A way of travel

LANDES | PAYS BASQUE​

Comme un dimanche…

Des fois on a l’impression que les journées passent au ralentis et ça fait du bien… On retourne dans la maison de son adolescence avec son meilleur ami, on se baigne en compagnie d’un dauphin qui se fait passer pour un requin, on fait des câlins à la vieille Myrtille, on joue aux cowboys et aux Lego… Et on finit par s’incruster dans une fête de village pour faire une soirée mousse ! Bref, comme un dimanche…

Continue reading « Comme un dimanche… »

Urban Outffiters débarque à Toulouse !

Quelques photos trèèèès en retard de la soirée qui a eu lieu sur la terrasse des Galeries Lafayette de Toulouse pour fêter l’inauguration du corner Urban Outfitters. Ma marque préférée de toutes <3 Je pourrais traverser l’Atlantique ou la Manche rien que pour elle (enfin si j’étais riche quoi…). Je passe des heures sur leur site Internet en imaginant mon appart parfait rempli d’UO…
Tout ça pour dire que j’étais mega contente de cette ouverture, même si ce n’est que quelques mètres carrés, c’est un bon début. Je suis plus souvent au rayon homme que femme, allez savoir pourquoi, les mecs ont toujours des fringues plus cools que nous, et en S ça passe…

Continue reading « Urban Outffiters débarque à Toulouse ! »

Anniversaire Adrien !

On quitte le Maroc et nous revoilà à Toulouse… Le retour fut (très) difficile et il m’a fallu un temps avant de ré-attérir. Heureusement, retrouver son petit appart, Toulouse (Internet, je dois bien avouer…), et surtout ses amis, aide. Du coup, je vous embarque pour une petite journée avec eux. Passage à la décennie supérieure pour Adrien, on a fêté ça comme il se devait, en commençant par du Bubblefoot ! Ou comment perdre les calories qu’on allait récupérer 2h après… C’était trop bien !! Petit aperçu de la tenue à ne, surtout, pas avoir pour ce genre d’activité puisqu’en vrai y a des sangles et que ça tue la peau. La prochaine je mettrai un t-shirt. Mais bon, ça m’a pas empêché de me battre jusqu’au bout, avec une belle victoire finale (dans laquelle, vous vous douterez bien, je n’ai joué aucun rôle).

Bien évidemment, il a fait un soleil d’enfer à se croire en été toute la semaine, mais il a fallu que ce samedi, la pluie soit de retour. Mais peu importe le lieu, l’essentiel c’était d’être ensemble, on a du coup fait un petit pique-nique chez Adrien, avec bataille de Nerfs et Molky entre deux crêpes. 

Et pour terminer (enfin presque), on a fini à boire des cocktails et à danser sur de la musique kitch comme je l’aime…

Entre Francky Vincent et Sardou, on a offert à Adrien ses cadeaux : polaroid vintage, casquette piège à filles, bon chez O Cofador et joli bouquin sur l’observation des nuages… Et saut en parachute ! Parce que bon, 30 ans quand même. Hâte de l’accompagner et de vivre ça par procuration (ça me suffira en émotions). Et comme on est plus tout jeunes, on a fini la soirée à l’appart devant Mortal Kombat, une jolie journée de 24h qui s’est achevé au petit matin.
Y a 12 ans de ça, on faisait des dérapages sur le parking de notre lycée, on passait des nuits à jouer à la console (ça, ça a pas changé), et maintenant on est là à fêter nos trentes ans (j’ai encore un peu de sursis), ça fait tout bizarre. Au final, on n’a pas trop changé, on a juste plus d’argent et moins de temps pour faire toutes nos bêtises. Je me dis qu’un jour on sera arrivés à l’étape 3, plus d’argent et plus de temps (bon avec la réforme des retraites, je suis pas certaine de mon coup hein…), et entre les deux encore plein de jolies choses s’annoncent et je remercie chaque jour la vie de m’avoir entouré de personnes si chouettes que j’aime tant ! Le mois dernier m’a prouvé qu’on pouvait partir bien plus vite qu’on ne le devait et que les amis n’était pas éternels, alors je compte bien en profiter au maximum, quitte à ne pas dormir de 24h et à perdre mes cervicales lors d’un porté Dirty Dancing inversé.


She is morning revient !

Une petite pause dans mon voyage au Maroc (oui, en vrai c’est une longue pause mais il me reste les deux derniers jours à vous raconter et il me tarde !) pour vous parler d’un super événement qui se tiendra à Toulouse le 19 juin prochain : She is Morning.
Il y a 2 mois de ça, la jolie et pétillante Charlotte me contactait pour me parler d’un nouveau concept… Avec Amandine, elles lançaient un rendez-vous matinal, d’abord à Montpellier, puis à Toulouse et dans d’autres ville tout au long de l’été. Au programme : petit-déjeuner sain, yoga et différents ateliers bien-être pour un réveil à la fois dynamique et relax. Bref, ou comment bien commencer sa journée. 
Les demoiselles avaient besoin d’une photographe pour couvrir l’événement, et j’ai desuite était sur-emballée par le principe. J’ai toujours rêver d’être ce genre de fille « Every Thing is Awesome« * qui attaque sa journée par quelques étirements, un peu de sport, des fruits frais, du muesli, le truc que tu vois sur Instagram pendant que toi tu manges le dernier yaourt périmé de ton frigo dans un vieux pyjama en luttant pour avoir la force d’aller prendre une douche. Bref, je dis oui. Après je regarde l’heure… 6h30. Et là, je pleure. Mais je connais Charlotte depuis plusieurs années maintenant, et je sais que lorsqu’elle se lance dans quelque chose, c’est toujours tip top. Et puis si je veux un jour devenir cette fille super équilibrée au réveil parfait, il faut bien que je commence quelque part. Les observer serait un bon début.
* Petite référence à Lego The Movie…
Alors ce vendredi matin, mon appareil, mes petits yeux et moi-même avons réussi à nous extirper du lit à une heure où il m’arrive souvent de me coucher pour rejoindre toute une bande de nanas hyper motivées dans une ambiance cocooning et gourmande. Oui, car ne nous mentons pas, quand je suis arrivée et que j’ai vu cette table de petit déjeuner absolument parfaite, j’avais déjà oublié le dur son de mon réveil. 

Ce jour là, une cinquantaine de femmes ont pu découvrir ou re-découvrir le yoga, profiter de conseils avisés de coachs, le tout sur de la musique d’un super DJ. En tant que photographe, j’ai vécu l’expérience avec du recul et telle une petite souris, j’ai observé chaque visage, chaque réaction.
Quand j’ai rendez-vous avec mes clients, une chose revient souvent dans ce qu’ils ont aimé sur mes photos : la spontanéité et la bonne humeur qui s’en dégagent. Ca tombe bien, c’est pour ça que j’aime tant mon métier. Je me vois comme une chasseuse de sourires, j’essaie de capturer les rires et les yeux pétillants, que ce soit pour un reportage mariage ou pour un quelconque événement. C’est ce que j’aime dans la vie et c’est ce que j’aime que mes photos reflètent. 
Alors ce matin-là, si j’ai pu d’abord observer des petits yeux fatigués et des regards interrogateurs aux premiers abords, il a suffit de très peu de temps pour que tout ça se transforme en rigolades entre copines. J’ai vu toutes ces femmes repartir le sourire aux lèvres pour attaquer leur journée, toutes étaient ravies et moi de même…
J’avais non seulement eu ce que je voulais pour mon reportage photos, mais j’ai également pris la bonne résolution de transformer mes matins ! Alors depuis, certes je ne fais pas encore de yoga, mais je mange des fruits et du muesli bio tous les jours.. Et ouais ! C’est un bon début… 

Alors si vous aussi vous avez envie de tenter l’expérience, ce sera chez Trentotto Per tutti qu’il faudra être vendredi prochain ! Les billets pour une matinée all-inclusive sont à acheter ICI (pas de vente sur place). C’est un joli moyen de faire des rencontres et de peut-être commencer à apprécier une nouvelle hygiène de vie. Moi en tout cas, j’ai re-signé pour le prochain reportage, qui sait, après celui-ci, je m’inscrirai peut-être enfin au yoga 😉

