et mon corps m’en demande encore pardon ce soir. 8 heures de sommeil en un week-end, ça passe de moins en moins… Et d’ailleurs, je vous raconte la suite tout bientôt, et surtout, je vous parle du petit appareil-photo trop mimi que je ne vais plus quitter…

Urban Garden Café

Petite pause dans les articles sur Berlin ! J’ai trop hâte de tout vous raconter mais les photos sont encore dans la carte SD et il faut que je trouve du temps pour les sortir (j’imagine même pas si je ne travaillais qu’à l’argentique, vous verriez mes voyages 3 ans après…). Hier midi, Karine était de passage sur Toulouse pour son rdv avec Mily Cut’s, du coup je me suis incrustée et on est allées déjeuner toutes les trois. L’occasion de tester un nouveau Salad Bar à Labège : l’Urban Garden Café !
Je ne pouvais qu’aimer cet endroit par son histoire et les personnes qui se cachent derrière… Christelle et Christian étaient tous deux salariés quand ils ont décidé de tout abandonné pour se consacrer à ce joli projet. Il en faut du courage et de la volonté face à toutes les difficultés que peut représenter une telle idée. Mais ils n’ont rien lâché, et aujourd’hui, quand ils vous accueillent dans leur restaurant, c’est avec les yeux qui pétillent et un sourire qui fait chaud au coeur. 
Le concept : on choisit sa base (salade, pâtes, riz, etc.), à laquelle on ajoute les ingrédients que l’on veut (plus de 40 ingrédients au choix). L’occasion de varier les plaisirs et de composer avec nos envies du moment. Dans le menu ensuite, on peut agrémenter sa salade d’une soupe ou d’une tarte, ou opter pour un des super desserts !

Soucieux de la qualité de leurs produits, tout est frais et au maximum local. Les plats cuisinés le sont le matin même, comme les tartes salés, les soupes ou les desserts (le riz au lait caramel beurre salé a fait une heureuse ce midi). C’est un maraîcher de Saint-Jory qui fournit le restaurant en fruits et légumes, le pain vient de la boulangerie des Arcades à Saint-Orens et les charcuteries de la Maison Garcia… Restauration rapide oui, mais saine, ce qui fait de l’Urban Garden Café un super lieu pour les pauses déjeuner.

Si vous travaillez dans le coin, n’hésitez pas à embarquer vos collègues pour une petite (enfin, elles sont plutôt énormes) salade un midi. L’Urban Garden est ouvert du lundi au vendredi, de 11h30 à 15h30. Le pari était d’amener le jardin en ville, ils ont réussi, et ils l’ont agrémenté d’une grosse dose de bonne humeur qui fait du bien au milieu d’une journée boulot !

Scènes ouvertes au Bar d’en Face !

J’ai mon chouette copain Kieran, qui a un chouette groupe, The Bottlenecks’s, et qui en plus de ça, organise de chouettes soirées. Oui, ma vie est chouette.

Kieran, il gère Lee Mellon Records, ils trouvent de chouettes groupes, de chouettes chanteurs(seuses), et s’il y a besoin, il les aide pour finir leurs morceaux ou pour les enregistrer (comme The end of the day que j’adore trop beaucoup, par Momo), et parfois il organise des scènes ouvertes au Bar d’en Face, où tout le monde est libre de prendre le micro… Y a une ambiance indescriptible, tout le monde danse, chante ou joue des instruments qui n’existent pas…

Ca, c’est Julii, elle a fait un drôlement beau morceau, à écouter ICI.

 

(Et ça, c’est Kieran)

 

Il y avait Tincho y Narigueta

 

 

 

Et aussi Mee and Mee

 

 

Et plein d’autres groupes ou tout-seul, je ne pourrais pas citer tout le monde, mais vous pouvez aimer la page Facebook de Lee Mellon Records. Ca vous permettra d’être au courant des prochaines scènes ouvertes ou concerts, et puis si vous êtes loin, ça pourra aussi être l’occasion de découvrir de jolis talents grâce à tous les partages ! Je vous abandonne avec une petite photo souvenir (le miroir, sauveur, photographe du photographe ^^) et j’espère vous croiser aux prochains évènements Lee Mellon 😉 !

Mes petites boucles triangles !

Ca fait trop longtemps que je veux vous montrer mes nouvelles boucles, qui ne sont du coup, plus vraiment nouvelles, mais impossible de trouver quelques minutes pour les prendre en photos. Maintenant que c’est un peu plus calme niveau boulot, je reprends doucement le chemin de la blogosphère et je vais rattraper tout ce retard !
Alors pour tout vous avouer, ça fait tellement longtemps, qu’elles ne sont peut-être même plus en boutique… Encore que, il me semble les avoir vu lors d’une petite escapade à la recherche d’un cadeau il y a quelques semaines. Le mieux, c’est certainement d’aller directement voir chez Mademoiselle Nuage ! Parce qu’admettons elles n’y sont plus, vous y trouverez toujours tout un tas de jolies choses… Et en particulier de magnifiques bijoux  !
J’aime ces boutiques où l’on sent l’âme des propriétaires. Ce n’est pas seulement un lieu de vente, c’est un lieu de vie. J’aime savoir que chaque petit détail a été pensé et réalisé par leur soin. Avant d’en arriver à ce si joli endroit, il a fallu de la patience, du courage, des après-midis de peinture et de bricolage. C’est ainsi qu’est née, il y a moins d’un an, Mademoiselle Nuage.
Un mélange subtil et doux de deux univers, deux créatrices : Pauline et Karine. La première est à l’origine de la marque de bijoux « Les Fantaisies De Léonie », la seconde des accessoires textiles « Kinoko Fabric Art » (portes-carte, portes-chéquier, portes-monnaie…). Amies et partenaires sur de nombreux marchés de créateurs, c’est tout naturellement que l’idée d’ouvrir une boutique à deux leur est venue. Pour se rappeler cette jolie rencontre, elles nomment la boutique en référence au bijou en forme de nuage à l’origine de leur collaboration… 
Et quel doux nom que « Nuage », si bien trouvé pour cet univers romantique et poétique, avec une légère touche de girly mais sans jamais en faire trop. La déco fait rêver et on s’y sent de suite bien. On ne va pas simplement « acheter » un bijou ou un accessoire, non. Quand on va chez Mademoiselle Nuage, on a envie d’y rester l’après-midi avec du thé et des petits gâteaux à discuter avec Pauline ou Karine, selon qui tient la boutique cette semaine-là.
Car, en effet, l’avantage d’être deux, c’est que le temps peut facilement être partagé entre atelier et boutique. Quand une est à son poste pour accueillir les clients, l’autres est en pleine création des nouvelles pièces qui ne tarderont pas à rejoindre les étagères de Mademoiselle Nuage. L’avantage d’avoir les créatrices en direct, c’est que quelque soit le moment où vous viendrez à la boutique, vous tomberez toujours sur une personne passionnée par ce qu’elle fait, par ce qu’elle a entrepris. Karine et Pauline sont à l’image de leur boutique, douces et chaleureuses. On ne peut en ressortir qu’avec le sourire !
Et les deux demoiselles nous gâtent encore plus en partageant leur coups de coeur créatifs. En effet, si on peut retrouver les bijoux « Les Fantaisies De Léonie » dans un style rétro-chic et les accessoires textiles « Kiniko Fabric Art » aux tissus japonisant, les filles accueillent aussi plusieurs autres créateurs, comme par exemple Tiboud’Papier pour la papeterie ou Shlomit Ofir et ses magnifiques bijoux.
Bref, allez vite y faire un tour, c’est au 11 rue Peyrolières !

Petit tour à l’Atelier de Poppy Figue

Hier, avant t’entamer un super Noël pyjama avec ma grande soeur, j’ai accompagné Mily récupérer sa commande de bouquets chez Poppy Figue Flower ! C’est toujours un plaisir d’aller à son atelier, c’est rempli de trésors, ça sent les fleurs (quand on est pas enrhumée)… Y a toujours des nouvelles choses à voir, les compositions changent… Enfin bon, c’est trop cool l’atelier de Sophie. Et même qu’il faudra mieux vous renseigner mais normalement, à partir de la mi-janvier, tous les jeudis elle ouvrira ses portes, vous pourrez juste passer faire un coucou, dégoter un petit cadeau, lui demander des conseils, acheter des bouquets… Elle en parlera mieux que moi ! Je vous laisse découvrir son univers avec quelques photos prises à la volée hier et une Mily toute contente de ses bouquets 🙂

Zombie Day Toulouse 2014

Quelques photos de la Zombie Day de cette année ! Pour revoir l’article de l’année dernière, c’est ici. Le fait qu’elle tombait pile en même temps que la Color Me Rad a bien diminué les effectifs… C’était toujours aussi chouette mais cette année, pas de déguisement pour moi ! Timing trop serré… J’espère que l’année prochaine, je pourrai plus en profiter. Y avait encore des costumes vraiment trop fous… Genre le Iron Man… Juste Waooaw quoi !

Color Me Rad !

Le mois dernier avait lieu à Toulouse la fameuse Color Me Rad ! Lendemain de mariage et tête dans le pâté, j’avais quand même trop envie d’aller voir ça… Direction la Ramée avec mon appareil-photo tout cellophané. Ayant beaucoup de boulot en ce moment, je savais que j’allais me détester si je rentrais avec une carte SD remplie de photos à trier et retoucher… Me suis donc limitée, surtout que j’enchaînais avec la Zombie Walk. Du coup, je n’ai fait que quelques photos dont je vous montre des extraits. Aucun regret d’avoir mis le réveil, j’ai trop aimé. Bon, la course ne sert absolument à rien, y a pas de chrono, de classement, le seul but étant d’arriver recouvert de poudre, mais en photo, ça claque ! 

Et j’ai retrouvé Adrien sur place, venu encouragé une copine ! Ca aussi c’était chouette 🙂

Portes Ouvertes à l’atelier !

Deux super chouettes toulousaines se sont réunies pour partager un même atelier rue Raymond IV : Amicie d’Amicie Factory que je ne présente plus (enfin si, je la présenterai quand même un peu…) et Marie-Pierre de Ma Jolie Papeterie. A l’occasion d’Halloween, elles ont organisé des ateliers et on fait une journée portes-ouvertes pour nous faire découvrir les lieux. Et comment dire, j’ai tout simplement craqué !

Plus qu’un atelier, c’est un véritable showroom ! Déjà que je bave à ne plus en pouvoir en trainant sur leur sites respectifs, voir toutes ces petites merveilles en vrai m’a laissé gaga. Côté Ma Jolie Papeterie, on trouve donc de la papeterie (hey, hey…) : du masking tape à gogo, des gommes trop choupi, des trousses, des stickers adorables et j’en passe. On trouve aussi tout pour organiser de trop jolies fêtes !  Des guirlandes, des déco de cupcakes… Bref, c’est une tuerie, on a envie de tout acheter ! 

Côté Amicie, on retrouve bien évidemment tous ses jolis bijoux, toujours aussi fins et colorés… J’adore ! Et ses supers bocaux 🙂 D’ailleurs, récemment j’ai fais les photos du baptême de la petite poupée de mon amie Hélène et Amicie et Ma Jolie Papeterie étaient de la partie pour la déco, à voir sur mon site pro Remember Happiness Photographie. Ca rendait trop bien, pour des pots à dragées-bonbons c’est juste génial ! En plus on peut garder le pot ensuite pour y mettre plein de trucs, en pot à trombones ou autre sur le bureau… En cuisine avec des bonbons renouvelés régulièrement (oui, ça part vite chez moi ^^)… Bref, tellement mieux que les petits sachets habituels !

Et voilà pour ce petit tour de l’Atelier… N’hésitez pas à les contacter pour plus d’infos ! 
Je vous souhaite un super Halloween, je vais aller enfiler mon déguisement, j’espère avoir le temps de vous montrer quelques photos de la soirée tout bientôt !

L’Evénement Mariage…

… Ou à quoi ressemble ma vie depuis quelques temps ! Remember Happiness Photographie s’est développé à une vitesse folle et mes journées sont bien trop courtes. Je passe beaucoup de temps derrière mon appareil photo et quand je n’y suis pas, c’est derrière l’ordinateur pour le traitement. Mais je m’éclate et ne suis pas descendue de mon nuage depuis janvier, où tout a démarré…

Je le répète à chaque fois mais je suis désolée d’être si peu présente par ici. Je suis toujours à mille à l’heure et ai plein de choses à partager avec vous mais c’est malheureusement impossible pour moi d’être aussi régulière qu’avant. Mais de temps en temps, comme aujourd’hui, je repasse vous faire un coucou.

Et exceptionnellement, je vais vous présenter un petit bout de ma vie « pro » puisque ça n’en était pas tant que ça. Avec ma copine Emilie de Mily Cut’s, on est allées faire un tour au salon « L’Evénement Mariage« . C’était tellement beau que je ne peux m’empêcher de partager quelques photos avec vous. Puis je me dis qu’il y a peut-être de futures mariées parmi vous, alors un conseil, courez-y ! C’est jusqu’à ce soir, 19h, au Sing Sing à Purpan.

Continue reading « L’Evénement Mariage… »

Exposition Panoramic aux Galeries Lafayette

Hier soir avait lieu le vernissage de l’exposition « Panoramic » retraçant l’histoire des Galeries Lafayette de Toulouse depuis 1875. Une bien jolie expo pour un très grand magasin ! A travers son histoire, on replonge dans celle de Toulouse, on découvre de vieilles photos, de vieux objets comme ce catalogue… C’est jusqu’au 15 novembre et je ne peux que vous conseiller d’aller y faire un tour. Il y a même des visites guidées gratuites les mercredis à 16h.

 

 

Le nom de l’exposition « Panoramic » fait notamment référence à l’ancien snack-bar du même nom installé au 6e étage des Galeries mais également à la vue de panoramique que l’on peut avoir de sa si célèbre terrasse. Toujours aussi belle, le magasin sait comment la mettre en valeur et nous offre à chaque évènement un super cocktail. Champagne et petit four pour admirer la vue comme il se doit.

Merci d’ailleurs de nous chouchouter comme ça à chaque fois !

 

 

Le tout parsemé de petits cadeaux comme je les aime, des photomatons, des trop belles lunettes et… Mon cadeau préféré auquel j’ai droit à chaque fois, la vue sur un magnifique coucher de soleil sur les toits de ma ville d’amour !

Tout simplement…

Tout simplement parce que parfois, on part faire les photos d’un concert, qu’on finit chez le chanteur à manger du chocolat de Pâques et à boire du vin avec de belles personnes qui viennent de partout dans le monde, qu’on joue de la guitare jusqu’à l’aurore en faisant des crêpes… Tout simplement parce que l’amitié, ça nous tombe dessus aussi imprévisiblement que l’amour et que c’est ça qui rend la vie si jolie ! 

J’aime trop ma vie, j’aime trop mon métier qui me fait rencontrer toutes ces belles personnes et…
J’aime trop mes amis, les anciens, les nouveaux et les futurs 😉

Fête des commerçants de Saint-Cyprien

C’était il y a un petit moment déjà mais vu que je me suis arrêtée à la Fête Place de l’Estrapade, autant continuer dans la lancée ☺ Et contrairement aux derniers articles où j’avais du prendre les photos avec mon petit appareil, cette fois, vous aurez droit à un peu plus de qualité puisque j’ai été missionnée par l’association pour couvrir la journée en photos ! 

Malgré le froid de canard, le vent et la pluie, vous avez été nombreux à venir faire un tour sur la jolie Place du Ravelin et j’en profite pour vous dire un grand merci de la part des exposants car pour avoir passé la journée avec eux, voir toutes ces bouilles d’enfants, ou de plus grands, heureuses, ça faisait plaisir à voir et ça, mine de rien, ça réchauffe !

Barbara du blog Oiseau de Paris faisait découvrir les tatouages éphémères Bernard Forever. Elle a fait l’unanimité auprès des petits comme des grands, je suis d’ailleurs repartie avec une belle sirène tatouée sur l’épaule façon pirate ! Elle m’a bien tenu 3-4 jours malgré le sport et les nombreuses douches, trop envie de me laisser tenter par de nouvelles planches maintenant…

Les filles du Dispensary étaient aussi de la partie avec leurs thés glacés façon mojitos ! (Et elles m’ont autant donné envie d’avoir des tatouages que le stand de Barbara ^^)

Jane de Sneak+Peak proposait quant à elle un atelier customisation de vos t-shirts !

Emilie de Mily Cut’s était elle aussi là avec son assistante de choc ! Elle avait installé un bar à tresses et enchainait les coiffures toutes plus belles les unes que les autres. Vous aviez peut-être vu la photo que j’avais posté ce jour là sur Facebook ?! Comme toujours, suis complètement fan de son travail… Et pour dire, vais même lui laisser passer un coup de ciseaux sur mes pointes, et ça, ça… Ceux qui connaissent mes relations avec les coiffeurs savent que ça arrive pas souvent !

Et vous l’avez peut-être aperçu sur les photos, il y avait également Morganours de Plan B ! Elle avait un stand où on pouvait fabriquer un petit terrarium pour faire pousser un haricot magique ☺ Bon et normalement c’était pour les enfants mais comme on a été sages, on a eu droit de fabriquer le notre aussi ! C’était trop chouette de pouvoir repartir à la maison avec son petit pot et de découvrir dès le lendemain une jolie tige…

La Ferme Attitude avait organisé un Colin Maillard des saveurs qui a bien amusé les grands enfants…

Et le collectif Gil Art Concept avait mis à disposition une fresque où chacun pouvait venir participer.

La petite soeur d’Emilie de Mily Cut’s a même réussi sa mission de nous trouver des crêpes au Nutella ! Merci, merci d’avoir était là avec les garçons pour nous tenir compagnie ☺

Et enfin quelques photos du vide-grenier qui avait lieu juste à côté mais auquel je n’ai malheureusement pas eu le temps de flaner…

Et voilà ! J’essaie de reprendre un rythme normal mais la saison bat son plein et j’ai du boulot par dessus la tête… Alors je me console en me disant que ça ira mieux à partir de fin octobre mais qu’en attendant, il faut que je profite à fond de tout ce qui m’arrive ! Et si le blog doit en pâtir un peu, ce n’est que pour du mieux par la suite ! Je lui prévois même un petit ravalement de façade dès que j’aurais le temps ! En attendant, des bisous, et j’essaie de pas revenir dans trop longtemps !

Fête de la Place de l’Estrapade

Vendredi dernier avait lieu la Fête de l’Estrapade à Saint-Cyprien ! Sorte de grande fête des voisins ou même quand t’es pas voisin t’es le bienvenu, à coup de sangria, paëlla et melon… Adrien est sorti de sa quarantaine pour passer la soirée avec nous (depuis qu’il est rentré d’Inde, il a une nouvelle maladie toutes les semaines), ma Emilie chérie est venue avec le frère de son amoureux et Julien m’a donné un cours de skate avant la fête, dont je vous parle tout bientôt. Et pour encore mieux finir la soirée, c’était concert avec Les Interludes ! Qui qui fait une pétition avec moi pour qu’ils remplaçent Nolwen Leroy et Christophe Maé le 14 juillet ?!? Non mais, sans déconner, on a des groupes comme ça à Toulouse et on va devoir se taper le pire concert de l’histoire des Fêtes Nationales…

Audrey, l’organisatrice de choc ! A retrouver ici, ici ou encore ici 😉

Et en bonus, la soirée « selfie » ^^ Avec Adrien qui essaie de me battre au bras de fer… 
Nous deux honteux d’avoir écrasé un petit garçon en dansant… 
Nicolas que j’avais pas revu depuis 20 ans ! (Pour de vrai, on était en CE1 ensemble !)
Et Julien et moi en mode « Tombola »… On a gagné un super panier offert par l’épicerie fine La Esquina 
♡ Encore merci tout le monde !

Les Fils à Maman

Hier, je suis retournée faire un tour dans mon enfance… A coup de Kiki de tous les Kikis, Ghostbusters, bibliothèque rose, Martine et autres Goldorak. Mais surtout, j’ai trop trop bien mangé !
Ouvert il y a quelques semaines au n°1 de la jolie rue Pharaon, entre palais de Justice et les Carmes, Les Fils à Maman est promis à un grand succès, tout comme ses grands-frères qui ont fleuri dans le monde ces cinq dernières années. Oui, oui. Dans le monde. A la base, c’est une bande de copains qui décide d’ouvrir un restaurant à Paris, nostalgiques de la bonne cuisine de leur maman, la vraie. Et visiblement, ce n’était pas les seuls… En l’espace de quelques années, le concept a fait du chemin et vous pouvez même retrouver un « Fils à maman » à Honk-Kong. Et nous, et nous ?
Et bien pour nous, y a Hendrick ! Il fait ses études à Bruxelles et en job étudiant, travaille de temps en temps pour Les Fils à Maman là-bas. C’est le coup de coeur ! Pour la cuisine, pour l’ambiance, les personnes…. Et je le comprends, hier j’ai failli laisser un CV en partant… Du coup, il quitte tout et revient dans sa ville d’enfance pour ouvrir son « Fils à Maman » et on lui dit merci !

Le petit truc en plus du restaurant, c’est les mamans, les vraies. Tous les mardis, le resto en accueille une et lui laisse les commandes. Elle nous concocte alors un bon petit plat de sa spécialité. Mardi prochain, ce n’est autre que la maman d’Hendrick, le gérant ! A ne pas louper…
Bon, et puis, c’est un restaurant dont on parle, alors je propose qu’on passe direct à ce qui nous intéresse le plus… (Quoique…) C’était juste mega trop bon ! J’ai pris un cordon bleu avec des coquillettes façon risotto au parmesan. Une tuerie. Jamais j’aurais penser manger des coquillettes dans un resto et pourtant c’est juste un des trucs que j’aime le plus. Et puis, on se moque pas mais, j’ai réalisé en prenant ma première bouchée de cordon bleu que c’était le premier vraie de ma vie que je mangeais ! Après ça, je pourrais plus jamais retourné aux Père Dodu… Jamais. Kieran a pris un tartare avec des frites maison juste délicieuses. Je peux vous dire qu’ils ont pas eu beaucoup de boulot à la plonge avec nos assiettes. 

C’est Hendrick tout petit avec son bob et sa salopette ! 
(La mode est vraiment cyclique… Et je parle de la salopette. Plus jamais de bob)

Au dessert, j’ai demandé à mon second estomac de faire un effort, j’en pouvais déjà plus mais la carte me laissait rêveuse et en particulier le cheesecake Oreos… Non mais. Voilà quoi, y a pas grand chose à dire de plus que « cheesecake » et « Oreos ». En fait, c’est comme si on avait mis un Oreo dans une machine à le faire gonfler et le rendre 10 fois meilleur, et là paf, cheesecake Oreo des Fils à Maman… Kieran s’est laissé tenter par une de leur spécialité, le sablé de Petits Lu, Nutella, Bananes… Et là je dois avouer que j’ai pas pu goûter parce que mon second estomac me criait juste « stop » alors j’ai été raisonnable et j’ai juste fini mon dessert à moi.

Et quand je dis que ce qu’il y a des plus important-quoique c’est la cuisine, c’est parce que l’accueil et l’ambiance d’un restaurant, c’est quand même ce qui fait tout. Les plats peuvent être les meilleurs du monde, si vous vous retrouvez avec Schtroumpf grognon qui vous sert, le repas a un tout autre goût. Mais chez Les Fils à Maman  l’ambiance est aussi bonne qu’un cheesecake Oreos. On sent que tout le monde vient bosser ici avec plaisir et les sourires sont aussi vrais que le reste. On prend soin de nous, chacun vient comme il est. Ne vous étonnez d’ailleurs pas si on vous tutoie ou si on vous demande juste votre prénom lors des réservations !
A la fin du repas, n’oubliez pas de faire tamponner votre carte de fidélité ! Une fois complète, vous aurez droit de tourner la Roue des Gourmands ! On peut tomber sur des trucs trop mignons, genre « offrir un verre à une inconnue »… Ou très intéressants comme « un bisou du sexy barman ». Du champagne, un diner… Et aussi le livre de recettes des Fils à Maman ! Tiens, je ne vous en ai pas parlé mais les garçons ont édité un livre de toutes ces bonnes recettes, 22 mamans qui partagent leur secret avec nous. En vente au restaurant pour 11,90€.

Et j’ai une trop bonne nouvelle pour tous les accros, le restaurant fait aussi brunch les samedi et dimanche ! Avec une formule à 22€ plus que copieuse, genre si on veut on peut prendre un cheeseburger… On peut même aussi venir prendre que le dessert du brunch, hé hé… Mon second estomac m’a fait un clin d’oeil en lisant ça.

Hiiii… ♡

Même les WC ont la classe… Faut que j’arrête de prendre mon appareil photos aux toilettes.

J’ai hâte que vous testiez pour me donner votre avis ! 
Et n’oubliez pas, mardi c’est jour des mamans ☺

C’est l’été chez Tara Jarmon !

Samedi dernier, la boutique Tara Jarmon de Toulouse (et toutes celles de France) avait organisé un évènement très sympa en l’honneur de l’été et de la fête de la musique. Mon amie Poppy Figue Flower était en charge des couronnes de fleurs, en compagnie de Laura, La fille aux Fleurs, et sa maman. Je me suis régalée à faire les photos, je vous en montre donc un petit extrait…
La super déco de Poppy Figue Flower
Poppy à gauche, et Laura à droite !

La jolie Pauline !

Le groupe je-ne-me-rappelle-plus-du-nom-mais-je-vais-me-renseigner a joliment ensoleillé cette après-midmi.

Claire des Petites Toulousaines est venue nous rendre visite, ainsi que plusieurs autre blogueuses…
Merci les filles ♡ !!

Et merci à l’adorable équipe de la boutique pour leur accueil !

Toulouse Game Show – Spring Break !

J’avais raté celui de décembre à cause d’une vilaine grippe (ici) alors il n’était pas question de rater celui du printemps ! On avait un week-end chargé mais on a quand même réussi à y faire un petit tour avec Adrien et Arnaud. Alors même si c’était y a quelques mois, je vous montre quelques photos ! Parce que quand même…
On a vu des zombies jouer à des jeux bizarres…

Des filles avec de grosses sucettes dont une visiblement fatiguée…

J’ai retrouvé Wolverine et on est retombé amoureux !
Et après y a un deuxième Wolverine jaloux qui est arrivé pour dire que j’étais à lui…
Et après y a eu tout plein de sang et j’ai finalement décidé que Wolverine, c’était pas raisonnable.
Du coup, Kick Ass, si tu me lis…

Y avait le monsieur de GOT et il avait l’air drôlement gentil !

On a vu de trop belles têtes de Tortues Ninja mais ça faisait un peu glauque…

J’ai trouvé Charlie !

Et rencontré des jedis…

Le Joker s’est payé un tour d’auto-tamponneuses avec Harley.
De même qu’Adrien et Arnaud…

Hiiiii, un ghostbusters ! J’ai demandé s’ils recrutaient, ma candidature est à l’étude…
Et on termine par un Iron Man et un Blade trop, mais alors trop, bien fait !
(L’armure d’Iron Man était automatisée et tout…)

Hâte d’être cet hiver pour le prochain !!

Les Mecs au Camion

On se refait pas… Et on refait pas ses copines…Alors quand Fanny m’a proposé d’aller manger un burger, qui plus est préparé par deux beaux mecs, ben, je pouvais pas dire non ! Et puis suis sûre que des photos de burger, ça vous avez manqué… Bref, je vous présente Les Mecs Au Camion ! Installés en début d’année, ces deux anciens rugbymen du Stade Toulousain voguent entre Labège, Colomiers et Balma avec leur camion et leurs délicieuses recettes de burgers. Formés avec le chef Renaud Defour à L’Atelier Cuisine de Launaguet, les deux copains sélectionnent leurs produits avec soin et se fournissent chez les producteurs locaux pour ne proposer que du frais !

Inutile de vous préciser que les frites sont bien évidemment maison ! Et même que les pommes de terre traditionnelles sont mixées avec de délicieuses frites de patates douces… Le trop chouette pain issu d’une recette élaborée par les Mecs Au Camion est même marqué de leur sigle. Si c’est pas la classe…
Et pour terminer, on a même droit à un super dessert ! Et c’est Julie de Cookie’s Bike qui régale… On a goûté celui aux pépites de chocolat blanc et celui fourré au caramel beurre salé et c’était juste une tuerie !

Merci les mecs 😉 Et merci Fanny pour tes bons plans !