L’Opening Market fait sa Happiness Therapy

Aujourd’hui, je suis allée faire un petit tour à l’Opening Market et comme c’est jusqu’à demain, je prends 5 minutes pour vous poster quelques photos 😉 Y a du progrès..!
C’est à l’Hôtel Dieu, magnifique endroit et vraiment bien aménagé. J’ai pu faire un coucou à ma copine Anissa, créatrice des magnifiques bijoux Nomadic Revery, qui tenait un stand avec la jolie boutique Gabardine.
On y retrouve plusieurs créateurs et créatrices connus de Toulouse comme l’Atelier Halo, Chapoleone, Mini Ju, etc. Egalement le stand de Ma Jolie Papeterie, avec la nouvelle collection des masking tape Masté juste trop belle… J’ai évidemment craqué pour le tropical mais y a des pandas, des flamants roses, du galaxy (raaah <3)… 
L’entrée est à 8 euros mais il y a plein d’activités à l’intérieur ensuite à faire, atelier brownie, gnocchis, massage, manucure, barbier… De quoi vite rentabiliser ! Pour plus d’info sur l’évènement, je vous conseille d’aller directement faire un tour sur Facebook : ICI.


A Bethmale… Y a pas que du fromage !

… Y aussi un superbe lac (Oui, super intro, je sais, je sais) ! Et de la neige, enfin en hiver, on est d’accord. Des petits chemins et une jolie forêt. Bref, je suis allée faire une rando raquettes à Bethmale, vous l’aurez compris. Je vous ai ramené quelques photos prises avec mon Lumix d’amour que j’aime chaque jour un peu plus.

 

Continue reading « A Bethmale… Y a pas que du fromage ! »

Un vendredi soir au Vasco…

Mercredi soir (oui, l’article s’appelle « vendredi soir », mais j’y viens…), y a quizz au Vasco, et j’avoue y être un peu (beaucoup) souvent… Mais cette semaine, personne n’était dispo pour m’accompagner ! Qu’à cela ne tienne, j’ai quand même enfourcher un velib’ et suis partie à Saint-Cyp, me disant que je trouverais toujours de chouettes gens sur place. Et ce fût le cas ! J’ai reconnu quelques visages croisés lors de la soirée « vente aux enchères » (remember), et on a passé un trop chouette quizz ensemble !
Vendredi soir (venons-y), rien de folichon de prévu mais pas envie de passer ma soirée dans mon canap’, (et mes potes dispersés à droite-à gauche, à croire que vous voulez plus me voir hein…), croisé à une folle envie d’un Pictionnary et de bières (ça peut arriver à tout le monde), j’ai envoyé un petit message à ces mêmes chouettes personnes et on s’est retrouvé avec Mily autour de quelques bières à faire des parties de Duplik et Time’s Up. Au détour de la conversion, j’entends les mots « Planète Rock », je demande de répéter… Et oui, il sortent bien dans un de mes endroits préférés de Toulouse, où tu peux danser sur du ACDC et du Blondie jusqu’au petit matin… On a donc fini la nuit là-bas. 
Soirée du vendredi soir improvisée juste comme je les aime.

Mercredi soir, « une de ces gens chouettes » me disait qu’elle avait prévu une rando raquettes ce dimanche mais sans certitude d’avoir une place avec son club. Je lui dis que j’en fais une et que si jamais, elle est la bienvenue ! Et on s’est retrouvé à passer un super dimanche sous le soleil de Bethmale…
Enfin bref, tout ça pour dire que si ce fameux mercredi soir, j’étais restée sous mon plaid, ma semaine aurait été bien moins remplie et bien moins jolie. Et que si on attend après les autres pour se bouger, on passe à côté de belles rencontres. Et que toutes les fois où j’ai décidé de rester quelque part seule, je me suis toujours retrouvée un verre à la main à découvrir de jolies personnes. Alors je vous souhaite d’oser, et je vous en souhaite de toutes aussi belles, des rencontres…

Vente aux enchères de célibataires #2

Si l’année dernière (ici), mes copains se sont bien marrés à me voir derrière le comptoir, ils faisaient moins les malins cette année… Et pour cause, c’est eux qui y sont passés. A l’approche de la Saint-Valentin, je me suis dit « hey, hey, mais la vente aux enchères du Vasco approche…« , j’ai contacté Audrey pour lui proposer ces deux spécimens, et devant tant de canonitude, elle n’a pu qu’être emballée 😉
Pour vous raconter… Comme chaque année, le bar Vasco Le Gamma a organisé sa fameuse Ventes aux Enchères des Célibataires au profit d’une association, en l’occurence « L’Association Petits Princes » qui réalisent les rêves des enfants malades. Le principe est simple : dix célibataires sont mis aux enchères le temps d’une soirée, à la clé, un rendez-vous en tête-à-tête autour d’un pichet dans le plus chouette bar de la ville (vous aurez deviné duquel je parle…).

Certes au début, quand je leur ai dit que je les avais inscrits, ils m’ont regardé d’un air un peu méfiant (non, en fait, c’est pas vrai du tout, j’ai fait ça lâchement par message… Mais je pense que de l’autre côté du téléphone, il avait un air méfiant). Et bien évidemment, le soir-même, les deux phénomènes se sont éclatés en faisant le tour du bar clamant leurs numéros de vente à toutes les jolies filles qu’ils croisaient. Bon ok, je lai « un peu » fait aussi… Mais tout ça pour dire, que ça n’avait pas l’air de les avoir trop traumatisé non plus les deux loustiques.

Alors après un mini strip-tease d’Adrien, une magnifique interprétation de Bonnie Tyler par Julien, plusieurs pichets de bières et du Cacolac, je crois bien qu’on peut le dire, le Vasco nous a encore offert une soirée mémorable ! J’en connais un qui était plus que ravi de sa jolie acheteuse, et même que s’il est d’accord, je vous raconterai la suite 😉 (A défaut d’avoir une vie sentimentale, je pourrai vous parler de celle de mes potes ^^)

Rando raquettes à Val Louron !

Après un long samedi et une très, très courte nuit, on a pris la route dimanche matin, direction les Pyrénées pour un baptême de raquettes ! Après moultes péripéties (NB pour la prochaine fois : penser à appeler les stations avant de prendre la route), on est finalement arrivés à la station de Val Louron… Direction le loueur de raquettes (6 € la demi-journée) puis l’entrée de la forêt de Lapade pour commencer une petite rando…

  Continue reading « Rando raquettes à Val Louron ! »

Scènes ouvertes au Bar d’en Face !

J’ai mon chouette copain Kieran, qui a un chouette groupe, The Bottlenecks’s, et qui en plus de ça, organise de chouettes soirées. Oui, ma vie est chouette.

Kieran, il gère Lee Mellon Records, ils trouvent de chouettes groupes, de chouettes chanteurs(seuses), et s’il y a besoin, il les aide pour finir leurs morceaux ou pour les enregistrer (comme The end of the day que j’adore trop beaucoup, par Momo), et parfois il organise des scènes ouvertes au Bar d’en Face, où tout le monde est libre de prendre le micro… Y a une ambiance indescriptible, tout le monde danse, chante ou joue des instruments qui n’existent pas…

Ca, c’est Julii, elle a fait un drôlement beau morceau, à écouter ICI.

 

(Et ça, c’est Kieran)

 

Il y avait Tincho y Narigueta

 

 

 

Et aussi Mee and Mee

 

 

Et plein d’autres groupes ou tout-seul, je ne pourrais pas citer tout le monde, mais vous pouvez aimer la page Facebook de Lee Mellon Records. Ca vous permettra d’être au courant des prochaines scènes ouvertes ou concerts, et puis si vous êtes loin, ça pourra aussi être l’occasion de découvrir de jolis talents grâce à tous les partages ! Je vous abandonne avec une petite photo souvenir (le miroir, sauveur, photographe du photographe ^^) et j’espère vous croiser aux prochains évènements Lee Mellon 😉 !

Color Me Rad !

Le mois dernier avait lieu à Toulouse la fameuse Color Me Rad ! Lendemain de mariage et tête dans le pâté, j’avais quand même trop envie d’aller voir ça… Direction la Ramée avec mon appareil-photo tout cellophané. Ayant beaucoup de boulot en ce moment, je savais que j’allais me détester si je rentrais avec une carte SD remplie de photos à trier et retoucher… Me suis donc limitée, surtout que j’enchaînais avec la Zombie Walk. Du coup, je n’ai fait que quelques photos dont je vous montre des extraits. Aucun regret d’avoir mis le réveil, j’ai trop aimé. Bon, la course ne sert absolument à rien, y a pas de chrono, de classement, le seul but étant d’arriver recouvert de poudre, mais en photo, ça claque ! 

Et j’ai retrouvé Adrien sur place, venu encouragé une copine ! Ca aussi c’était chouette 🙂

L’Evénement Mariage…

… Ou à quoi ressemble ma vie depuis quelques temps ! Remember Happiness Photographie s’est développé à une vitesse folle et mes journées sont bien trop courtes. Je passe beaucoup de temps derrière mon appareil photo et quand je n’y suis pas, c’est derrière l’ordinateur pour le traitement. Mais je m’éclate et ne suis pas descendue de mon nuage depuis janvier, où tout a démarré…

Je le répète à chaque fois mais je suis désolée d’être si peu présente par ici. Je suis toujours à mille à l’heure et ai plein de choses à partager avec vous mais c’est malheureusement impossible pour moi d’être aussi régulière qu’avant. Mais de temps en temps, comme aujourd’hui, je repasse vous faire un coucou.

Et exceptionnellement, je vais vous présenter un petit bout de ma vie « pro » puisque ça n’en était pas tant que ça. Avec ma copine Emilie de Mily Cut’s, on est allées faire un tour au salon « L’Evénement Mariage« . C’était tellement beau que je ne peux m’empêcher de partager quelques photos avec vous. Puis je me dis qu’il y a peut-être de futures mariées parmi vous, alors un conseil, courez-y ! C’est jusqu’à ce soir, 19h, au Sing Sing à Purpan.

Continue reading « L’Evénement Mariage… »

Fêtes de Bayonne 2014

Même si je garde un goût amer de ces 5 petits jours de vacances dans ma saison remplie de mariages à immortaliser, j’ai quand même eu envie de vous montrer quelques photos… Des histoires toutes bêtes et dont je n’ai pas envie de parler ici sont venues ternir ces jolis souvenirs, mais ça reste de jolis souvenirs, alors autant les partager avec vous… 
On a commencé avec l’ouverture des fêtes et un magnifique coucher de soleil sur Bayonne. 
Un splendide mascletà tout coloré…

Le lendemain, jeudi, c’était, comme le veut la tradition, la journée des enfants ! Avant d’aller réveiller le Roi Léon, on est allés faire les curieux à l’Encierro Txiki, une course de taureaux mais, ATTENTION, à roulettes ! Oui parce que moi, les taureaux, je les aime bien dans les champs. Du coup des taureaux en plastique, ça me va très bien !

On a eu un super soleil, l’occasion d’aller faire des pique-niques et des parties de volley sur la plage… J’ai même pu me retenter le surf. Les vagues étaient toutes timides, ça m’a servi d’excuse pour être une bille ^^ Mais me suis encore une fois éclatée et me tarde trop d’en refaire… J’espère avoir l’occasion avant la fin de l’été…

Et on a terminé le dimanche avec le défilé des Bandas et les Géants de la cour du Roi Léon ! Et… La traditionnelle bataille de confettis ! Et c’était déjà fini… 5 petits jours qui furent finalement bien grands, des nuits courtes, des journées à rallonges, tout comme j’aime. Je garde les jolis moments en tête et essaie de ne pas m’attarder sur le négatif. Et quand je vois ces deux-là se marrer comme ça, ça me donne la banane 🙂

Tout simplement…

Tout simplement parce que parfois, on part faire les photos d’un concert, qu’on finit chez le chanteur à manger du chocolat de Pâques et à boire du vin avec de belles personnes qui viennent de partout dans le monde, qu’on joue de la guitare jusqu’à l’aurore en faisant des crêpes… Tout simplement parce que l’amitié, ça nous tombe dessus aussi imprévisiblement que l’amour et que c’est ça qui rend la vie si jolie ! 

J’aime trop ma vie, j’aime trop mon métier qui me fait rencontrer toutes ces belles personnes et…
J’aime trop mes amis, les anciens, les nouveaux et les futurs 😉

Fête des commerçants de Saint-Cyprien

C’était il y a un petit moment déjà mais vu que je me suis arrêtée à la Fête Place de l’Estrapade, autant continuer dans la lancée ☺ Et contrairement aux derniers articles où j’avais du prendre les photos avec mon petit appareil, cette fois, vous aurez droit à un peu plus de qualité puisque j’ai été missionnée par l’association pour couvrir la journée en photos ! 

Malgré le froid de canard, le vent et la pluie, vous avez été nombreux à venir faire un tour sur la jolie Place du Ravelin et j’en profite pour vous dire un grand merci de la part des exposants car pour avoir passé la journée avec eux, voir toutes ces bouilles d’enfants, ou de plus grands, heureuses, ça faisait plaisir à voir et ça, mine de rien, ça réchauffe !

Barbara du blog Oiseau de Paris faisait découvrir les tatouages éphémères Bernard Forever. Elle a fait l’unanimité auprès des petits comme des grands, je suis d’ailleurs repartie avec une belle sirène tatouée sur l’épaule façon pirate ! Elle m’a bien tenu 3-4 jours malgré le sport et les nombreuses douches, trop envie de me laisser tenter par de nouvelles planches maintenant…

Les filles du Dispensary étaient aussi de la partie avec leurs thés glacés façon mojitos ! (Et elles m’ont autant donné envie d’avoir des tatouages que le stand de Barbara ^^)

Jane de Sneak+Peak proposait quant à elle un atelier customisation de vos t-shirts !

Emilie de Mily Cut’s était elle aussi là avec son assistante de choc ! Elle avait installé un bar à tresses et enchainait les coiffures toutes plus belles les unes que les autres. Vous aviez peut-être vu la photo que j’avais posté ce jour là sur Facebook ?! Comme toujours, suis complètement fan de son travail… Et pour dire, vais même lui laisser passer un coup de ciseaux sur mes pointes, et ça, ça… Ceux qui connaissent mes relations avec les coiffeurs savent que ça arrive pas souvent !

Et vous l’avez peut-être aperçu sur les photos, il y avait également Morganours de Plan B ! Elle avait un stand où on pouvait fabriquer un petit terrarium pour faire pousser un haricot magique ☺ Bon et normalement c’était pour les enfants mais comme on a été sages, on a eu droit de fabriquer le notre aussi ! C’était trop chouette de pouvoir repartir à la maison avec son petit pot et de découvrir dès le lendemain une jolie tige…

La Ferme Attitude avait organisé un Colin Maillard des saveurs qui a bien amusé les grands enfants…

Et le collectif Gil Art Concept avait mis à disposition une fresque où chacun pouvait venir participer.

La petite soeur d’Emilie de Mily Cut’s a même réussi sa mission de nous trouver des crêpes au Nutella ! Merci, merci d’avoir était là avec les garçons pour nous tenir compagnie ☺

Et enfin quelques photos du vide-grenier qui avait lieu juste à côté mais auquel je n’ai malheureusement pas eu le temps de flaner…

Et voilà ! J’essaie de reprendre un rythme normal mais la saison bat son plein et j’ai du boulot par dessus la tête… Alors je me console en me disant que ça ira mieux à partir de fin octobre mais qu’en attendant, il faut que je profite à fond de tout ce qui m’arrive ! Et si le blog doit en pâtir un peu, ce n’est que pour du mieux par la suite ! Je lui prévois même un petit ravalement de façade dès que j’aurais le temps ! En attendant, des bisous, et j’essaie de pas revenir dans trop longtemps !