La Parenthèse

Ouiiiiiii… Je suis vivante !! Bon, il est presque 2h du matin donc j’ai loupé mon objectif de la journée de reprendre le blog mais… Mieux vaut en retard que pas du tout ! Je suis désolée d’avoir déserté si longtemps (j’aime bien dire ça, genre « toutes mes excuses pour les nombreuses dépressions suite à l’abandon du blog », mais vous voyez ce que je veux dire quand je dis « désolée » !). Bref ! Suis de retour, du moins je vais essayer…
Ma reconversion dans la photographie fonctionne comme jamais j’aurais imaginé et je croule un peu sous le travail. J’adore, j’adore mais voilà, le blog passe en second… Enfin en troisième ! J’essaie de conserver un minimum de vie sociale et du coup entre tout, difficile de trouver le temps de faire des articles. Mais ça me manque trop, trop, trop ! Alors je vais sacrifier un peu plus de mon sommeil et revenir 😉
Il y a aussi le blog de Miss Saint-Georges ! Je ne vous en avais pas parlé mais me voilà blogueuse mode & beauté pour le centre commercial toulousain… Je vous invite à aimer la page Facebook d’ailleurs ou Hellocoton pour être au courant des derniers articles. J’espère que cette petite extension du blog vous plaira ☺
Pour revenir à l’article du jour, l’article du grand retour, je vais vous parler un peu de la nouvelle édition de La Parenthèse ! Cet après-midi, au bout de plusieurs heures à trier et retoucher des photos, mes yeux m’ont posé un ultimatum, si je décollais pas de devant l’écran, ils se faisaient la malle à tout jamais à Punta Cana, et autant vous dire qu’une photographe sans yeux, ça sert pas à grand chose. Et là, petit éclair d’illumination, La Parenthèse venait juste d’ouvrir ! Trois coups de VelÔToulouse plus tard, me voilà… 
Marché de créateurs, boutique éphémère et petite parenthèse de plaisir dans une journéee… Les Musicophages accueillent plusieurs artistes que je chouchoutais depuis un moment déjà ou découvrais… Et parmi ceux que je chouchoute : Amicie Factory ! Ses bocaux, ses bijoux toujours plus beaux… 

 

Je fais une petite pause direct avec de la bouffe… Oui ben hein. Saveurs et Harmonie toujours de la partie avec du délicieux thé glacé (ou non). Après un tour de vélo à 40°C, j’ai cru boire un arc-en-ciel de paillettes (en vrai du thé groseille-vanille délicieux !). Et les trop bons gâteaux de Labo M que rien que pour ça, ça vaut le déplacement. Non mais un cookie et un brownie qui ont fait des bébés, c’est juste le meilleur truc du monde…

Vient ensuite la créatrice de vêtements et accessoires Yümaga et la super couturière (qui en plus de faire de trop jolies choses astucieuse comme des protège-selles de vélo donne des cours) : Armelle de Fabrique Bazar

On peut aussi y retrouver La Fille de fer et ses objets juste fous ! Je craque pour les jolies phrases qu’elle forme mais je n’ai pas assez de murs dans mon petit appart pour lui en prendre une… 

Pour ravir les mamans, Elka Crea. J’adore, j’adore! Suis tombée amoureuse du tapis d’éveil mais du coup j’attends qu’un heureux événement se profile pour pouvoir l’offrir… (On peut attendre longtemps avant que j’en ai personnellement (indirectement) l’utilité !)

 

Est également présent Room 1164 et ses meubles et objets déco vintage que ça donne envie de relooker tout son appartement… Et de vivre que dans du vieux. Oui, oui.

On revient aux bijoux avec oliv.b que je ne vous présente plus… Et que j’aime toujours autant !

Mais également Belle et Bohème et ses superbes bijoux en argent.

Et enfin, celle qui m’a fait craquer et me fait toujours craquer… Poppy Figue Flower ! Non seulement elle a fait une super déco pour La Parenthèse, mais en plus on peut repartir avec ! Et moi, qui dit plantes… Je peux pas, c’est plus fort que moi, un jour mon appartement ressemblera à une jungle, et là, je serai bien. Du coup, suis repartie avec deux nouvelles copines qui, je l’espère, survivront aux chaleurs tropicales de mon chez moi (suis en panique à l’idée de passer l’été dans ce four…).

Alors voilà, et en plus de tout ça, y a des petits massages avec Détente Shiatsu Violette, alors hein, moi je dis, si vous y allez pas, vous avez un peu foiré votre week-end. Du coup je vous donne toutes les infos nécessaires parce que je suis drôlement quelqu’un de gentil…
C’est encore ouvert vendredi et samedi, de 10h à 20h. C’est aux Musicophages, 6 rue de la Bourse en plein centre ville et y a tout plein de super nanas pour vous accueillir !
Pffiuuu, ça fait du bien de revenir !! J’ai encore plein de choses à vous raconter, I‘ll be back.

La récup’ c’est chic !

Me revoilà, pour peu de temps… Juste ce qu’il faut pour vous parler d’un joli événement qui aura lieu ce soir à Toulouse : le grand défilé de mode « La récup’ c’est chic ! ». Et si ce projet me tient tout particulièrement à coeur, c’est qu’il y a quelques semaines j’ai eu la chance de rencontrer les cinq nanas adorables qui se cachent derrière…
Le temps d’un shooting, j’ai complètement craqué pour elles, pour leur énergie débordante et leur bonne humeur. C’est ainsi qu’à débuter cette jolie collaboration. J’aime définitivement d’amour mon nouveau boulot et toutes les belles rencontres que ça me permet de faire.
On s’est ainsi retrouvées dans l’atelier de la talentueuse fleuriste Poppy Figue Flower, en compagnie de la non moins talentueuse coiffeuse Mily Cut’s ! Deux amours avec qui j’ai déjà hâte de re-travailler. (Est-ce qu’on peut vraiment appeler ça du travail ?!?)
Et comme je dois filer… Je vous laisse avec ces quelques photos et vous invite à vous rendre sur la page de l’événement pour plus d’info : ici ! Ou d’aller lire le super article de ma copine Claire où il y a toutes les infos : ici.
On retient une chose sinon, c’est ce soir dès 19h, au REX, 15 avenue Honoré Serres,… Et ça va être une tuerie !

Open-Mic Lab à Toulouse

La semaine dernière avait lieu à Toulouse la 11e édition des Inrocks Lab, concours de musique dénicheur de talents locaux. De mars à avril, l’équipe du Lab sillonne la France pour auditionner musiciens et groupes lors d’open-mics. 

C’est Toulouse qui a ouvert le bal lors d’une jolie soirée au Connexion mercredi dernier. Sept groupes se sont produits sur scène, 20 minutes et un jury local (une journaliste des Inrocks, un programmateur Radio Campus, un représentant IRMA et un journaliste de la presse régionale). 

L’annonce des lauréats pour chaque ville sera faite le 28 avril 2014 (aarghh, moi je voulais un applaudimètre à la Graine de Star ! Et là une personne sur quatre comprend la référence, je me sens vieille…). Chacun remportera une bourse de 1000 euros pour amorcer un projet de leur choix sur le site de crowdfunding KissKissBankBank !

Fin mai aura ensuite lieu le festival des lauréats « Sosh aime les inRocKs lab » à la Gaité Lyrique : 3 jours de concerts avec les 15 lauréats musiciens (il peut y avoir plusieurs lauréats par ville). Des concerts et plein d’autres choses qui font qu’on aime tant les festivals : showcases, conférences, projections vidéo, etc.

Puis en juin, seront désignés 5 grands finalistes qui s’affronteront lors d’une ultime soirée le 27 septembre au Trianon à Paris (la grande classe !). Et là, pour mon plus grand bonheur, je pourrai enfin donner mon avis ☺ En effet, deux gagnants seront élus, un par le Jury national et l’autre par le Public ! Applaudimètre virtuel dirons nous puisque le vote aura lieu sur les réseaux sociaux.
Tout ça pour dire que je suis allée faire quelques photos des groupes sélectionnés ce soir là. Baptême du feu pour mon nouveau joujou qui ne maîtrise pas encore tout (oui, j’aime bien rejeter la faute sur mon appareil quand les photos sont ratées et dire que c’est le photographe qui fait tout quand les photos sont réussies, et ALORS ?). J’y ai fait de très jolies découvertes et j’ai pris la bonne résolution de faire plus de petits concerts toulousains pour découvrir ou re-découvrir les petites perles musicales de notre belle ville. Et puis, faut que mon appareil s’entraîne un peu…
Premier groupe, Firedog Empire ! Premier coup de corde et j’étais charmée. C’est d’ailleurs à peu près 3 secondes après le début du premier morceau que j’ai pris ma bonne résolution. Il y a quelques mois ils avaient déjà conquis le coeur du jury et du public lors du Tremplin Crescendo 2013 dont ils étaient sortis grands gagnants (je vous conseille d’ailleurs d’aller jeter une oreille par ici). Par la même occasion, j’ai appris ce qu’était le genre Lemon pop… Oui suis un peu une bille en musique… Vous pouvez découvrir leur profil sur le site des Inrocks ici

Second groupe de la soirée, second genre musical découvert et pas des moindre : le « Musique Sexuellement Transmissible ». A la première lecture, on secoue la tête et puis à la première écoute on se dit « ah oui, c’est exactement ça » : « Musique Sexuellement Transmissible ». Et puis, d’habitude je m’en balance un peu de la langue mais je sais pas pourquoi, cette fois-ci j’ai apprécié ce petit côté frenchie ! Allez vite voir leur profil par et écouter Des filles extraordinaires.

C’était ensuite à Lucas, avec son « groupe solo » Les Filles Et Les Garçons qui est passé sur scène. Bon alors là, mon petit côté rétro ado frustrée d’être née trop tard adooore son Cake d’Amour ! Un petit mélange d’Etienne Daho et d’Indochine, je sais pas trop… Je suis toujours une bille en musique, ça a pas changé depuis le début de cet article, mais tout ça pour dire que ♡ et son profil, c’est par ici.

Après, mes préférés photographiquement parlant, avec une énergie sur scène qui fait plaisir à voir, des regards complices et tout le tralala qui fait fondre une photographe en moins de deux : les Ruby Cube ! Et pour cause, c’est 5 copains jouent ensemble depuis le collège et ça se sent. Et leur clip Apollo est juste ♡♡♡ (à voir ici) ! Bref, gros coup de coeur aussi. (Et profil ici)

Quand je vous dis que je suis un coeur d’artichaut… Je finis ma dernière phrase par « gros coup de coeur » et j’ai juste une envie, commencer la suivante par « autre coup de coeur ». Et ben oui, oui. Je vous avais prévenu, cette soirée fut pleine de jolies découvertes alors voilà, c’est comme ça : autre gros coup de coeur, Steamboat Woody ! En plus suis un peu fière parce que si on m’avait demandé le genre j’aurais dit country/folk et c’est tout pile ce qu’il y a écrit sur leur profil (ici) alors je suis une bille mais pas trop ! J’ai adoré de chez adoré (et ça n’a rien à voir avec mon goût prononcé pour les cowboys et bûcherons, que les choses soient claires…). J’ai eu l’impression d’être partie en voyage l’instant de quelques minutes et rien que pour ça, c’est mes lauréats à moi de la soirée !

Vient ensuite MEHARI ! Ce n’est pas trop mon style de musique, trop d’électro pour moi. J’aurais d’ailleurs été incapable de vous décrire en quelques mots leur musique mais les Inrocks Lab s’en sont chargé pour moi : « de l’indie pop aérienne et puissante » (le reste du profil est à découvrir ici). Le mieux d’ailleurs, c’est d’aller écouter leurs morceaux directement…

Et enfin on termine avec Le Common Diamond ! Toujours trop d’électro pour moi et des mots qui me manquent pour décrire… Les inrocks à la rescousse ? « De la musique lunaire et organique », et comme toujours, si aux premiers abords on peut se demander à quoi ressemble de la musique lunaire et organique, une fois qu’on écoute, ça colle parfaitement. Profil à découvrir ici

Au final, je crois que je suis contente de ne pas avoir eu à voter ! La soirée a été riche en découvertes et j’ai vraiment craqué sur plusieurs groupes. N’hésitez pas à suivre leur page Facebook pour être au courant de leur prochaines actus, on se croisera sûrement à un de leurs concerts ! Et pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter notre jolie ville, je vous invite à aller faire un tour aux open-mics qui ont lieu à côté de chez vous :

Paris à la Bellevilloise – jeudi 13 mars

Saint-Ouen à Mains d’Oeuvres – jeudi 20 mars
Montpellier au Rock Store – mercredi 26 mars
Nice – Théâtre Lino Ventura –jeudi 27 mars
Clermont à la Coopérative de Mai – mardi 1er avril
Lyon au Transbordeur – mercredi 2 avril
Rennes à L’Antipode – mercredi 9 avril
Tours aux 3 orfèvres – jeudi 10 avril
Nancy à L’Autre Canal – mercredi 16 avril
Lille/Tourcoing au Grand Mix – jeudi 17 avril
Et pour terminer (enfin presque), une petite photo en couleur ! Oui parce que je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu envie de noir & blanc pour cette fois, c’est plutôt rare. Mais j’aime tellement la lumière des petites salles de concert que voilà, il fallait que je vous en mette au moins une (allez deux…) !

 Et pour finir (cette fois, c’est la bonne), un petit lien vers la vidéo de la soirée : ici !


Une petite tisane ? Les Twit-Thés !

Etre photographe, c’est un peu l’équilibre parfait question planning. Je peux travailler de chez moi et avoir tout mon petit confort à porté de main. Ma petite « jungle » que j’aime tant mais qu’il-va-falloir-que-j’arrête-d’acheter-des-plantes… Mon plaid pour les matinées un peu trop froides… Et mon bureau d’amour fabriqué des mains de mon tonton (oui, je ne m’en lasse pas de le répéter…). Et puis quand je ne suis pas chez moi, je suis soit en rendez-vous clients qu’avec des gens heureux qui s’aiment, qui vont avoir un bébé ou qui sont fiers de me présenter leur travail, soit en shooting avec des gens heureux et mon appareil-photo ! Le métier parfait.
Maintenant il est tant de faire le rapprochement entre cette ôde à ma nouvelle vie et cette histoire de tisanes ! Et bien, depuis que je travaille de chez moi, j’engloutie des litres de thé. Je ne devrais pas… Je fais de l’anémie et la théine fait un truc qui fait que le peu de fer que je mange n’est pas assimilé (un truc dans le genre, je sais juste que le thé et le café, c’est exit pour moi). Du coup, je bois des tisanes. 
Alors maintenant imaginez, j’invite le futur homme de ma vie à passer boire un verre chez moi et là, après une petite aparté sur ma passion pour le tricot, je lui propose une tisane. Sex-appeal, merci. Pour le tricot, j’ai pas encore trouvé la solution (encore que…), mais pour les tisanes, Twit-Thés est venu me sauver !
Ces petites tisanes bio sont présentées sous forme de « Twit », des petits messages à destination de vos collègues ou de votre belle-maman. Déjà trois collections sont sorties et de nouvelles arrivent… A consommer sans modération et à offrir en coffret ou au compte goutte (j’adore en glisser un sachet dans une carte ou en étiquette de paquet cadeau).

Vous pouvez commandez sur le site de Twit-Thés, ou aller directement dans une des boutiques le plus chou et les plus adorables de Toulouse : Kaqoty & les Squaws ou les Twit-Thés sont en vente, par guirlandes de 10 ou coffrets de 20 !

L’Atelier d’Amaya…

On passera sur mes cheveux de folle (ma mamie dirait que c’est le vent qui m’a coiffé, et elle n’aurait pas tout à fait tort)… Non, on se concentre sur mon nouveau petit bijou que je ne quitte plus et qui m’a gentiment été offert par une petite boutique plus qu’adorable à Toulouse, j’ai nommé : l’Atelier d’Amaya !

Je ne vous raconte pas qu’elle a été la torture de devoir choisir parmi toutes ces petites beautés. Mais finalement, le coeur a ses raisons que la raison ignore et j’ai jeté mon dévolu sur ce joli bracelet qui me rappelle ma chérie d’amour de toujours… Buffy. Les amoureux de Whedon comprendront, les autres, peu importe. Quoi qu’il en soit, si j’ai un peu hésité de part le caractère religieux à l’opposé de toutes mes convictions, je ne regrette pas mon choix « Buffyesque » et je n’ai plus peur des vampires en rentrant le soir…
Mais maintenant, vous vous demandez toutes (et tous pour pouvoir faire de trop chouettes cadeaux à vos amoureuses), où est cette petit boutique… Et bien bougez pas, je vous raconte tout ça !