Fête de la Place de l’Estrapade

Vendredi dernier avait lieu la Fête de l’Estrapade à Saint-Cyprien ! Sorte de grande fête des voisins ou même quand t’es pas voisin t’es le bienvenu, à coup de sangria, paëlla et melon… Adrien est sorti de sa quarantaine pour passer la soirée avec nous (depuis qu’il est rentré d’Inde, il a une nouvelle maladie toutes les semaines), ma Emilie chérie est venue avec le frère de son amoureux et Julien m’a donné un cours de skate avant la fête, dont je vous parle tout bientôt. Et pour encore mieux finir la soirée, c’était concert avec Les Interludes ! Qui qui fait une pétition avec moi pour qu’ils remplaçent Nolwen Leroy et Christophe Maé le 14 juillet ?!? Non mais, sans déconner, on a des groupes comme ça à Toulouse et on va devoir se taper le pire concert de l’histoire des Fêtes Nationales…

Audrey, l’organisatrice de choc ! A retrouver ici, ici ou encore ici 😉

Et en bonus, la soirée « selfie » ^^ Avec Adrien qui essaie de me battre au bras de fer… 
Nous deux honteux d’avoir écrasé un petit garçon en dansant… 
Nicolas que j’avais pas revu depuis 20 ans ! (Pour de vrai, on était en CE1 ensemble !)
Et Julien et moi en mode « Tombola »… On a gagné un super panier offert par l’épicerie fine La Esquina 
♡ Encore merci tout le monde !

C’est l’été chez Tara Jarmon !

Samedi dernier, la boutique Tara Jarmon de Toulouse (et toutes celles de France) avait organisé un évènement très sympa en l’honneur de l’été et de la fête de la musique. Mon amie Poppy Figue Flower était en charge des couronnes de fleurs, en compagnie de Laura, La fille aux Fleurs, et sa maman. Je me suis régalée à faire les photos, je vous en montre donc un petit extrait…
La super déco de Poppy Figue Flower
Poppy à gauche, et Laura à droite !

La jolie Pauline !

Le groupe je-ne-me-rappelle-plus-du-nom-mais-je-vais-me-renseigner a joliment ensoleillé cette après-midmi.

Claire des Petites Toulousaines est venue nous rendre visite, ainsi que plusieurs autre blogueuses…
Merci les filles ♡ !!

Et merci à l’adorable équipe de la boutique pour leur accueil !

Toulouse Game Show – Spring Break !

J’avais raté celui de décembre à cause d’une vilaine grippe (ici) alors il n’était pas question de rater celui du printemps ! On avait un week-end chargé mais on a quand même réussi à y faire un petit tour avec Adrien et Arnaud. Alors même si c’était y a quelques mois, je vous montre quelques photos ! Parce que quand même…
On a vu des zombies jouer à des jeux bizarres…

Des filles avec de grosses sucettes dont une visiblement fatiguée…

J’ai retrouvé Wolverine et on est retombé amoureux !
Et après y a un deuxième Wolverine jaloux qui est arrivé pour dire que j’étais à lui…
Et après y a eu tout plein de sang et j’ai finalement décidé que Wolverine, c’était pas raisonnable.
Du coup, Kick Ass, si tu me lis…

Y avait le monsieur de GOT et il avait l’air drôlement gentil !

On a vu de trop belles têtes de Tortues Ninja mais ça faisait un peu glauque…

J’ai trouvé Charlie !

Et rencontré des jedis…

Le Joker s’est payé un tour d’auto-tamponneuses avec Harley.
De même qu’Adrien et Arnaud…

Hiiiii, un ghostbusters ! J’ai demandé s’ils recrutaient, ma candidature est à l’étude…
Et on termine par un Iron Man et un Blade trop, mais alors trop, bien fait !
(L’armure d’Iron Man était automatisée et tout…)

Hâte d’être cet hiver pour le prochain !!

La Parenthèse

Ouiiiiiii… Je suis vivante !! Bon, il est presque 2h du matin donc j’ai loupé mon objectif de la journée de reprendre le blog mais… Mieux vaut en retard que pas du tout ! Je suis désolée d’avoir déserté si longtemps (j’aime bien dire ça, genre « toutes mes excuses pour les nombreuses dépressions suite à l’abandon du blog », mais vous voyez ce que je veux dire quand je dis « désolée » !). Bref ! Suis de retour, du moins je vais essayer…
Ma reconversion dans la photographie fonctionne comme jamais j’aurais imaginé et je croule un peu sous le travail. J’adore, j’adore mais voilà, le blog passe en second… Enfin en troisième ! J’essaie de conserver un minimum de vie sociale et du coup entre tout, difficile de trouver le temps de faire des articles. Mais ça me manque trop, trop, trop ! Alors je vais sacrifier un peu plus de mon sommeil et revenir 😉
Il y a aussi le blog de Miss Saint-Georges ! Je ne vous en avais pas parlé mais me voilà blogueuse mode & beauté pour le centre commercial toulousain… Je vous invite à aimer la page Facebook d’ailleurs ou Hellocoton pour être au courant des derniers articles. J’espère que cette petite extension du blog vous plaira ☺
Pour revenir à l’article du jour, l’article du grand retour, je vais vous parler un peu de la nouvelle édition de La Parenthèse ! Cet après-midi, au bout de plusieurs heures à trier et retoucher des photos, mes yeux m’ont posé un ultimatum, si je décollais pas de devant l’écran, ils se faisaient la malle à tout jamais à Punta Cana, et autant vous dire qu’une photographe sans yeux, ça sert pas à grand chose. Et là, petit éclair d’illumination, La Parenthèse venait juste d’ouvrir ! Trois coups de VelÔToulouse plus tard, me voilà… 
Marché de créateurs, boutique éphémère et petite parenthèse de plaisir dans une journéee… Les Musicophages accueillent plusieurs artistes que je chouchoutais depuis un moment déjà ou découvrais… Et parmi ceux que je chouchoute : Amicie Factory ! Ses bocaux, ses bijoux toujours plus beaux… 

 

Je fais une petite pause direct avec de la bouffe… Oui ben hein. Saveurs et Harmonie toujours de la partie avec du délicieux thé glacé (ou non). Après un tour de vélo à 40°C, j’ai cru boire un arc-en-ciel de paillettes (en vrai du thé groseille-vanille délicieux !). Et les trop bons gâteaux de Labo M que rien que pour ça, ça vaut le déplacement. Non mais un cookie et un brownie qui ont fait des bébés, c’est juste le meilleur truc du monde…

Vient ensuite la créatrice de vêtements et accessoires Yümaga et la super couturière (qui en plus de faire de trop jolies choses astucieuse comme des protège-selles de vélo donne des cours) : Armelle de Fabrique Bazar

On peut aussi y retrouver La Fille de fer et ses objets juste fous ! Je craque pour les jolies phrases qu’elle forme mais je n’ai pas assez de murs dans mon petit appart pour lui en prendre une… 

Pour ravir les mamans, Elka Crea. J’adore, j’adore! Suis tombée amoureuse du tapis d’éveil mais du coup j’attends qu’un heureux événement se profile pour pouvoir l’offrir… (On peut attendre longtemps avant que j’en ai personnellement (indirectement) l’utilité !)

 

Est également présent Room 1164 et ses meubles et objets déco vintage que ça donne envie de relooker tout son appartement… Et de vivre que dans du vieux. Oui, oui.

On revient aux bijoux avec oliv.b que je ne vous présente plus… Et que j’aime toujours autant !

Mais également Belle et Bohème et ses superbes bijoux en argent.

Et enfin, celle qui m’a fait craquer et me fait toujours craquer… Poppy Figue Flower ! Non seulement elle a fait une super déco pour La Parenthèse, mais en plus on peut repartir avec ! Et moi, qui dit plantes… Je peux pas, c’est plus fort que moi, un jour mon appartement ressemblera à une jungle, et là, je serai bien. Du coup, suis repartie avec deux nouvelles copines qui, je l’espère, survivront aux chaleurs tropicales de mon chez moi (suis en panique à l’idée de passer l’été dans ce four…).

Alors voilà, et en plus de tout ça, y a des petits massages avec Détente Shiatsu Violette, alors hein, moi je dis, si vous y allez pas, vous avez un peu foiré votre week-end. Du coup je vous donne toutes les infos nécessaires parce que je suis drôlement quelqu’un de gentil…
C’est encore ouvert vendredi et samedi, de 10h à 20h. C’est aux Musicophages, 6 rue de la Bourse en plein centre ville et y a tout plein de super nanas pour vous accueillir !
Pffiuuu, ça fait du bien de revenir !! J’ai encore plein de choses à vous raconter, I‘ll be back.

Open-Mic Lab à Toulouse

La semaine dernière avait lieu à Toulouse la 11e édition des Inrocks Lab, concours de musique dénicheur de talents locaux. De mars à avril, l’équipe du Lab sillonne la France pour auditionner musiciens et groupes lors d’open-mics. 

C’est Toulouse qui a ouvert le bal lors d’une jolie soirée au Connexion mercredi dernier. Sept groupes se sont produits sur scène, 20 minutes et un jury local (une journaliste des Inrocks, un programmateur Radio Campus, un représentant IRMA et un journaliste de la presse régionale). 

L’annonce des lauréats pour chaque ville sera faite le 28 avril 2014 (aarghh, moi je voulais un applaudimètre à la Graine de Star ! Et là une personne sur quatre comprend la référence, je me sens vieille…). Chacun remportera une bourse de 1000 euros pour amorcer un projet de leur choix sur le site de crowdfunding KissKissBankBank !

Fin mai aura ensuite lieu le festival des lauréats « Sosh aime les inRocKs lab » à la Gaité Lyrique : 3 jours de concerts avec les 15 lauréats musiciens (il peut y avoir plusieurs lauréats par ville). Des concerts et plein d’autres choses qui font qu’on aime tant les festivals : showcases, conférences, projections vidéo, etc.

Puis en juin, seront désignés 5 grands finalistes qui s’affronteront lors d’une ultime soirée le 27 septembre au Trianon à Paris (la grande classe !). Et là, pour mon plus grand bonheur, je pourrai enfin donner mon avis ☺ En effet, deux gagnants seront élus, un par le Jury national et l’autre par le Public ! Applaudimètre virtuel dirons nous puisque le vote aura lieu sur les réseaux sociaux.
Tout ça pour dire que je suis allée faire quelques photos des groupes sélectionnés ce soir là. Baptême du feu pour mon nouveau joujou qui ne maîtrise pas encore tout (oui, j’aime bien rejeter la faute sur mon appareil quand les photos sont ratées et dire que c’est le photographe qui fait tout quand les photos sont réussies, et ALORS ?). J’y ai fait de très jolies découvertes et j’ai pris la bonne résolution de faire plus de petits concerts toulousains pour découvrir ou re-découvrir les petites perles musicales de notre belle ville. Et puis, faut que mon appareil s’entraîne un peu…
Premier groupe, Firedog Empire ! Premier coup de corde et j’étais charmée. C’est d’ailleurs à peu près 3 secondes après le début du premier morceau que j’ai pris ma bonne résolution. Il y a quelques mois ils avaient déjà conquis le coeur du jury et du public lors du Tremplin Crescendo 2013 dont ils étaient sortis grands gagnants (je vous conseille d’ailleurs d’aller jeter une oreille par ici). Par la même occasion, j’ai appris ce qu’était le genre Lemon pop… Oui suis un peu une bille en musique… Vous pouvez découvrir leur profil sur le site des Inrocks ici

Second groupe de la soirée, second genre musical découvert et pas des moindre : le « Musique Sexuellement Transmissible ». A la première lecture, on secoue la tête et puis à la première écoute on se dit « ah oui, c’est exactement ça » : « Musique Sexuellement Transmissible ». Et puis, d’habitude je m’en balance un peu de la langue mais je sais pas pourquoi, cette fois-ci j’ai apprécié ce petit côté frenchie ! Allez vite voir leur profil par et écouter Des filles extraordinaires.

C’était ensuite à Lucas, avec son « groupe solo » Les Filles Et Les Garçons qui est passé sur scène. Bon alors là, mon petit côté rétro ado frustrée d’être née trop tard adooore son Cake d’Amour ! Un petit mélange d’Etienne Daho et d’Indochine, je sais pas trop… Je suis toujours une bille en musique, ça a pas changé depuis le début de cet article, mais tout ça pour dire que ♡ et son profil, c’est par ici.

Après, mes préférés photographiquement parlant, avec une énergie sur scène qui fait plaisir à voir, des regards complices et tout le tralala qui fait fondre une photographe en moins de deux : les Ruby Cube ! Et pour cause, c’est 5 copains jouent ensemble depuis le collège et ça se sent. Et leur clip Apollo est juste ♡♡♡ (à voir ici) ! Bref, gros coup de coeur aussi. (Et profil ici)

Quand je vous dis que je suis un coeur d’artichaut… Je finis ma dernière phrase par « gros coup de coeur » et j’ai juste une envie, commencer la suivante par « autre coup de coeur ». Et ben oui, oui. Je vous avais prévenu, cette soirée fut pleine de jolies découvertes alors voilà, c’est comme ça : autre gros coup de coeur, Steamboat Woody ! En plus suis un peu fière parce que si on m’avait demandé le genre j’aurais dit country/folk et c’est tout pile ce qu’il y a écrit sur leur profil (ici) alors je suis une bille mais pas trop ! J’ai adoré de chez adoré (et ça n’a rien à voir avec mon goût prononcé pour les cowboys et bûcherons, que les choses soient claires…). J’ai eu l’impression d’être partie en voyage l’instant de quelques minutes et rien que pour ça, c’est mes lauréats à moi de la soirée !

Vient ensuite MEHARI ! Ce n’est pas trop mon style de musique, trop d’électro pour moi. J’aurais d’ailleurs été incapable de vous décrire en quelques mots leur musique mais les Inrocks Lab s’en sont chargé pour moi : « de l’indie pop aérienne et puissante » (le reste du profil est à découvrir ici). Le mieux d’ailleurs, c’est d’aller écouter leurs morceaux directement…

Et enfin on termine avec Le Common Diamond ! Toujours trop d’électro pour moi et des mots qui me manquent pour décrire… Les inrocks à la rescousse ? « De la musique lunaire et organique », et comme toujours, si aux premiers abords on peut se demander à quoi ressemble de la musique lunaire et organique, une fois qu’on écoute, ça colle parfaitement. Profil à découvrir ici

Au final, je crois que je suis contente de ne pas avoir eu à voter ! La soirée a été riche en découvertes et j’ai vraiment craqué sur plusieurs groupes. N’hésitez pas à suivre leur page Facebook pour être au courant de leur prochaines actus, on se croisera sûrement à un de leurs concerts ! Et pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter notre jolie ville, je vous invite à aller faire un tour aux open-mics qui ont lieu à côté de chez vous :

Paris à la Bellevilloise – jeudi 13 mars

Saint-Ouen à Mains d’Oeuvres – jeudi 20 mars
Montpellier au Rock Store – mercredi 26 mars
Nice – Théâtre Lino Ventura –jeudi 27 mars
Clermont à la Coopérative de Mai – mardi 1er avril
Lyon au Transbordeur – mercredi 2 avril
Rennes à L’Antipode – mercredi 9 avril
Tours aux 3 orfèvres – jeudi 10 avril
Nancy à L’Autre Canal – mercredi 16 avril
Lille/Tourcoing au Grand Mix – jeudi 17 avril
Et pour terminer (enfin presque), une petite photo en couleur ! Oui parce que je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu envie de noir & blanc pour cette fois, c’est plutôt rare. Mais j’aime tellement la lumière des petites salles de concert que voilà, il fallait que je vous en mette au moins une (allez deux…) !