L’Atelier d’Amaya est une petite boutique située 11 rue Antonin Mercié en plein centre de Toulouse, qui a également une grande soeur à Bordeaux et une petite à Lyon depuis peu. Ce que j’aime par dessus tout à l’Atelier d’Amaya, c’est son histoire… Tout a commencé entre une mère et une fille, Laure et Amaya, créatrices de bijoux qui d’un atelier improvisé dans leur salon ont réussi, en quelques années à ouvrir des boutiques dans trois des plus jolies et plus grandes villes de France. Moi je dis, chapeau les filles !

Tantôt pierres précieuses, tantôt argent ou plaqué or, les bijoux de l’Atelier d’Amaya se déclinent à l’infini mais gardent toujours ce côté gris-gris que j’affectionne tant. La finesse des bracelets fait qu’ils se suffisent à eux-même, ils sont pourtant sublimés lorsqu’on les superpose… 




Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges. Des bijoux imposants aux plus discrets, pour les hommes ou même pour les tous petits. Ca change des gourmettes un peu has-been offertes par les mamies. 

Mais le mieux dans tout ça c’est le pourquoi de l’Atelier d’Amaya… En effet, la boutique ne porte pas ce nom par hasard. Si vous aurez toutes et tous compris d’où vient le doux prénom d’Amaya, l’Atelier n’est pas innocent non plus. En effet, le concept veut qu’à côté des bijoux déjà tout prêts en boutique, chacune puisse se confectionner « son » bijou. C’est ainsi qu’en plus de passer une heure à choisir parmi toutes les combinaisons exposées, on peut également passer deux heures de plus à créer son bijou sur mesure. Galons de soie, cordons, rubans liberty et autre lanières de cuir, vous trouverez forcément votre bonheur. Le tout est à mixer avec breloques et médailles. Une fois votre choix fait, les filles de la boutique se chargent de confectionner votre bijou.

Et cerise sur le gâteau, on peut aussi demander une gravure, dernière petite touche de personnalisation qui fera tout son charme à un bijou qu’on offre ou qu’on reçoit… A bon entendeur 😉

Et là, là… Vous pensez que j’ai terminé. Et bien non ! Non, parce qu’il y a encore un truc trop chouette à l’Atelier d’Amaya, c’est que si on se lasse de notre bijou ou si on a envie de changer, etc. Et bien on peut redispatcher (quel joli mot) comme on souhaite : on garde le ruban et on change la médaille. On adore notre petite breloque mais on en a marre de la petite cordelette, paf, on vient à la boutique et on demande à en faire un collier… Des possibilités infinies, moi je vous le dis ! Une fois que vous y avez goûté, vous ne pouvez plus vous arrêter…


Je pourrais passer des heures à parler de bijoux avec vous mais je vous en ai déjà montré bien trop, je ne peux que vous conseiller d’y faire un petit arrêt lors de votre prochaine virée shopping et de juger par vous même !

Je suis une vendue…

… Célibataire vendue. Mais célibataire. Et j’aime ça. J’aime pouvoir dire « oui » quand Audrey m’appelle une après-midi pour me demander si je suis d’accord pour participer à la vente aux enchères organisée par le Vasco au profit des Restos du Coeur. C’est un peu le bordel ma vie en ce moment, ma vie sentimentale, je vous en parle même pas. Mais c’est un chouette bordel, du genre qu’on se dit qu’il faudrait ranger un jour, mais que sans lui, ce serait un peu, même beaucoup, moins drôle…
Alors oui, mon plaid me répète souvent qu’une personne de plus dans le canapé pour une soirée douillette ensemble, ce serait quand même pas mal. Mon sac à dos me tanne pour un voyage en amoureux… Mais j’ai le temps, le temps de profiter de ces soirées où je suis vendue aux enchères.
Ca fait maintenant un petit moment que le Vasco Le Gamma, très très chouette petit bar du quartier Saint-Cyprien que je ne ferai pas l’affront de vous présenter, organise cette petite vente de célibataires pour la bonne cause. Et qui dit vente aux enchères, dit commissaires priseurs ! Des As dans l’art de déshabiller les garçons, mesdemoiselles, vous avez raté du lourd, hum, hum…

Donc vous imaginez bien que passé le moment du « oui, oui, pas de souci, vends-moi quand tu veux ! » à Audrey, mon cerveau a commencé à calculer = ventes aux enchères = enchères. Oui, y avait pas beaucoup à calculer. Gros flippe quand même… L’avantage c’est qu’il calcule pas souvent et pas longtemps, on pourrait qualifier mon cerveau de je-m’en-foutiste… Bon, j’avoue j’ai quand même recruté Adrien pour venir enchérir au cas où je ferais un mega flop, j’ai une réputation à tenir 😉 Alors bon, autant passer à la réponse avant d’avoir la question. Je vous annonce valoir en tout et pour tout 70 euros. Ou plutôt 70 repas ! Maintenant, quand je me ferai draguer par des gros lourds, je pourrais leur dire « ok, on prend un verre ensemble mais faut que tu files 70 repas aux Restos du Coeur« . J’ai espoir. Un peu.

Mais voilà, ma vie sentimentale étant ce qu’elle ai, il a fallu que j’ai un gros craquage sur le seul gars maqué du bar. J’ai eu droit à un petit mot glissé dans une poche de ma veste plus qu’adorable par un garçon tout aussi adorable, j’ai eu droit à un beau gosse de chez beau gosse servi sur un plateau par ma chouette copine venue m’encourager… J’avais un magnifique Canadien avec un accent à craquer que j’aurais pu acheter. Mais non, non. Il a fallu que je craque sur le seul garçon qui avait sa langue dans la bouche d’une autre toute la soirée. (Rassurez-moi, vous aussi quand vous vous dites « pourquoi ça n’arrive qu’à moi » vous le faites sur l’air de Sandy Valentino ?) Ce n’est pas encore ce soir que je rangerai mon petit bordel auquel je me suis peut-être un peu trop attachée. Tout va bien. 

Je vais continuer à en profiter un peu, un jour faudra bien mettre de l’ordre dans tout ça. Mais pour l’instant, passer une soirée entourée de mes amours d’amis (qui ont eux-même des amours d’amis), à mater du beau mâle (même si bon, je préfèrerais du beau mâle CELIBATAIRE !), en buvant des « méduses » me suffit largement ! Mon plaid et mon sac à dos attendront encore un peu… (Pas trop quand même hein, moi aussi les soirées douillettes et les vadrouilles en amoureux me manquent)
Encore merci tout plein au Vasco pour cette chouette soirée, à Audrey pour ses idées folles, à nos super commissaires priseurs et à mes amis qui étaient prêts à casser leurs tirelires pour m’éviter le rencard avec le pervers d’à côté qui, heureusement pour moi, était aussi pauvre que lourd ! 

Et puis si le coeur vous en dit, un ptit don par ici, quelques euros, plein de repas. 
Je prolonge l’offre, un don, un rencard 😉
(Et accessoirement, je vends aussi Adrien)
*** Et je suis désoooolée pour la qualité des photos que ça me fend le coeur mais mon ptit bébé d’amour 5D MIII est bien trop jeune pour
 aller faire la teuf dans les bars jusqu’à 2h du mat’, c’est donc son grand frère qui a pris le relais et qui a fait ce qu’il pouvait ! ***

Nouvel An Chinois aux Galeries Lafayette…

La semaine dernière, non même plus loin, le 31 janvier il me semble, avait lieu le Nouvel An chinois. L’occasion pour les Galeries Lafayette de Toulouse de nous concocter une petite fête, l’occasion pour moi de vous montrer quelques photos, et… ET de nous instruire tous ensemble. Oui, oui. Des fois je vous montre des pizzas en forme de coeur sans grand intérêt, des fois je fais mon intello. Merci Wikipedia. (Oui hein, suis pas une pro du Nouvel An Chinois, je vais découvrir en même temps que vous tout ça…)
La soirée a débuté avec un buffet, des fortune cookies et du champagne servi par de jolies hôtesses. Je dois vous avouer qu’en un clignement de yeux, il n’y avait plus rien, faut dire qu’on était sacrément nombreux. Mais bon, tant qu’on est pas arrivé à cours de champagne, tout va bien. 
Bon allez je commence mes petites explications… Je reviens, je vais fouiller sur Wikipedia…
Alors, alors… D’après ce que j’ai compris, y a plein de moyens de calculer une année. Genre nous, on fait avec le soleil (du moins à peu près parce qu’avec le fisc, les écoles et tout le tralalala hein…). Bref, en gros c’est le temps que la terre fasse une fois le tour du soleil, mais si vous voulez faire bien vous dites « l’intervalle de temps dans lequel la longitude moyenne du Soleil sur son orbite apparente, qu’est l’écliptique, croît de 360°« . Revenons-en à notre Nouvel An Chinois (pas que chinois d’ailleurs, mais on en reparlera). Là, c’est un calendrier luni-solaire, donc en plus de faire attention à combien de temps la terre met à faire un tour, il regarde aussi les phases de la Lune. Et c’est là que ça devient compliqué (du moins pour moi et ma courte nuit de sommeil). Il se base sur la Lune, sauf que du coup, ça correspond plus forcément à l’année selon le soleil, et ça correspond pas non plus aux saisons… Et pour arranger ça, il rajoute un treizième mois environ tous les trois ans. Bon voilà, ce paragraphe est déjà bien trop long, ce serait bête de vous faire fuir avant que vous ayez vu le lion ! (Y a visiblement aussi moyen d’expliquer tout ça avec plein de chiffres, mais outch ! Puis niveau graphisme on repassera >> ici

Jenn et son biscuit chinois qu’on comprend pas trop ce qu’il veut dire… Et ben vous savez quoi (bon, c’est toujours mon pote Wikipedia qui m’a raconté tout ça, hein, mais je lui fais plus ou moins confiance, il m’a sauvé plus d’une fois au lycée…), les fortunes cookies viennent pas du tout d’Asie. Ils ont été inventés aux États-Unis aux alentours de la Première Guerre mondiale ! Même que Sans Francisco et Los Angeles se disputent son origine, on ne saura jamais la vérité, Ô malheur… En plus j’ai même pas réussi à en avoir un. Heureusement que j’ai une Magic 8 Ball !

Après on a eu droit à une très belle danse du Lion (bon en fait, c’est la seule de ma vie que j’ai vu, donc je peux pas vraiment comparer, mais je l’ai trouvée très belle !)… Elle est censée apporter Chance, Bonheur, Prospérité et chasser les mauvais esprits. Du coup, on en voit pas qu’au Nouvel An, mais aussi pour les moments importants comme par exemple les mariages. Elle varie selon les endroit, mais en tout cas, ce que je peux vous dire de celle des contrées lointaines des Galeries Lafayette, c’est que c’est un beau spectacle mêlant danse et art marial, accompagné par des instruments de musique (tambour, gong et cymbales…) et un « Bouddha » (qui faisait un peu peur…). C’était vraiment beau, les danseurs sont super forts… Et puis les lions me faisant penser à Falcor de l’Histoire Sans Fin alors je pouvais QUE aimer !

Ensuite on est vite allés se mettre à l’intérieur car il faisait à peu près – 20 sur la terrasse et qu’une fois la chaleur du spectacle finie, on a commencé à se les peler sévère. Là nous attendais un violoniste chinois. Bon mis à part que le monsieur était adorable, qu’il a laissé Adrien essayé et que ça faisait un bruit de chat passant sous les roues d’une voiture… J’aurais du filmer tiens… 

On a terminé la soirée comme se terminent les festivités du Nouvel An Chinois (ah oui qui est pas que chinois mais en fait, j’en peux plus de jouer les Wikipedia… Retenez que c’est plus le Nouvel An DU calendrier chinois en gros, puisque célébré dans plein de pays d’Asie) avec la Fête des Lanternes ! Alors là en fait, bon… Il n’y a pas eu d’autorisation pour le lâché de Lanternes, résultat on était censés les allumer et les tenir. Je vous laisse imaginer le carnage… Ca prend vite feu ces petites bêtes ! Dommage parce que le mini aperçu que j’en ai eu était drôlement beau…
Je continu un peu avec mes explications parce qu’il y a une histoire trop mignonne que je veux vous raconter ! A la base, la légende dit que le Dieu du Feu, super en colère mais je sais pas pourquoi, a menacé d’incendier la capitale le quinzième jour du premier mois lunaire. Du coup, genre pour le mettre encore plus en colère on va le prendre pour un c**, les habitants ont allumé ce soir là tout plein de lanternes rouges et les ont accroché un peu partout ! Visiblement ça a fonctionné, le Dieu a cru que la ville était déjà en feu et est reparti, frustré à mort. Mais ça c’est pas la version mignonne… La version mignonne, ce serait qu’un conseiller impérial aurait inventé toute cette histoire de Dieu en colère pour qu’une jeune servante du palais puisse sortir incognito et aller voir sa famille ! C’est trop mimi, non ? Surtout que bon, j’ai oublié de vous le dire, mais à la base, c’est un peu beaucoup ça aussi le Nouvel An DU calendrier chinois, aller rendre visite à sa famille…

Et voilà, ce mini aperçu se termine ici, merci Wiki pour ton aide, merci aux Galeries Lafayette pour cette chouette soirée, c’est toujours plus marrant avec quelques flops ! Et puis un de ces jours, j’espère pouvoir fêter le Nouvel An en Chine ou ailleurs, ça doit juste être fou… Allez hop, ajouté à ma to-do list !

Des sourires et des épices : La Pente Douce

Tout juste ouvert au coeur du quartier de la Concorde, le restaurant La Pente Douce est promis à un grand succès. J’ai eu la chance de rencontre le chef Hamid et sa femme Typhaine, les adorables propriétaires des lieux, à l’occasion d’une séance photo presse (l’article ici) et j’ai pu découvrir tout l’étendu de leurs talents lors d’une dégustation la semaine dernière… 
J’ai donc ressorti l’appareil photos pour vous en donner un petit aperçu.
Un décor tout en finesse et douceur qui rappelle la cuisine d’Hamid, du pastel et du vif qui se marient à merveille, parfait reflet des plats à la fois traditionnels et originaux que vous pourrez y déguster. Le tout saupoudré de jolis fleurs fraîches déposées chaque semaine par Marie Jeanne. 
La soirée dégustation a commencé par des cocktails et s’est poursuivie autour de plats tous plus succulents les uns que les autres. Les produits sont frais et sélectionnés avec le plus grand soin par nos deux amoureux. Du marché de Victor Hugo à celui de Kénitra au Maroc, en passant par Sao Tomé-et-Principe, « l’île chocolat », rien n’est laissé au hasard. Et pour accompagner tout ceci, le sommelier Toshiyuki et sa carte de vins nature… Bref ! De quoi passer une excellente soirée ou un merveilleux déjeuner.