 Et pour finir (cette fois, c’est la bonne), un petit lien vers la vidéo de la soirée : ici !


Je suis une vendue…

… Célibataire vendue. Mais célibataire. Et j’aime ça. J’aime pouvoir dire « oui » quand Audrey m’appelle une après-midi pour me demander si je suis d’accord pour participer à la vente aux enchères organisée par le Vasco au profit des Restos du Coeur. C’est un peu le bordel ma vie en ce moment, ma vie sentimentale, je vous en parle même pas. Mais c’est un chouette bordel, du genre qu’on se dit qu’il faudrait ranger un jour, mais que sans lui, ce serait un peu, même beaucoup, moins drôle…
Alors oui, mon plaid me répète souvent qu’une personne de plus dans le canapé pour une soirée douillette ensemble, ce serait quand même pas mal. Mon sac à dos me tanne pour un voyage en amoureux… Mais j’ai le temps, le temps de profiter de ces soirées où je suis vendue aux enchères.
Ca fait maintenant un petit moment que le Vasco Le Gamma, très très chouette petit bar du quartier Saint-Cyprien que je ne ferai pas l’affront de vous présenter, organise cette petite vente de célibataires pour la bonne cause. Et qui dit vente aux enchères, dit commissaires priseurs ! Des As dans l’art de déshabiller les garçons, mesdemoiselles, vous avez raté du lourd, hum, hum…

Donc vous imaginez bien que passé le moment du « oui, oui, pas de souci, vends-moi quand tu veux ! » à Audrey, mon cerveau a commencé à calculer = ventes aux enchères = enchères. Oui, y avait pas beaucoup à calculer. Gros flippe quand même… L’avantage c’est qu’il calcule pas souvent et pas longtemps, on pourrait qualifier mon cerveau de je-m’en-foutiste… Bon, j’avoue j’ai quand même recruté Adrien pour venir enchérir au cas où je ferais un mega flop, j’ai une réputation à tenir 😉 Alors bon, autant passer à la réponse avant d’avoir la question. Je vous annonce valoir en tout et pour tout 70 euros. Ou plutôt 70 repas ! Maintenant, quand je me ferai draguer par des gros lourds, je pourrais leur dire « ok, on prend un verre ensemble mais faut que tu files 70 repas aux Restos du Coeur« . J’ai espoir. Un peu.

Mais voilà, ma vie sentimentale étant ce qu’elle ai, il a fallu que j’ai un gros craquage sur le seul gars maqué du bar. J’ai eu droit à un petit mot glissé dans une poche de ma veste plus qu’adorable par un garçon tout aussi adorable, j’ai eu droit à un beau gosse de chez beau gosse servi sur un plateau par ma chouette copine venue m’encourager… J’avais un magnifique Canadien avec un accent à craquer que j’aurais pu acheter. Mais non, non. Il a fallu que je craque sur le seul garçon qui avait sa langue dans la bouche d’une autre toute la soirée. (Rassurez-moi, vous aussi quand vous vous dites « pourquoi ça n’arrive qu’à moi » vous le faites sur l’air de Sandy Valentino ?) Ce n’est pas encore ce soir que je rangerai mon petit bordel auquel je me suis peut-être un peu trop attachée. Tout va bien. 

Je vais continuer à en profiter un peu, un jour faudra bien mettre de l’ordre dans tout ça. Mais pour l’instant, passer une soirée entourée de mes amours d’amis (qui ont eux-même des amours d’amis), à mater du beau mâle (même si bon, je préfèrerais du beau mâle CELIBATAIRE !), en buvant des « méduses » me suffit largement ! Mon plaid et mon sac à dos attendront encore un peu… (Pas trop quand même hein, moi aussi les soirées douillettes et les vadrouilles en amoureux me manquent)
Encore merci tout plein au Vasco pour cette chouette soirée, à Audrey pour ses idées folles, à nos super commissaires priseurs et à mes amis qui étaient prêts à casser leurs tirelires pour m’éviter le rencard avec le pervers d’à côté qui, heureusement pour moi, était aussi pauvre que lourd ! 

Et puis si le coeur vous en dit, un ptit don par ici, quelques euros, plein de repas. 
Je prolonge l’offre, un don, un rencard 😉
(Et accessoirement, je vends aussi Adrien)
*** Et je suis désoooolée pour la qualité des photos que ça me fend le coeur mais mon ptit bébé d’amour 5D MIII est bien trop jeune pour
 aller faire la teuf dans les bars jusqu’à 2h du mat’, c’est donc son grand frère qui a pris le relais et qui a fait ce qu’il pouvait ! ***

Des sourires et des épices : La Pente Douce

Tout juste ouvert au coeur du quartier de la Concorde, le restaurant La Pente Douce est promis à un grand succès. J’ai eu la chance de rencontre le chef Hamid et sa femme Typhaine, les adorables propriétaires des lieux, à l’occasion d’une séance photo presse (l’article ici) et j’ai pu découvrir tout l’étendu de leurs talents lors d’une dégustation la semaine dernière… 
J’ai donc ressorti l’appareil photos pour vous en donner un petit aperçu.
Un décor tout en finesse et douceur qui rappelle la cuisine d’Hamid, du pastel et du vif qui se marient à merveille, parfait reflet des plats à la fois traditionnels et originaux que vous pourrez y déguster. Le tout saupoudré de jolis fleurs fraîches déposées chaque semaine par Marie Jeanne. 
La soirée dégustation a commencé par des cocktails et s’est poursuivie autour de plats tous plus succulents les uns que les autres. Les produits sont frais et sélectionnés avec le plus grand soin par nos deux amoureux. Du marché de Victor Hugo à celui de Kénitra au Maroc, en passant par Sao Tomé-et-Principe, « l’île chocolat », rien n’est laissé au hasard. Et pour accompagner tout ceci, le sommelier Toshiyuki et sa carte de vins nature… Bref ! De quoi passer une excellente soirée ou un merveilleux déjeuner.

A cela ajoutez une ambiance tout aussi douce que la décoration, un personnel accueillant et chaleureux, un piano à disposition pour les clients inspirés et une grande table d’hôtes en bois massif pour partager des repas en famille ou entre amis. Le petit plus qui me fait craquer : la cuisine est centrale et ouverte, on peut admirer les chefs au travail et se donner l’eau-à-la-bouche le temps d’un verre.
Je vous laisse avec quelques photos des plats que j’ai eu le plaisir de goûter, je n’ai malheureusement pas pu rester jusqu’à la fin mais ça ne me donne que plus envie d’y retourner pour goûter les fameux desserts d’Hamid… 

Ici pas de carte, les plats sont fonction de la saison, du marché et de l’inspiration du chef. Tous les jours, vous pourrez choisir entre 3 plats, 3 entrées et 3 desserts. De nouvelles saveurs à découvrir au fil du temps qui, faites-moi confiance, ne vous laisseront pas indifférents. Bientôt, vous pourrez également y prendre votre petit déjeuner le matin, y boire de la limonade maison l’après-midi (je l’ai goûtée, un régal !) et y déguster un cocktail en soirée.