A cela ajoutez une ambiance tout aussi douce que la décoration, un personnel accueillant et chaleureux, un piano à disposition pour les clients inspirés et une grande table d’hôtes en bois massif pour partager des repas en famille ou entre amis. Le petit plus qui me fait craquer : la cuisine est centrale et ouverte, on peut admirer les chefs au travail et se donner l’eau-à-la-bouche le temps d’un verre.
Je vous laisse avec quelques photos des plats que j’ai eu le plaisir de goûter, je n’ai malheureusement pas pu rester jusqu’à la fin mais ça ne me donne que plus envie d’y retourner pour goûter les fameux desserts d’Hamid… 

Ici pas de carte, les plats sont fonction de la saison, du marché et de l’inspiration du chef. Tous les jours, vous pourrez choisir entre 3 plats, 3 entrées et 3 desserts. De nouvelles saveurs à découvrir au fil du temps qui, faites-moi confiance, ne vous laisseront pas indifférents. Bientôt, vous pourrez également y prendre votre petit déjeuner le matin, y boire de la limonade maison l’après-midi (je l’ai goûtée, un régal !) et y déguster un cocktail en soirée.

Je pense que cette soirée dégustation aura ravi tout le monde !
Déjeuner : du mardi au samedi
Dîner / apéro tapas : du jeudi au samedi (dernier service 21h) 
Brunch : tous les 1er dimanche du mois de 10h à 18h
Tarifs déjeuner :
Entrée + plat + dessert = 20 €
Entrée + plat ou Plat + dessert = 17 €
Plat = 13 €
La Pente Douce
6 rue de la Concorde
31000 Toulouse 
05 61 46 16 91 

Un peu de courage…

… Quelques heures de sommeil en moins, une envie folle et plein d’amour…

Je me lance !

Certains le savent peut-être déjà du aux nombreux spoils sur Instagram ou ici mais je voulais faire une annonce comme il se devait ! Et puis, je dois bien vous expliquer pourquoi j’ai été si peu présente ces derniers temps… Un joli projet se mettait en place petit à petit, Remember Happiness Photographie !

Suite à de nombreuses demandes de la part d’inconnus, plein d’encouragements de la part de mes proches, et une envie irrésistible de tenter l’aventure, j’ai fini par me lancer à mon compte en tant que photographe professionnelle ☺

 

Et cette belle aventure n’aurait jamais vu le jour sans vous, sans le blog, alors je tenais à vous faire plein de câlins virtuels pour vous dire à quel point je vous aime ! J’espère que vous ne m’en voudrait pas d’être un peu moins présente ici, mais je vous raconterai, comme toujours, mes péripéties !

Je profite aussi de ce petit article pour dire merci à tous les gens que j’aime d’être là pour moi… Mon père avec qui je n’étais pas forcément très proche et qui m’a regardé d’un drôle d’air le jour où je lui ai annoncé ma décision et qui aujourd’hui et là chaque jour pour m’aider dans chaque petite étape, chaque petit doute… Ma grande soeur qui en avait aussi envie depuis longtemps et qui me trouve tout ce qu’elle peut comme info pour « sa » partie (elle est maîtresse ^^), Franck qui a passé des soirées à changer des tout petits détails du site internet avec une patience de chef ♡, Laudine qui a consacré tout son mois de décembre à m’aider pour absolument tout ! Et puis tous les autres qui m’ont rassuré et épaulé, je ne veux oublier personne mais ça va être difficile… Mon ancien directeur qui n’arrêtait pas de m’encourager (à me demander si j’étais pas vraiment mauvaise en tant que chargée des ressources humaines !), Isabelle avec qui c’est toujours un plaisir de travailler, les personnes qui m’ont confié leur grand jour en toute confiance malgré ma petite expérience, les créatrices, comme Sandra, qui m’ont confié leur projet les yeux fermés… Bref, je suis amour aujourd’hui ☺

 

Alors voilà, on y est ! Ca n’a pas été tous les jours facile ces derniers temps, mais vu le nombre de demandes que j’ai eu en quelques jours suite au lancement du site sur Facebook… Pffiuu, tout ça est oublié et j’ai des étoiles dans les yeux qui n’en finissent plus. Je croise les doigts pour le futur et vous garantie d’y mettre tout mon amour pour vous offrir de jolis moments de partage.

 

Le site n’est pas encore bien fourni mais ça va arriver petit à petit… J’espère qu’il vous plaira :

www.rememberhappiness-photographie.fr

(Pffiiuu, je suis toute émue ^^)

Il y a également la page Facebook, n’hésitez pas à la partager, vous serez des amours ! Merci ♡

Val Tolosa…

Vous n’aurez pu passer à côté ces derniers temps, ce nom est sur la bouche, que dis-je, le clavier, de toutes les blogueuses toulousaines ! Et oui, je crois que si on a été si nombreuses à avoir envie de vous parler de ce projet tout beau, c’est qu’il mérite le détour.
D’habitude, je ne suis pas trop pour écrire des articles sans quelques-unes de mes photos mais là, j’avoue que les visuels de ce nouveau centre commercial m’ont fait tout bonnement rêver ! Et je crois qu’un des points qui m’a le plus plu, c’est son côté « balade au grand air ». Car derrière son titre de « plus grand centre commercial de Midi-Pyrénées », le centre commercial Val Tolosa cache un projet bien plus ambitieux : un grand parc paysager avec des arbres, un lac… Bref, qui n’a jamais rêvé de faire du shopping au milieu de la nature…

Toutefois… N’oublions pas l’essentiel… Val Tolosa est surtout là pour nous aider à faire des ravages sur notre carte bancaire. Avec 60 000 m² de surfaces de vente, 150 boutiques et grand hypermarché, je pense qu’on aura de quoi faire ! Ce sera un peu le Disneyland de toutes les modeuses ^^ Je m’y vois déjà… 

Je veux la même déco de plafond dans mon appart !
Et comme si la nature et les boutiques, ce n’était pas suffisant à notre épanouissement (oui, bon, ok, je m’emballe…), Ce nouveau centre commercial toulousain proposera également de nombreuses animations (de quoi faire patienter les plus réticents au shopping pendant la chauffe de la carte bleue !) : concerts, ciné, etc.

Quand je m’imagine là-bas à faire les boutiques, avec tous ces beaux visuels, j’ai l’impression d’être un peu dans une scène de Total Recall (le vieux) mais version girly. Vous visualisez ?

Ce centre commercial de fou ouvrira ses portes au grand public en 2016. Oui, c’est long hein… Mais ça va passer vite, promis. Deux petites années et vous serez là en train de manger dans un super resto au milieu de statues d’hippopotames et d’éléphant. La classe. 

L’avantage, c’est qu’il est encore temps pour vous de participer au projet. En effet, Val Tolosa vous propose de crier haut et fort (techniquement : de taper sur votre clavier) votre top 3 des futures enseignes que vous voudriez y voir ! En effet, un chouette concours est organisé sur leur page Facebook (ici) et vous pouvez même gagner une Surface Microsoft (grâce à eux, d’ailleurs, je sais maintenant ce qu’est une surface Microsoft… Je m’imagine déjà « Chéri, tu peux me passer la surface », « Purée, ma surface déconne ! » (oui, c’est du Microsoft, hé hé), vous voyez, quand je vous dis qu’on est quasi dans Total Recall !).
Et puis comme d’abord, c’est mon article, je vais pas donner mon top 3, non, non, ce serait trop facile, je vais donner mon top 10 ! D’abord.
Alors on commence par LE plus important… Les chaussures ! Comment choisir une tenue sans chaussures… Impossible. Alors comme première enseigne, si j’étais le grand chef de Val Tolasa (bonjour grand chef si tu m’écoutes !), je choisirai Geox ! Oui, oui… Ne nous mentons pas, Geox fait beaucoup dans la « mamie ». Mais ! Contrairement à de nombreuses idées reçues, ils font aussi des mega-chaussures-canons et toujours hyper confortables. Tu peux y aller avec tes 10 centimètres de talons et danser toute la nuit, tu rentres à pieds tranquille (d’ailleurs après le grand chef, bonjour le maire de Toulouse, si tu pouvais mettre le métro ouvert toute la nuit même si avec mes Geox j’assure, ce serait cool).
Ensuite, parce que j’en aurais jamais assez… Je propose qu’on mette une boutique O.P.I ! Là, Val Tolosa, ce serait le centre commercial ultime. Du moins dans mon coeur… Bon ok, si c’est Essie, ça passe aussi !
Après… Comme suis un peu pauvre en ce moment, je viserai bien un petit H&M et un New Look ! Ca permet de trouver des pièces plutôt sympas et sans risquer la crise cardiaque du banquier (Sauvons les banquiers !!). 
Bon, et puisque j’aurais été raisonnable pour les fringues, bon… Je me ferais plaisir niveau sous-vêtements et j’y verrais bien un Princesse Tam-Tam ! Ils font quand même des ensembles canons alors on a le droit de craquer ! Si, si, on a le droit.
Ensuite, vu qu’un magasin de rollers, j’y crois pas trop, j’opte pour Calzedonia ! Manière d’avoir de supers collants et leggins pour les entraînements et les matchs ! Puis je dois aussi vous avouer quelque chose, j’ai pris pas mal de cuisses (MUSCULAIREMENT, entendons-nous bien) et je me fais un plaisir d’abandonner mes jeans pour des jupettes et donc des collants.
Et là, forcément, après avoir fait toutes ces boutiques géniales, qu’est-ce qui se passe…? Vous avez besoin d’un cupcake ! Evidemment… Alors qui de mieux que le Café Den et leurs chocolat-mallow pour vous redonner de l’énergie (je vous rappelles qu’il y a 60 000 m² hein…) !
Puis pour compenser avec la « surface » (je m’y fait toujours pas), j’y verrai bien un bel Apple Store perso… Ouais, carrément même.
Bon et là je vais monter crescendo, pour les deux prochaines… Monsieur Val Tolosa si tu me lis, je me prosterne devant toi, je te supplie à genoux de me mettre mes deux amours ultimes que je n’ai jamais eu le bonheur de croiser en France mais qui ont occupé la moitié de mon temps lors de mes voyages aux Etats-Unis…
Un Lego Store ! Oui, oui, oui, s’il-te-plaît Monsieur Val Tolosa… J’ai toujours pas compris comment Toulouse pouvait être Toulouse sans un Lego Store. Cette situation ne peut plus durer.
Et, et… THE boutique suprême (tant pis pour les banquiers) : Urban Outfitters ! Alors là, si c’est le cas, je propose à Val Tolosa de m’embaucher à n’importe quel poste. Comme ça, je gagne des sous-je les dépense-je gagne des sous-je les dépense… Mon porte-monnaie et moi vivrions en autarcie totale : lui, moi et Urban Outfitters. 
Allez, je vous abandonne, il est 3h du matin passé, je pense que la fatigue commence à montrer le bout de son nez (même si je maintiens ABSOLUMENT tout ce que j’ai dit, en particulier le dernier paragraphe) et vous invite à aller sur la site de Val Tolosa découvrir l’étendue de ce beau projet décrit par des gens beaucoup plus reposés que moi 😉
www.valtolosa.com

Un shooting pour Candice.A – Des mariées et des bijoux

On continu la série Candice.A, cette fois-ci pour vous parler de l’Atelier 2B et de Sarah Navarro, Nomadic Revery et La Meute de Loups, trois créatrices de bijoux… En effet, quoi de mieux que de magnifiques robes de mariées et bijoux bohèmes pour mettre en valeur les jolies créations de la marque.
Sandra et Amandine, les créatrices de l’Atelier 2B, ont réussi à me faire oublier tout ce que je pensais sur le mariage. Elles ont sorti une magnifique robe dos nu en dentelle et voilà que je m’inscrivais sous tous les sites de rencontres qu’il existe et publiais des annonces sur Facebook « Recherche mari urgemment ». Non, pour de vrai. Juste waow. Leur travail est tout simplement magnifique et effectivement, j’ai peut-être pas encore trouvé le mari, mais j’ai trouvé la robe ! 
Quant aux bijoux, il n’en fallait pas moins pour rendre tout ceci parfait ! Je vous laisse admirer… (On peut également apercevoir les magnifiques créations de Poppy Figue Flower)

Boucles d’oreilles Sarah Navarro
Coussin Elenka – Boucles d’oreilles et collier Sarah Navarro
Tote Bag Bohème en collaboration avec Sarah Navarro
Bijou de tête La Meute de Loups, robes Atelier 2B et bracelet Poppy Figue Flower
Coussins Candice.A – Robes Atelier 2B
Bracelet cordon Agathe

Un shooting pour Candice.A – Les gourmandises fleuries

Une fois nos jolies modèles fin prêtes, nous avons filé vers le centre pour rejoindre le lieu du shooting, une jolie maison d’hôtes : Côté Carmes. Là-bas nous attendais de petites merveilles. Sandra avait tout prévu, pour magnifier ce lieu, elle a fait appel à Poppy Figue Flower pour la décoration florale (que vous retrouverez également dans les prochaines photos) et à Gourmandises Timoucha pour les pâtisseries. Autant vous dire que l’ambiance était douce et sucrée… Et toujours avec les robes du Vestibule !

Coffret Le Clan Des Claudine – 20 €

Coussins et Tote Bag à venir sur le shop Candice.A

Un shooting pour Candice.A – Coiffure et maquillage

Fin décembre, j’ai eu la chance de faire partie d’un merveilleux projet lancé par Sandra, la créatrice de la marque Candice.A… Je voulais faire un petit article pour vous en dire plus, mais une fois devant mon ordinateur, me suis rendue compte que je n’arriverais jamais à faire « petit » pour vous raconter cette collaboration du tonnerre. On est donc parti pour une semaine Candice.A ! Oui, oui, je vais en avoir des choses à vous montrer, des personnes talentueuses à vous faire découvrir… Attention les yeux ! 
Quant à mon travail de photographe, je voulais faire une annonce en grande pompe avec tout le tralala, mais je ne tiens pas et suis trop pressée de vous montrer mes jolis projets en cours. Alors je n’en dis pas plus pour l’instant, je vous invite juste à aimer la page Facebook Remember Happiness Photographie, et d’ici la fin du mois, je vous raconte tout, promis !
Je commence donc par le commencement : la mise en beauté de nos trois modèles, déjà supra-canons à la base, merveilleusement mises en valeur par Laura de Blondie Beauty pour le maquillage et Elodie du salon de coiffure Madame Sans Gêne. Le tout dans de superbes tenues prêtées par Le Vestibule.
Nous nous sommes toutes retrouvées rue de la Concorde au petit matin dans ce si joli salon à l’ambiance rétro. Maëliss, Ping et Caroline ont alterné coiffures, maquillage et poses vintage, accompagnées de la jolie poupée Candice, la fille de Sandra, à l’origine de la marque. Marque pour laquelle je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez l’étendu du talent de Sandra au fil des articles…

 

                                                      Bijoux de tête Nomadic Revery

Coussins Rétro Chic by Candice.A – 12 €

Sportif à la Rue !