Je pense que cette soirée dégustation aura ravi tout le monde !
Déjeuner : du mardi au samedi
Dîner / apéro tapas : du jeudi au samedi (dernier service 21h) 
Brunch : tous les 1er dimanche du mois de 10h à 18h
Tarifs déjeuner :
Entrée + plat + dessert = 20 €
Entrée + plat ou Plat + dessert = 17 €
Plat = 13 €
La Pente Douce
6 rue de la Concorde
31000 Toulouse 
05 61 46 16 91 

Val Tolosa…

Vous n’aurez pu passer à côté ces derniers temps, ce nom est sur la bouche, que dis-je, le clavier, de toutes les blogueuses toulousaines ! Et oui, je crois que si on a été si nombreuses à avoir envie de vous parler de ce projet tout beau, c’est qu’il mérite le détour.
D’habitude, je ne suis pas trop pour écrire des articles sans quelques-unes de mes photos mais là, j’avoue que les visuels de ce nouveau centre commercial m’ont fait tout bonnement rêver ! Et je crois qu’un des points qui m’a le plus plu, c’est son côté « balade au grand air ». Car derrière son titre de « plus grand centre commercial de Midi-Pyrénées », le centre commercial Val Tolosa cache un projet bien plus ambitieux : un grand parc paysager avec des arbres, un lac… Bref, qui n’a jamais rêvé de faire du shopping au milieu de la nature…

Toutefois… N’oublions pas l’essentiel… Val Tolosa est surtout là pour nous aider à faire des ravages sur notre carte bancaire. Avec 60 000 m² de surfaces de vente, 150 boutiques et grand hypermarché, je pense qu’on aura de quoi faire ! Ce sera un peu le Disneyland de toutes les modeuses ^^ Je m’y vois déjà… 

Je veux la même déco de plafond dans mon appart !
Et comme si la nature et les boutiques, ce n’était pas suffisant à notre épanouissement (oui, bon, ok, je m’emballe…), Ce nouveau centre commercial toulousain proposera également de nombreuses animations (de quoi faire patienter les plus réticents au shopping pendant la chauffe de la carte bleue !) : concerts, ciné, etc.

Quand je m’imagine là-bas à faire les boutiques, avec tous ces beaux visuels, j’ai l’impression d’être un peu dans une scène de Total Recall (le vieux) mais version girly. Vous visualisez ?

Ce centre commercial de fou ouvrira ses portes au grand public en 2016. Oui, c’est long hein… Mais ça va passer vite, promis. Deux petites années et vous serez là en train de manger dans un super resto au milieu de statues d’hippopotames et d’éléphant. La classe. 

L’avantage, c’est qu’il est encore temps pour vous de participer au projet. En effet, Val Tolosa vous propose de crier haut et fort (techniquement : de taper sur votre clavier) votre top 3 des futures enseignes que vous voudriez y voir ! En effet, un chouette concours est organisé sur leur page Facebook (ici) et vous pouvez même gagner une Surface Microsoft (grâce à eux, d’ailleurs, je sais maintenant ce qu’est une surface Microsoft… Je m’imagine déjà « Chéri, tu peux me passer la surface », « Purée, ma surface déconne ! » (oui, c’est du Microsoft, hé hé), vous voyez, quand je vous dis qu’on est quasi dans Total Recall !).
Et puis comme d’abord, c’est mon article, je vais pas donner mon top 3, non, non, ce serait trop facile, je vais donner mon top 10 ! D’abord.
Alors on commence par LE plus important… Les chaussures ! Comment choisir une tenue sans chaussures… Impossible. Alors comme première enseigne, si j’étais le grand chef de Val Tolasa (bonjour grand chef si tu m’écoutes !), je choisirai Geox ! Oui, oui… Ne nous mentons pas, Geox fait beaucoup dans la « mamie ». Mais ! Contrairement à de nombreuses idées reçues, ils font aussi des mega-chaussures-canons et toujours hyper confortables. Tu peux y aller avec tes 10 centimètres de talons et danser toute la nuit, tu rentres à pieds tranquille (d’ailleurs après le grand chef, bonjour le maire de Toulouse, si tu pouvais mettre le métro ouvert toute la nuit même si avec mes Geox j’assure, ce serait cool).
Ensuite, parce que j’en aurais jamais assez… Je propose qu’on mette une boutique O.P.I ! Là, Val Tolosa, ce serait le centre commercial ultime. Du moins dans mon coeur… Bon ok, si c’est Essie, ça passe aussi !
Après… Comme suis un peu pauvre en ce moment, je viserai bien un petit H&M et un New Look ! Ca permet de trouver des pièces plutôt sympas et sans risquer la crise cardiaque du banquier (Sauvons les banquiers !!). 
Bon, et puisque j’aurais été raisonnable pour les fringues, bon… Je me ferais plaisir niveau sous-vêtements et j’y verrais bien un Princesse Tam-Tam ! Ils font quand même des ensembles canons alors on a le droit de craquer ! Si, si, on a le droit.
Ensuite, vu qu’un magasin de rollers, j’y crois pas trop, j’opte pour Calzedonia ! Manière d’avoir de supers collants et leggins pour les entraînements et les matchs ! Puis je dois aussi vous avouer quelque chose, j’ai pris pas mal de cuisses (MUSCULAIREMENT, entendons-nous bien) et je me fais un plaisir d’abandonner mes jeans pour des jupettes et donc des collants.
Et là, forcément, après avoir fait toutes ces boutiques géniales, qu’est-ce qui se passe…? Vous avez besoin d’un cupcake ! Evidemment… Alors qui de mieux que le Café Den et leurs chocolat-mallow pour vous redonner de l’énergie (je vous rappelles qu’il y a 60 000 m² hein…) !
Puis pour compenser avec la « surface » (je m’y fait toujours pas), j’y verrai bien un bel Apple Store perso… Ouais, carrément même.
Bon et là je vais monter crescendo, pour les deux prochaines… Monsieur Val Tolosa si tu me lis, je me prosterne devant toi, je te supplie à genoux de me mettre mes deux amours ultimes que je n’ai jamais eu le bonheur de croiser en France mais qui ont occupé la moitié de mon temps lors de mes voyages aux Etats-Unis…
Un Lego Store ! Oui, oui, oui, s’il-te-plaît Monsieur Val Tolosa… J’ai toujours pas compris comment Toulouse pouvait être Toulouse sans un Lego Store. Cette situation ne peut plus durer.
Et, et… THE boutique suprême (tant pis pour les banquiers) : Urban Outfitters ! Alors là, si c’est le cas, je propose à Val Tolosa de m’embaucher à n’importe quel poste. Comme ça, je gagne des sous-je les dépense-je gagne des sous-je les dépense… Mon porte-monnaie et moi vivrions en autarcie totale : lui, moi et Urban Outfitters. 
Allez, je vous abandonne, il est 3h du matin passé, je pense que la fatigue commence à montrer le bout de son nez (même si je maintiens ABSOLUMENT tout ce que j’ai dit, en particulier le dernier paragraphe) et vous invite à aller sur la site de Val Tolosa découvrir l’étendue de ce beau projet décrit par des gens beaucoup plus reposés que moi 😉
www.valtolosa.com

The Wolf Cheap Market est de retour dans la ville rose…

Je sais, je sais… Plus absente que ça, on aurait du mal. Oui mais… C’est QUE pour du bon. Et pas de « Elle nous pompe à nous répéter que c’est nul pour être mieux« , parce que d’abord… C’est vrai. On a qu’à dire que le blog a pris un petit congé sabbatique pour novembre-décembre. Et aujourd’hui, on a qu’à dire le blog vous envoie une petite carte postale pour vous dire qu’il ne vous oublie pas ! Et quoi de mieux qu’un des plus jolis marchés de Toulouse pour vous faire un petit clin d’oeil ? Je parle bien sûr du Wolf Cheap Market, qui accueille cette année, notamment, mon coup de coeur inassouvi : Nach Jewellery ! Pour les autres créateurs, je vous laisse les découvrir, sur cette jolie « carte postale » ou en direct les 14 et 15 décembre au salon de Marvejol. Des bisous !