Promis, je vais vous remettre de jolies photos tout bientôt, en attendant, vu que j’ai pas mal de retard et que je n’ai pas souvent eu l’occasion d’avoir mon appareil entre les mains ce dernier mois, il faudra se contenter de quelques photos d’iphone pas géniales !
Alors aujourd’hui je vous parle d’une journée terrible que j’ai passé il n’y a pas si longtemps. On est allés faire une « chasse au trésor » dans les rues de Toulouse en roller… Avec notre paquito imposé devant des lieux emblématiques de la ville, je pense qu’on est tous les six d’accord pour dire que dans notre coeur, on a gagné (en vrai, on en était loin…). Cette journée fût l’occasion du lancement d’une grande camapagne de pub pour se trouver un gymnase où s’entraîner, car 5h par semaine, avec les températures négatives qu’il nous arrive d’avoir le soir, je peux vous dire que c’est vraiment pas facile. Si vous voulez jeter un oeil, tout est beaucoup mieux expliquer que je ne pourrais le faire sur ce site : sportifalarue.fr ! Si vous avez des suggestions, je suis toute ouïe ! En attendant, je vous invite à venir au Championnat intraligue qui a lieu le 11 Janvier (toutes les infos ici). 
Un point pour celui qui me retrouve !
Et en bonus, les superbes affiches que vous aurez l’occasion de voir en vous baladant dans les rues de Toulouse les prochaines semaines. Je croise les doigts pour que la campagne aboutisse à quelques créneaux en gymnase… 

The Wolf Cheap Market est de retour dans la ville rose…

Je sais, je sais… Plus absente que ça, on aurait du mal. Oui mais… C’est QUE pour du bon. Et pas de « Elle nous pompe à nous répéter que c’est nul pour être mieux« , parce que d’abord… C’est vrai. On a qu’à dire que le blog a pris un petit congé sabbatique pour novembre-décembre. Et aujourd’hui, on a qu’à dire le blog vous envoie une petite carte postale pour vous dire qu’il ne vous oublie pas ! Et quoi de mieux qu’un des plus jolis marchés de Toulouse pour vous faire un petit clin d’oeil ? Je parle bien sûr du Wolf Cheap Market, qui accueille cette année, notamment, mon coup de coeur inassouvi : Nach Jewellery ! Pour les autres créateurs, je vous laisse les découvrir, sur cette jolie « carte postale » ou en direct les 14 et 15 décembre au salon de Marvejol. Des bisous !

Movie Burger Quizz chez Bacchus

Vendredi dernier, j’ai passé une super soirée comme je n’en avais pas passé depuis longtemps (et pourtant y a du niveau, y a qu’à voir un peu le blog… Hé hé…). Alors déjà, c’était Chez Bacchus. Et Chez Bacchus, on mange de trop bons burgers (et des patates magiques) que si vous avez faim après, c’est moi qui vous offre la deuxième tournée ! Même qu’il y a un des burgers qui s’appelle « Le Rital » en référence à Claude Barzotti et rien que pour ça, on y va les yeux fermés…
Et puis ensuite, on a pas fait QUE manger des burgers… On a aussi joué. Le Movie Quizz était organisé par Thomas et Elise, nouvelle chouette copine du Derby ! 30 extraits de films à trouver, ajoutés à ça d’autres filles du derby, de chouettes copains et la soirée est explosive ! L’ultime mega-cadeau-final ? THE mascotte : le squale (cherchez pas de rapport, y en a pas). En pension 15 jours chez l’heureuse gagnante qui se doit de le prendre en photos partout. Ca donne envie pas vrai ?
Alors si vous souhaitez vous entraîner, c’est sur leur blog ici : Livandsew ! Et pour être au courant des prochains, suivez bien la page Facebook de MvsC, promis, je vous dirai tout. Vous pouvez-même les contacter directement si l’envie vous dit d’en organiser un dans votre bar ou resto : livolta(a)gmail.com !

 

Le Goûter Clandestin

Voilà encore un des jolis évènements que Toulouse accueille… Un rendez-vous à ne pas manquer, une petite pause douceur où le temps s’arrête l’espace d’une après-midi. Le principe est simple : des gourmandises préparées par Daisy, de jolies rencontres et un lieu magique révélé au dernier moment…
Dimanche, c’est Lucie du Vestibule qui accueillait ce joli évènement. Au programme : de délicieux smoothies, des cupcakes Nutella® et crème de marron, du thé, des chocolats chauds, un magnifique cheesecake… Une maman et sa petite fille qui vient me confier qu’elle suit le blog (et à qui je fais un petit coucou au passage). Allez, voyez plutôt…

Mademoiselle Daisy aux fourneaux, Lucie en parfaite hôtesse et Charlotte, organisatrice chic et choc et responsable communication au top !

Je crois que c’est la première fois depuis le blog que j’écris aussi peu en un mois…
Un déménagement et un gros projet qui se met en place, et me voici toute absente par ici !
Mais tout ça ne saurait durer… 
Maintenant que je vais avoir un chez moi, je vais recommencer à vous embêter avec :
Des recettes, des DIY, de la déco, plein de déco, des sorties, de nouveaux lieux à découvrir…
Et des milliers de photos ! Même plus que ça !

Fanny Apéros Beauté

Un petit article aujourd’hui pour vous parler de Fanny et Guillaume, les créateurs des Apéros Beauté. Ces deux courageux font le tour de la France en ce moment-même et organisent des soirées « chouchoutage ». J’ai eu la chance de participer à celle de Toulouse. Au programme, découvertes de marques et petits ateliers…
La marque Paname Paris s’occupait de nos ongles grâce à leur jolis vernis et aux manucureuses de choc (en tapant ce mot qui n’existe pas vraiment dans google j’ai appris qu’en vrai c’était une machine pour récolter le cannabis – point Wikipedia de la journée) ! J’ai opté pour un joli gris mais comme à mon habitude, dès que ça sort du rouge ou du rose, ça ne reste pas longtemps sur mes ongles… 

La seconde marque présente était Weleda et ses produits tout naturels ! J’ai eu droit à un chouette massage des mains avec l’huile corporelle. L’odeur était super par contre c’est vraiment manière de se faire plaisir parce qu’après impossible de toucher quoique ce soit… Je reste accro aux huiles sèches, j’avoue. En tout cas, les esthéticiennes présentes pour s’occuper de nous étaient toutes adorables, si vous avez besoin de contact pour des soins à domicile, j’ai plein de noms à vous donner !

Et enfin, pour remplir nos petits ventres, on a eu droit à du thé Lov Organic et des biscuits Bjorg. Si je connaissais ces derniers, j’ai eu le plaisir de découvrir Lov Organic que j’ai adoré (mais je me rappelle plus lequel j’ai pris, oups…). On a même pu repartir à la maison avec des petits biscuits rien que pour nous !

Ma copine Jenn était chargée des photos de la soirée et nous avait préparé un petit photobooth !
Le super-pouvoir de Laura ? Ses cheveux insensibles à la pluie. Non mais, comment tu fais ? T’as vu ma coupe ?
Si vous souhaitez être tenues au courant des prochains Apéros Beauté par Fanny, c’est par ici !

Yarn Bombing by Keep Wool

Consacré à la lutte conte le cancer du sein, le mois d’octobre a été l’occasion d’une jolie opération Yarn Bombing organisée par les tricoteuses de Keep Wool dans Toulouse. Avec la participation de Doc 31 et Fifi Jolipois, ces chouettes filles ont habillé les statues de la ville afin de sensibiliser les femmes au dépistage organisé du cancer du sein. Vous pouvez encore en apercevoir quelques-unes, mais dépêchez-vous… Dans l’ordre, on retrouve la place de la Trinité, la place Sainte Scarbes et le Jardin des Plantes avec la Sportive et Wonder Woman, ma préférée ☺

En bonus, M. Le Paon du Jardin des Plantes !

Colombette, Wilson, Europe et Capitole !

Le week-end dernier, Laudine et Vincent sont venus me faire un petit coucou à Toulouse. Du coup même si ce fût bien trop rapide, on a essayé de profiter au maximum. On a commencé par un Halloween de folie au Frog. Mais ça, vous avez déjà pu en avoir un petit aperçu ici. Le lendemain, ils sont venus prendre le petit déj’ à la maison, puis on est partis rejoindre des amis à eux…
Le samedi, c’était la foire de la Colombette, on est allé y faire un petit tour mais j’ai été pas mal déçue… Y avait pas trop de différence avec tous les marchés qu’on peut croiser ici et là dans Toulouse. Je m’attendais à un truc un peu plus « foire », mais bon, c’était quand même chouette, et je ne me lasse pas de flâner dans les rues de Toulouse quelle que soit l’excuse. 

Après quelques tours de Carroussel, plein de photos, un joli dessin et un café partagé avec un autre kingien de Toulouse (pour ceux qui suivent pas, une mini-explication ici ^^), j’ai amené tout mon petit monde manger des cupcakes chez Tata Bidule. On s’est donné plein de force pour aller patiner place de l’Europe, et la journée était déjà terminée…

Avant de reprendre la route dimanche, il fallait quand même que je leur montre notre joli Capitole, on est donc aller manger quelques tapas au Florida pendant qu’Andreas continuait à s’éclater sur ses rollers !

Comme d’habitude, ce fût bien trop court…
Et j’ai l’impression de ne leur avoir rien montré de tout ce que je voulais…
Reste plus qu’à ce qu’ils reviennent vite ^^

Inauguration du Petit Vasco

Le week-end dernier, ma marraine de divorce (ben oui, j’ai une marraine de divorce, comme les A.A,  qui y est déjà passée, et qui m’aide à pas craquer ^^) est venue passer la journée à Toulouse ! Alors on en a profité pour aller se prendre un petit goûter chez Tata Bidule. J’ai découvert les cookies aux oursons à la guimauve et j’en suis tombée amoureuse.
Ensuite, ça tombait bien, c’était l’inauguration du Petit Vasco, du coup on est allés y boire un verre. C’était tellement bondé qu’on s’est retrouvés chez son grand-frère, le Vasco Le Gamma, pour manger quelques tapas. On y est ensuite retourner pour profiter de la bonne ambiance et du groupe Les Interludes. Et puis comme si la journée n’avait pas été suffisamment remplie en nourriture… On a fini chez Häagen-Dazs où j’ai lutté contre la nature pour finir mon milk-shake

Pour joliment finir cette soirée, Adrien a même fait danser Karine au square Charles de Gaulle. 
(Des fois se passe des trucs à Toulouse, je comprends pas tout…)

Dégustation chez Café Den

Il y a quelques de temps de cela, mon coffee shop chouchou de Toulouse a mis une annonce sur sa page Facebook pour recruter des testeurs d’un jour. Vous pensez bien que, ni une, ni deux, je me suis sacrifiée pour venir goûter les deux nouvelles recettes qui allaient être prochainement à la carte. Trop dure ma vie. Le midi même, j’étais à la dégustation de Bouche b avec Claire, du coup je l’ai embarqué avec moi dans cette galère. Oui parce qu’il ne restait plus un seul centimètre cube de libre dans nos pauvres petits estomacs. Et pourtant… Et pourtant ces nouvelles boissons ont eu raison de nous. Allez, je vous raconte.
On a commencé par un Tiramisu Coffee. Déjà à la base, faut savoir que je n’aime pas le café. Mais bon, c’est comme tout, bien cuisiné, ça passe, et même plutôt bien. Par contre, suis une grande fan de Tiramisu. Alors, alors… J’avais le choix entre du chaud et du frappé, venant de courir à tout allure dans les rues de Toulouse, j’ai opté pour le froid. Même si c’était très bon, j’ai regretté mon choix, ne serait-ce que pour la jolie présentation que j’ai loupé ! Comme le Tiramisu est déjà un dessert à base de café, même si on sentait le chocolat et la crème en plus, ça restait café-café. Cependant, il est passé comme une lettre à la poste sur mon palais pourtant peu habitué. Donc en résumé, une boisson que je recommanderai plus aux amateurs de café, et je dirai même mieux, aux amateurs de café gourmands ! L’arôme Tiramisu est léger mais se devine et en fait un café tout doux. 
Seconde boisson à tester, le Forêt noire Coffee ! Alors là, autant vous dire que café ou pas café, du moment où on me parle de Forêt noire, c’est déjà dans la poche. Si j’essai de décrire ce délicieux mélange, je dirai : du café très chocolaté aromatisé forêt noire, une chantilly maison divine, un coulis de cerise avec petits morceaux et des copeaux de chocolat. Suis tombée amoureuse du topping ! Ou comment mangé une part de forêt noire toute légère… Vous l’aurez compris, coup de coeur de ce test. Et là, même les réticents au café peuvent se le tenter. 

Après, je ne vais pas vous mentir, mon petit préféré du Café Den restera toujours le Choco-mallow ! Impossible à détrôner… Et comme leurs pâtisseries sont aussi jolies que bonnes, je ne résiste pas à vous mettre quelques photos. C’est dommage, à l’heure où j’y suis allée, il n’y avait plus de cupcakes « Minions » (de Moi, Moche et Méchant), je les aime trop ! Et si vous êtes dans le coin en ce moment, passez-y, les gâteaux ont pris des couleurs d’Halloween (donc les Minions !). 

Si vous souhaitez être au courant des petits évènements dans le genre, 
filez vite vous inscrire sur leur page Facebook : ici !
On se plaint tout le temps qu’il n’y a pas de Starbucks à Toulouse, le Café Den n’a rien à leur envier…

Zombie Walk de Toulouse

Et voilà, je vous montre enfin les quelques photos que j’ai pu prendre à la Zombie Walk de Toulouse. Ca a pas été simple, le fait d’avoir le visage tartiné de sang et de latex, ajouté au fait qu’il fallait suivre le cortège à allure de mort-vivants, n’a pas rendu la prise de photos très facile… Mais quand même, j’ai pu avoir de beaux spécimens ! 
On s’est maquillés chez Adrien pour ensuite rejoindre le point de rassemblement à la Mediathèque à 13h. Dans le métro, il y avait deux japonaises qui n’arrêtaient pas de rire et qui avaient sorti leur appareil sans trop oser nous prendre en photos. Finalement elles sont sorties à la même station que nous et quand elles sont arrivées en haut de l’escalator et sont tombées nez-à-nez avec des centaines de zombies, rien que leurs têtes ahuries avaient rentabilisé notre heure de préparation ! 
Il y avait un stand avec des maquilleurs professionnels. Certains réajustaient leurs costumes, d’autres rajoutaient un peu de sang par-ci, par-là… Les préparatifs touchaient à leur fin, la marche allait pouvoir commencer… 

Parmi les zombies, on retrouvait pas mal d’infirmiers et d’infirmières, normal. Quand on est infecté c’est bien à l’hôpital qu’on va en premier et du coup au moment de la transformation, paf, autour du personnel soignant d’y passer…

Les passants nous regardaient amusés ou inquiets… Et la petite fille qui nous a fait coucou à la fenêtre tout le long n’avait pas l’air bien convaincu de notre inoffensivité… 

Mais… Il n’y avait pas QUE des zombies, non, non, non… II y avait également des victimes, des survivants… Parmi lesquels des savants fous (sûrement responsables de l’épidémie d’ailleurs !).

Des princesses classes et d’autres moins classes…

Des zombies sauvages et des animaux sauvages (ou pas !).

Y avait même Léon et Mathilda <3 !

Beaucoup de « jolies » mariées…

Des zombies mécontents…

Des affrontements…

Des amoureux…

Des photographes en danger…

L’épidémie avait même touché le cirque du coin !

Et voilà, j’espère que ces quelques photos vous auront plu
et que ça vous aura donné envie de nous rejoindre pour l’année prochaine !
C’était vraiment une excellente journée avec une organisation au top par l’association Rêves Temporels. J’ai adoré. Je
pense que pour la prochaine, je ferai plus discret question déguisement et je
me consacrerai à la photo car il y a vraiment de magnifiques costumes et
maquillages, c’était trop frustrant de devoir faire ça à la va-vite ! Enfin
bon, voilà pour ce petit avant-goût de fin du monde…

Mon petit lapinou un peu mieux…

Hier je vous parlais de l’atelier crochet chez Fifi Jolipois avec Agathe Rose (ici), aujourd’hui j’ai pris le temps de faire une photo du résultat un peu mieux. Instragram c’est chouette mais quand même…

Agathe Rose chez Fifi Jolipois

Y a déjà… Pffiiuu… 12 jours de ça ! (Le temps passe vraiment trop vite et mes journées sont bien trop courtes…) Je suis allée à l’atelier crochet d’Agathe Rose à la boutique Fifi Jolipois. On devait apprendre à faire un petit amigurimi en forme de lapinou (on le voit qui dort sur la théière dans la seconde photo). Normalement l’atelier était réservé aux crocheteuses déjà un peu expérimentées mais Christel et Agathe Rose ont été très très patientes. Faut dire qu’avec Claire, on avait jamais tenu un crochet de notre vie ! Alors on s’est concentrées très fort, on a bu du thé, on a mangé des cupcakes… Et finalement on a réussi ! Alors bon, il n’était pas super, super régulier mon petit lapin… Mais pour un début, je suis contente ! Et Malcolm aussi par la même occasion, il me l’a embarqué à peine la dernière maille bouclée. Pour le voir, c’est par ici… Me reste un bon bout de pelote, je voudrais me tenter un mini-napperon-dessous-de-verre tout simple, c’est ajouté à ma to-do-list, reste plus qu’à trouver un moment.

Ce petit atelier va me permettre de vous parler un peu de Fifi Jolipois ! Parce que ça fait un moment que je me dis qu’il faut que j’aille y faire des photos, puis le temps passe, passe… Mais ça y est, vous allez avoir un petit aperçu de cette mercerie toulousaine trop mimi. Elle est située 11 rue Cujas (j’adore cette rue) et regorge de milliers de trésors : pour faire des bijoux, de la couture, du tricot, du crochet, et tout un tas d’autres choses… Régulièrement y sont organisés des ateliers pour apprendre à fabriquer tout ça. Alors je vous conseille vivement de suivre leur page Facebook ou leur blog.

Quant à Agathe Rose, sachez que cette accro au crochet lance sa petite entreprise et nous permet à toutes (et tous hein !) de réaliser de trop jolis amigurimis grâce à ses fiches explicatives. Pour avoir fini mon lapin toute seule à la maison et en tant que très débutante, je peux vous assurer qu’elles sont très simples à suivre, n’hésitez pas à vous lancer !

Bouche b chez Bakélite

Aujourd’hui, je vais vous présenter deux coups de coeur que j’ai eu ce jeudi… Le premier concerne un nouveau Food Truck sur Toulouse absolument génial : Bouche b ! Geoffroy Moulas s’est lancé dans cette belle aventure avec des étoiles plein les yeux qu’il arrive à nous transmettre lorsqu’on croque dans ses délicieux burgers. Accompagné du  chef Patrick Dupont, ils nous préparent tous les deux de véritables perles enfermées entre deux pains. Tous est fait maison, du guacamole au fois gras poêlé… Tous les produits sont achetés et cuisinés frais. Et ça se sent à la première bouchée…

Pour l’instant, le camion a commencé à régaler les travailleurs à l’heure du déjeuner (Thales (Toulouse) : lundi, Sopra (Colomiers) : mardi, Parc Technologique du canal (Ramonville) : mercredi, Alten (Saint Martin-du-Touch) : jeudi, Microtec (Labège) : vendredi). Si vous avez la chance de faire partie de la tournée, allez vite tester, vous ne regretterez pas. Parole d’une burgeralcolique ! Le burger est  7,50 € et il faut ajouter 1 € pour un généreux cornet de frites (je les avais déjà bien entamées sur la photo ^^). Et désormais, à partir de demain (samedi), le camion sera aussi là pour régaler vos papilles le soir ! Vente sur place ou livraison à domicile, votre futur food truck préféré sera sur le parking Euromaster au Ponts Jumeaux. Alors à ce prix là, je conjure tous les Dieux du Burger de vous frire sur place si vous osez mettre un pieds dans un McDO demain soir. Parole d’une burgeralcolique bis. Et pour connaître les futurs lieux, je vous conseille de likez la page Facebook ici.

Mon second coup de coeur de la journée ? Bakélite ! Qui nous accueillait pour cette dégustation. Alors je pourrais tenter par mille façons de vous expliquer l’endroit mais ça va être trop compliqué vu l’heure à laquelle j’écris cet article et la semaine que j’ai eu. Je vais donc commencer par vous renvoyer sur leur site… Et je vous en donne un petit aperçu à travers les photos que j’ai prises. J’ai été complètement éblouie en franchissant la porte. J’espère pouvoir vous transmettre un peu cette sensation…

Dj set Milena Kodratoff
J’y suis même retournée le soir… Mais je n’avais pas assez de place pour un second burger dans la journée, même après un entraînement intensif de derby ! Bon allez, maintenant promettez-moi que vous allez tester ces délicieux burgers et venir me faire un petit retour ici ♡ !

Atelier Photobooth

Comme promis, un petit aperçu de mon stand au Mini-Marché des Délices de Saturnin ! Audrey m’a fait le grand honneur de me proposer de faire un atelier photos, du coup je me suis dit que ça pourrait être sympa de créer un petit espace photobooth avec joli fond (plutôt très girly pour un marché destinée aux femmes), des petits accessoires… J’aurais aimé vous montrer l’installation mais je ne l’ai pas en photo (le comble !), vous pouvez cependant en avoir un aperçu ici et ici (merci les copines !). 

La préparation a été faite dans l’urgence, je n’étais pas là cette semaine et j’ai du tout organiser à distance et faire des aller-retours en train (pile le jour des grèves !) pour avoir tout à temps, mais ça en valait la peine ! J’espère que tout ce joli petit monde passé devant mon objectif aura autant apprécié ce moment que moi. Vous ne pouvez pas savoir ce que j’aimerais avoir les cou… (tripes..?) de me lancer là-dedans. Je me dis que pour des goûters d’anniversaire ou plus grand, des mariages, ça peut être top… En faire à thèmes : un Disney, un « pirates »… Un Harry Potter ! Les idées bouillonnent dans ma tête et dans mon coeur. Peut-être qu’un jour ! Qui sait… Encore tout plein merci à toutes les personnes qui m’ont aidé et à toutes celles qui ont participé ♡

Mini-Marché aux Délices de Saturnin #3

Vendredi dernier avait lieu la troisième édition du Mini-Marché des Délices de Saturnin (le #1 et le #2 par ici et ici) ! Cette fois-ci, c’était de 18h à 23h avec une formule boisson-tapas et les habituelles pâtisseries à tomber… On y retrouvait donc : Maoya avec son atelier nail-art, Jenn avec un atelier make-up et une présentation de son beau travail d’illustration, les stands de Fébus & Lola et de Mosaïque de Véro, ainsi qu’Oliv.b et Flimbouille que je ne vous présente plus ! Etait également présente Lucie du Vestibule, mais ça, faudra que je vous en reparle plus longuement un autre jour…

Et demain, je vous montrerai mon petit stand à moi ☺

Juste vous donner faim…

… En vous montrant les bonnes tapas qu’on a mangé avec Claire et Laura au Carbet d’Oc la semaine dernière ! Un bar très sympa aux Carmes, un quartier que j’aime tout particulièrement ♡

Dans l’atelier… D’Oliv.b !

Lors de la dernière soirée blogueuses (ici), j’ai eu le grand plaisir de découvrir une créatrice qui s’est ajoutée à ma liste de coups de coeur de l’année : Olivia, maman de la marque de bijoux en cuir Oliv.b ! Je ne me suis pas trop attardée à vous la présenter lors de cette soirée car j’avais une autre petite idée en tête… Aller directement à son atelier pour découvrir son univers et le partager avec vous. La semaine dernière, je suis donc partie en expédition à Pechbonnieu, rencontrer Olivia là où toutes ces petites merveilles voient le jour.
Si j’adore ses bijoux, je suis aussi admirative d’Olivia et de son parcours. Il y a un peu plus de 2 ans maintenant, elle a décidé de se lancer et de créer sa marque de bijoux. Après 10 ans dans la communication et une petite embuche, plutôt que de poursuivre dans cette voie, elle décide de faire de sa passion son nouveau métier. Et comme je le dis souvent (enfin, c’est pas moi qui le dit, mais j’aime à me le répéter) : «choose a job you love and you will never have to work a day in your life». En vrai, Olivia travaille beaucoup beaucoup pour nous concocter toutes ces belles pièces, mais je pense que cette citation s’accorde parfaitement avec le choix qu’elle a fait en mars 2011. C’est ainsi que d’une carrière dans la communication, avec quelques cours du soirs sur la création de bijoux, on devient Oliv.b, créatrice reconnue et de plus en plus demandée, de jolis bijoux en cuir.
Chaque année, Olivia présente deux collections, une printemps-été et une automne-hiver, en accord avec les tendances, la mode mais surtout avec plein d’idées et du talent à revendre. On y retrouve bracelets, manchettes, sautoirs, bagues… Un fil conducteur : le cuir, sous toutes ses formes.
Son atelier faisant également showroom, j’ai eu le bonheur de découvrir les nouvelles pièces de la collection automne-hiver (certaines ne sont pas encore en ligne, mais ça ne devrait plus tarder…). Il y en a pour tous les goûts, du fin et discret à l’imposant, du noir au corail, du zèbre au leopard… Avec le développement de la marque et la demande grandissante, Olivia produit désormais certaines pièces totalement en argent.

Vous pourrez également retrouver une collection enfants et une collection hommes. Ca m’a encore plus donné envie d’avoir un amoureux cette histoire, je le vois bien avec celui du milieu ! tant pis, je vais être OBLIGEE de me faire un cadeau à moi-même… La vie est dure. 

Olivia a une jolie boutique en ligne que je vous invite à visiter ici : http://www.olivb.eu (à noter que les frais de port sont offerts !), mais également de nombreux points de vente sur Toulouse et sa région (ici). Et si certaines d’entre vous sont trop pressées d’avoir leur bijou Oliv.b, sachez qu’elle aura un stand au prochain mini-marché des Délices de Saturnin qui se tiendra ce vendredi (toutes les infos ici). C’est d’ailleurs l’occasion pour vous dire que j’y serai moi aussi, déjà pour retrouver mes créatrices préférées et mes copines blogueuses, mais surtout pour tenir un stand photobooth. Je compte sur vous pour venir nous faire un petit coucou dans une ambiance toute douce autour d’un verre, on vous chouchoutera comme il se doit, promis !

So Blogueuses #1 !

La semaine dernière avait lieu une soirée très attendue par les blogueuses de Toulouse et sa région… La soirée… SO Blogueuses ! Organisée par un jolie groupe de 8 blogueuses toulousaines (j’ai abandonné l’idée de ne pas faire de répétitions dans mon intro) que je vous présente à la fin de l’article. Afin de faciliter la rencontre d’une quatre-vingtaine de blogueuses, les filles avaient tout prévu : gourmandises, créateurs et créations, studio photos, manucures… Tout était réuni pour passer une jolie soirée et faire de belles rencontres ☺

On est des blogueuses ou on l’est pas hein… Kusmi Tea était au rendez-vous !
Mais y avait aussi du bon vin du Mas de Grouze et des jus de fuits d’Elite naturel !

J’ai pu me faire poser un joli vernis Essie de la nouvelle collection pas encore sortie, hé hé ^^ 
Tout en papotant avec ma copine Claire des Petites Toulousaines.

Pour nous nourrir, on au droit à des hamburgers trop choupinous ! 
C’est la Cook Mobile qui s’en chargeait !

J’ai également pu retrouver le joli couple de C2Factory et leurs vierges colorées !

Florence, l’adorable community manager de Yelp, tenait un stand plein de goodies !
Avec une roue comme pour le Millionnaire et Laura qui tente sa chance…

La Boutique Fifi Jolipois était également de la partie avec des atelier bagues et bracelets !

Mon coup de ♡ de la soirée : Oliv.b !
Une créatrice de bijoux en cuir trop beaux… Mais je vous en reparle plus en détails bientôt !

Et enfin, c’était Maman les p’tits gâteaux qui s’occupait du sucré !

Et clou du spectacle : le studio Happy to See !
Ok,ok… J’avoue… On a un peu squatté… Mais c’est trop bien ! 
C’est une installation qui permet de se prendre en photo tout seul avec un éclairage professionnel.
Absolument génial pour les mariages.

Quand je suis arrivée, Laura m’attendait pour lancer le truc, personne n’osait y aller. On a donc commencé… Et vas-y les grimaces, les têtes de débiles… On reste 3h à faire à peu près n’importe quoi. Et là, on s’arrête, et quand je me retourne, je vois qu’il y a un mega écran où toute les photos apparaissent en direct. Ok. J’assume. Presque. 

Et là, c’est l’équipe de choc qui a organisé tout ça !
Sysy in the city
Le coin des voyageurs
Nioki on the road
Un grain de flolie
Minha casa
Amicie Factory
Kafouillis

Y avait un super tirage au sort… Auquel je n’ai pas gagné ^^
Mais suis contente parce que le cadeau de fou (un voyage d’une semaine à Agadir pour deux personnes offert par Fram), c’est ma chouette copine Caroline de Froufrou&co qui l’a gagné ! Y avait aussi des séjours Thalasseo, et c’est mon autre chouette copine Laura de Blondie Beauty qui en a gagné un, alors suis contente aussi ! Pour consoler les perdantes, on a eu droit à un joli gift bag rempli de cadeaux… 
Clutch, l’agenda de la culture, des sorties et de l’art sur Toulouse et Le Petit Tou, du lait corporel offert par Graine de pastel, un joli bracelet par Amicie Factory, un porte-étiquette très chouette pour mes prochains voyages offert par Pack’n’board, la boutique du voyageur, un joli bon de réduction sur Ma Locomotion, boutique de t-shirts, des gourmandises de l’épicerie fine Les Petits Poids, des bonbons de la Maison de la violette, du Kusmi Tea, un joli vernis Essie (qu’on ne voit pas car il était turquoise et donc parfait pour ma copine Jenn),  un trop joli masking tape offert par Lovely Tape, un t-shirt Overblog, plateforme Toulousaine d’hébergement de blogs, et un pass pour le City Tour Toulouse ! Et… Et… Une superbe bague Oliv.b !
Encore merci pour cette jolie soirée et tout ces cadeaux !

Relooking by Lia !

Vous vous souvenez la super soirée Marpraia. Nd. Guests à laquelle j’avais participé ? Et bien j’ai eu la chance d’y gagner un relooking avec Look by Lia au tirage au sort final ! Du coup je vous ai fait  (enfin, « je », un énorme merci à ma copine Lucile qui m’a accompagnée pour mitrailler la séance !) un petit reportage photos de l’après midi passée en compagnie de la pétillante Lia. 
On débute par tout ce qui est colorimétrie. On teste d’abord les couleurs froides et les couleurs chaudes, ensuite claires et foncées, mattes et lumineuses… Pour voir ce qui diminue le plus les marques de fatigue comme les cernes, ce qui met en valeur le blanc des yeux, l’ovale du visage, etc. Mais attention, ça ne détermine pas la couleur qu’on doit porter ou non, ça indique juste ce qui peut nous sauver un jour de mauvaise mine en portant cette couleur près du visage. Donc après avoir testé tout un tas de couleurs, Lia m’a donné la fiche colorimétrie qui correspondait à ma typologie et un petit nuancier avec mes couleurs !

Ensuite, vient le moment de la morphologie et du style… Alors moi, sans surprise, suis un A ! On a donc regardé ensemble ce qui me mettait le plus en valeur, en gros, comment devenir un X ☺ ! Lia m’a montré plusieurs exemples de hauts et de bas qui allaient ou n’allaient pas et m’a remis une fiche récapitulative. On a également parlé de mes complexes et de comment les cacher au mieux, puis est venu le style. Un chouette moment où Lia nous passe plein de photos de looks et où on doit dire si on aime ou pas afin qu’elle détermine au mieux ce qu’on souhaite pour la suite. On est arrivées à trois styles : moderne, naturel et un poil fashion. Une fois tout ceci fait, direction les essayages !

Lia est installée dans la boutique L.9, rue Saint Antoine du T, ce qui permet d’avoir pas mal de vêtements à portée de main pour les premiers essayages. Là, c’est carte blanche ! Ensuite, on analyse ce qui va, ce qui ne va pas… 

L.9, c’est un tout nouveau concept sur Toulouse, le seul et l’unique ! Comme vous aurez pu le voir sur les photos, c’est principalement une boutique de vêtements de grandes marques italiennes, comme Met, NUE 19.04 ou encore Mariagrazia Panizzi. Il y en a pour tous les budgets et tous les styles. Petit plus : un vide-dressing ! En effet, un petit coin de la boutique est réservé pour les bonnes affaires : vous pouvez ramener un vêtement acheté chez L.9, il vous sera racheté et remis en vente à petit prix. Mais là, vous allez me demander en quoi le concept est nouveau… J’y viens : en plus de toutes ces belles pièces (les chaussures arrivent bientôt), des conseils avisés de Lia et Angélique, la propriétaire, vous pouvez aussi y retrouver un institut de beauté, des séances de pilates et de la cartomancie. Oui, oui, tout ça ! Et pour profiter au mieux, dans le magnifique sous-sol, vous pouvez boire un petit café dans le salon devant fashion TV, idéal quand la copine met un peu trop de temps à choisir son nouveau jean… Et dans le cadre du relooking, la boutique fait bénéficier de 20% de remise sur les articles non soldés !

Mais comme on a toutes un style différent et que Lia ne cherche pas à nous transformer, mais à mettre en avant notre personnalité, nous embellir mais en tenant compte de nos goûts, le shopping se poursuit à l’extérieur ! On est donc parties toutes les deux faire les boutiques dans lesquelles j’ai l’habitude de me rendre et on a composé trois tenues correspondant aux styles qu’on avait déterminé lors de l’entretien et de notre petit jeu j’aime/j’aime pas. Ensuite, essayages en cabine, le pour, le contre… On accessoirise… Bref, on s’éclate ! On repart les mains pleines ou vides, peu importe (pour ma part vides mais avec un million de nouvelles envies !) et le sourire ! Pour finir la journée en beauté, Lia m’a invité à papoter dans un de mes coffee shop préféré : Café Den à l’Espace Saint George. Leurs cupcakes, donuts et autres muffins sont juste trop mignons… Et en plus, ils font des Choco-mallow, comment voulez-vous résister ? 

Attendez, attendez, ce n’est pas fini… Pour celles qui voudraient un petit aperçu de tout ceci, Lia organise également des ateliers Conseil en Image. En petit groupe de 10 personnes maximum, vous aurez droit à ses précieux conseils : couleurs, morphologie et styles ! Le prix ? 80 € ☺ Le tout dans une super ambiance et avec des petites gourmandises… Entre copines ou toute seule… Ca pourrait même être une petite activité sympa pour un enterrement de vie de célibataire ! Enfin bon, ça donne plein d’idées mais l’essentiel dans tout ça, vous savez ce que c’est…? Le cadeau ! Et oui, Lia a la gentillesse d’offrir à l’une d’entre vous une place (le prochain atelier a lieu le 21 octobre,mais il y en a d’autres de prévus). Pour cela, classique, un commentaire, deux petits « j’aime » : un pour Lia (ici) et un pour moi (ici) ! Et comme à l’habitude, plus vous partagez sur les réseaux sociaux, plus vous avez de chances (à condition de me mettre le lien du partage hein…). On dit merci qui ? Merci Lia !
– Tirage au sort et annonce de la gagnante le 7 octobre 2013 –
Claire des Les Délices de Minie 
Félicitations !!!

Mode in Love

Jeudi dernier, j’ai eu le plaisir d’être invitée à la soirée Mode in Love organisée par les Galeries Lafayette… L’invitation parlait de bulles, de bonbons et de lâcher de ballons… Impossible de refuser ! Puis c’était sur leur jolie terrasse du 6e étage avec une vue imprenable sur les toits Toulousains. Comme j’avais droit à un +1, j’ai appâté Adrien en lui disant qu’il y aurait plein de filles et du champagne, ça a marché. Du coup, il nous a fait plein de jolies photos ! Un belle soirée où j’ai pu retrouver mes copines Claire, Christelle, Christelle bis

Vêtements Sandro – Chaussures Hugo Boss II Vest Pinko – Robe Ted Baker – Chaussures Hybrides II Tenue complète Zadig et Voltaire
Maintenant je veux des collants rouges…
Veste et jupe Comptoir des Cotonniers – Chemisier Tara Jarmon – Pochette Burberry – Bottines Lafayette Collection

Veste Jodhpur – Gilet et chemisier Anges b. – Pantalon Pablo – Sac Sonia Rykiel – Baskets Nike II Manteau Zadig et Voltaire – Pull et jupe Tara Jarmon – Sac Michael Kors – Chaussures Lafayette Collection II Manteau claudie Pierlot – Chemise Agnès b. – Gilet Michel Kors – Pantalon Le temps des Cerises – Sac Longchamps – Boots Manas
… Et cette petite robe !
Blouson Burberry – Ensemble Ted Baker – Ceinture DDP – Sac Ted Baker – Chaussures Carel

Manteau Michale Kors – Tenue The Kooples – Baskets Nike II Manteau et jupe Pinko – Pull Claudie Pierlot – Sac Barbara Rihl – Boots Manas II Gilet IKKS – Gilet barman et pantalon Dookers – Chemise McGregor – Sac Fred Perry – Baskets Adidas
Ah, et je peux avoir cet homme aussi ? Non ? C’est pas possible… Bon.
Tenue complète The Kooples

Veste Armani Jeans – Chemise et slim Tommy Hilfiger – Pochette Mywalit – Bottines Diesel II Robe The Kooples – Pochette Chloé – Chaussures Hybride II Veste Zadig et Voltaire – Top et jupeClub Monaco – Gilet et pochette Mihael Kors – Chaussures Lafayette Collection
Elle est pas juste magnifique cette robe ? #jeveuxuncdi…
Robe The Kooples – Escarpins Cosmoparis

Vest Pablo – Chemisier Pinko – Jupe et pochette Ted Baker – Chaussures Lafayette Collection II Robe Claudie Pierlot – Sac Ted Baker – Escarpins André II Ensemble Versace – Chaussures Minelli

Une magnifique soirée !

Les Gueules Dorées…

… Sous ce drôle de nom se cachent trois jolies et talentueuses jeune femmes : Elodie, alias  Madame la Truite, Charlotte, la créatrice de Mallow Blossom et Claire du blog Les Petites Toulousaines que je ne présente plus ! En quelques jours ces trois miss se sont mis dans la tête de nous organiser une vente privée ainsi qu’un vide-dressing, et avec leurs doigts de fées, elles nous ont concocté une superbe après-midi… Un endroit tout douillet et tout beau, une ambiance toute douce, des gourmandises (notamment un superbe gâteau préparé par Claire, avec de la pink limonade mortelle, des cupcakes de Cup’N’Cake, des crêpes et des cookies maisons…), de jolies choses… Pour tout vous dire, je suis arrivée à 14h, heure d’ouverture, et suis repartie à 19h… Heure de fermeture ! D’ailleurs merci les filles et Monsieur la Truite de ce chaleureux accueil, j’ai passé un super moment !

 

Et là, je vois dans vos yeux que vous êtes au bord du désespoir d’avoir raté tout ça. N’allez pas chercher une corde tout de suite, les Gueules Dorées prévoient une séance de rattrapage ! Ce sera sur rendez-vous aujourd’hui et demain de 10h à 13h. Pour plus d’info contactez Claire. Vous pourrez y retrouver de jolis vêtements (mais j’ai le regret de vous dire que le super top bleu marine The Kooples à 10 € et la jolie jupette noire à 7 € sont dans MON dressing désormais…), mais aussi les bijoux et accessoires de Mme la Truite, de même que les super vêtements qu’elle customise, et enfin les jolis carnets, guirlandes et tote bags de Mallow Blossom ! Dépéchez-vous car l’agenda en édition limitée est bientôt en rupture de stock (l’intérieur est super et plein de jolis détails). Moi, des après-midi comme ça, j’en refais quand vous voulez !

Flower Power !

Comme promis, quelques photos de la traditionnelle soirée Flower Power qui avait lieu à l’Envol la semaine dernière ! Même si le lieu est un peu pouet-pouet parfois, rien que pour danser pieds-nus dans le sable, ça vaut le coup ! Je ne sais pas pour le restaurant mais les tapas sont super bonnes… Et puis y a toujours plein de petits détails qui tuent, comme là avec les énormes fleurs gonflables, une petite camionnette hippie remplie d’accessoires pour faire des instantanées, les murs peints… Bref ! Ils assurent.

Mini-Marché aux Délices de Saturnin #2

Le 4 septembre, un nouveau mini-marché était organisé aux Délices de Saturnin (le #1 par ici)… Alors bon, on me dit créateurs, gourmandises, copines… Je peux pas dire non voyez-vous… Par contre, je sais pas trop ce qui c’est passé niveau photos mais j’ai pas assuré ce jour-là ! Sûrement trop occupée à dévaliser le stand de Flimbouille ! Oui, j’ai encore craqué… Mais est-ce que c’est ma faute à moi si elle en a fait des nouveaux avec du liberty, hein, hein…? Non. Alors voilà. Puis ça allait trop bien pour ma soirée hippie dont je vous parle tout bientôt ! J’y ai retrouvé notamment Maoya et Claire des Petites Toulousaines ☺

Petit goûter entre filles…

Un article rapide pour vous montrer quelques photos du bon moment que j’ai passé en compagnie de Laura de Blondie Beauty et Claire des Petites Toulousaines hier après-midi dans un salon de thé qu’on ne présente plus : Tata Bidule (rappelez-vous…). Pas un jour ne se passe sans que je bénisse le jour où je me suis décidée à commencer ce blog ! Je passe des moments absolument géniaux et rencontres des personnes absolument fabuleuses… Merci à vous de me lire, de le faire vivre et plein d’amour ♡♡♡. Oui, ce matin, je suis en mode Guimauve, on a le droit. Parfois. 


Des burgers pour dire aurevoir à Camille…

Rassurez-vous, elle part pas trop longtemps… Juste le temps d’avoir une chouette formation pour avoir un trop chouette métier après ! Puis bon, elle est pas partie trop loin… (D’ailleurs, il commence à y avoir une bonne concentration de gens chouettes vers Lyon, je me tâte à m’y installer aussi !). En plus de ce petit aurevoir (parce qu’on va vite, vite aller la voir et elle va vite, vite revenir nous faire un coucou), c’était l’anniversaire de Ricardo… Tout ceci nous a donné l’occasion d’aller tester les nouveaux burgers du Frog and Rosbif (puis quoi de mieux qu’un gâteau-burger, hein ?) ! Oui parce qu’en plus d’être un chouette bar, cet été, ils ont installé une cuisine et maintenant, ils préparent de trop bons hamburgers… 

Adrien est fier de vous montrer son nouveau tatouage qu’il a eu dans son Kinder Surprise… Un cadeau pour celle ou celui qui devine ce que c’est !

Préparation des petits cadeaux pour Camille…

Et si moi, au top du glamour et de la sexitude, mangeant un de ces trop bons hamburgers ne suffit pas à vous donner envie, vous pouvez toujours aller y faire un tour pour une dégustation ce week-end !

Avant son départ, Camille m’a fait l’immense honneur de me confier LA carte de fidélité du Frog (le garçon derrière a d’ailleurs l’air assez dégouté de ne pas avoir été choisi)… Je vais tout faire pour assumer cette nouvelle responsabilité du mieux possible. 

Allez, ça va vite, vite, vite passer..
Et de toute façon, on va vite, vite, vite venir…
Et après toute ta vie t’auras un trop chouette métier ☺
« Choose a job you love and you will never have to work a day in your life« 

La même, de nuit…

Ca nous a tellement plu qu’on a décidé d’y retourner le soir ! C’était trop beau… Malheureusement il y avait plus de monde et j’ai l’impression qu’ils expédiaient un peu les tours. Un peu déçue aussi de Toulouse de nuit, je pensais que ça allait être tout beau avec plein de lumière, en fait on voyait pas grand chose. Mais la roue a elle-seule, toute illuminée, vaut le détour. 

On s’était prévu un petit pique-nique sur le bord de la Garonne en attendant que la nuit tombe. Dans le cadre de Toulouse Plage, y a des transats installés sur le Quai de l’Exil Républicain Espagnol, et de ce côté là, il n’y a pas grand monde. On en a même profité pour faire une petite séance de ligth painting improvisée, faudra qu’on s’en refasse une mieux !

 

Après le « petit » tour de roue, suis allée me promener sur les quais pour faire des photos de nos jolis ponts ! J’espère pouvoir y retourner au coucher du soleil, c’est quand même plus joli…

Grande roue !