Movie Burger Quizz chez Bacchus

Vendredi dernier, j’ai passé une super soirée comme je n’en avais pas passé depuis longtemps (et pourtant y a du niveau, y a qu’à voir un peu le blog… Hé hé…). Alors déjà, c’était Chez Bacchus. Et Chez Bacchus, on mange de trop bons burgers (et des patates magiques) que si vous avez faim après, c’est moi qui vous offre la deuxième tournée ! Même qu’il y a un des burgers qui s’appelle « Le Rital » en référence à Claude Barzotti et rien que pour ça, on y va les yeux fermés…
Et puis ensuite, on a pas fait QUE manger des burgers… On a aussi joué. Le Movie Quizz était organisé par Thomas et Elise, nouvelle chouette copine du Derby ! 30 extraits de films à trouver, ajoutés à ça d’autres filles du derby, de chouettes copains et la soirée est explosive ! L’ultime mega-cadeau-final ? THE mascotte : le squale (cherchez pas de rapport, y en a pas). En pension 15 jours chez l’heureuse gagnante qui se doit de le prendre en photos partout. Ca donne envie pas vrai ?
Alors si vous souhaitez vous entraîner, c’est sur leur blog ici : Livandsew ! Et pour être au courant des prochains, suivez bien la page Facebook de MvsC, promis, je vous dirai tout. Vous pouvez-même les contacter directement si l’envie vous dit d’en organiser un dans votre bar ou resto : livolta(a)gmail.com !

 

Le Goûter Clandestin

Voilà encore un des jolis évènements que Toulouse accueille… Un rendez-vous à ne pas manquer, une petite pause douceur où le temps s’arrête l’espace d’une après-midi. Le principe est simple : des gourmandises préparées par Daisy, de jolies rencontres et un lieu magique révélé au dernier moment…
Dimanche, c’est Lucie du Vestibule qui accueillait ce joli évènement. Au programme : de délicieux smoothies, des cupcakes Nutella® et crème de marron, du thé, des chocolats chauds, un magnifique cheesecake… Une maman et sa petite fille qui vient me confier qu’elle suit le blog (et à qui je fais un petit coucou au passage). Allez, voyez plutôt…

Mademoiselle Daisy aux fourneaux, Lucie en parfaite hôtesse et Charlotte, organisatrice chic et choc et responsable communication au top !

Je crois que c’est la première fois depuis le blog que j’écris aussi peu en un mois…
Un déménagement et un gros projet qui se met en place, et me voici toute absente par ici !
Mais tout ça ne saurait durer… 
Maintenant que je vais avoir un chez moi, je vais recommencer à vous embêter avec :
Des recettes, des DIY, de la déco, plein de déco, des sorties, de nouveaux lieux à découvrir…
Et des milliers de photos ! Même plus que ça !

Colombette, Wilson, Europe et Capitole !

Le week-end dernier, Laudine et Vincent sont venus me faire un petit coucou à Toulouse. Du coup même si ce fût bien trop rapide, on a essayé de profiter au maximum. On a commencé par un Halloween de folie au Frog. Mais ça, vous avez déjà pu en avoir un petit aperçu ici. Le lendemain, ils sont venus prendre le petit déj’ à la maison, puis on est partis rejoindre des amis à eux…
Le samedi, c’était la foire de la Colombette, on est allé y faire un petit tour mais j’ai été pas mal déçue… Y avait pas trop de différence avec tous les marchés qu’on peut croiser ici et là dans Toulouse. Je m’attendais à un truc un peu plus « foire », mais bon, c’était quand même chouette, et je ne me lasse pas de flâner dans les rues de Toulouse quelle que soit l’excuse. 

Après quelques tours de Carroussel, plein de photos, un joli dessin et un café partagé avec un autre kingien de Toulouse (pour ceux qui suivent pas, une mini-explication ici ^^), j’ai amené tout mon petit monde manger des cupcakes chez Tata Bidule. On s’est donné plein de force pour aller patiner place de l’Europe, et la journée était déjà terminée…

Avant de reprendre la route dimanche, il fallait quand même que je leur montre notre joli Capitole, on est donc aller manger quelques tapas au Florida pendant qu’Andreas continuait à s’éclater sur ses rollers !

Comme d’habitude, ce fût bien trop court…
Et j’ai l’impression de ne leur avoir rien montré de tout ce que je voulais…
Reste plus qu’à ce qu’ils reviennent vite ^^

Inauguration du Petit Vasco

Le week-end dernier, ma marraine de divorce (ben oui, j’ai une marraine de divorce, comme les A.A,  qui y est déjà passée, et qui m’aide à pas craquer ^^) est venue passer la journée à Toulouse ! Alors on en a profité pour aller se prendre un petit goûter chez Tata Bidule. J’ai découvert les cookies aux oursons à la guimauve et j’en suis tombée amoureuse.
Ensuite, ça tombait bien, c’était l’inauguration du Petit Vasco, du coup on est allés y boire un verre. C’était tellement bondé qu’on s’est retrouvés chez son grand-frère, le Vasco Le Gamma, pour manger quelques tapas. On y est ensuite retourner pour profiter de la bonne ambiance et du groupe Les Interludes. Et puis comme si la journée n’avait pas été suffisamment remplie en nourriture… On a fini chez Häagen-Dazs où j’ai lutté contre la nature pour finir mon milk-shake

Pour joliment finir cette soirée, Adrien a même fait danser Karine au square Charles de Gaulle. 
(Des fois se passe des trucs à Toulouse, je comprends pas tout…)

Zombie Walk de Toulouse

Et voilà, je vous montre enfin les quelques photos que j’ai pu prendre à la Zombie Walk de Toulouse. Ca a pas été simple, le fait d’avoir le visage tartiné de sang et de latex, ajouté au fait qu’il fallait suivre le cortège à allure de mort-vivants, n’a pas rendu la prise de photos très facile… Mais quand même, j’ai pu avoir de beaux spécimens ! 
On s’est maquillés chez Adrien pour ensuite rejoindre le point de rassemblement à la Mediathèque à 13h. Dans le métro, il y avait deux japonaises qui n’arrêtaient pas de rire et qui avaient sorti leur appareil sans trop oser nous prendre en photos. Finalement elles sont sorties à la même station que nous et quand elles sont arrivées en haut de l’escalator et sont tombées nez-à-nez avec des centaines de zombies, rien que leurs têtes ahuries avaient rentabilisé notre heure de préparation ! 
Il y avait un stand avec des maquilleurs professionnels. Certains réajustaient leurs costumes, d’autres rajoutaient un peu de sang par-ci, par-là… Les préparatifs touchaient à leur fin, la marche allait pouvoir commencer… 

Parmi les zombies, on retrouvait pas mal d’infirmiers et d’infirmières, normal. Quand on est infecté c’est bien à l’hôpital qu’on va en premier et du coup au moment de la transformation, paf, autour du personnel soignant d’y passer…

Les passants nous regardaient amusés ou inquiets… Et la petite fille qui nous a fait coucou à la fenêtre tout le long n’avait pas l’air bien convaincu de notre inoffensivité… 

Mais… Il n’y avait pas QUE des zombies, non, non, non… II y avait également des victimes, des survivants… Parmi lesquels des savants fous (sûrement responsables de l’épidémie d’ailleurs !).

Des princesses classes et d’autres moins classes…

Des zombies sauvages et des animaux sauvages (ou pas !).

Y avait même Léon et Mathilda <3 !

Beaucoup de « jolies » mariées…

Des zombies mécontents…

Des affrontements…

Des amoureux…

Des photographes en danger…

L’épidémie avait même touché le cirque du coin !

Et voilà, j’espère que ces quelques photos vous auront plu
et que ça vous aura donné envie de nous rejoindre pour l’année prochaine !
C’était vraiment une excellente journée avec une organisation au top par l’association Rêves Temporels. J’ai adoré. Je
pense que pour la prochaine, je ferai plus discret question déguisement et je
me consacrerai à la photo car il y a vraiment de magnifiques costumes et
maquillages, c’était trop frustrant de devoir faire ça à la va-vite ! Enfin
bon, voilà pour ce petit avant-goût de fin du monde…

I’m dating a hockey player…

… Et en plus de ça, il porte le prénom d’un grand guitariste. Et ouais.
Bon, ses parents sont un peu relous et nous suivent partout. Genre dimanche dernier, petit goûter en amoureux en bord de plage, entraînement de hockey et coucher de soleil romantique… Ils nous ont pas lâchés d’une semelle. Je crois que bon, c’est l’âge, ils s’ennuient un peu si on les laisse seuls trop longtemps.


Soirée musclée !

Je continue avec mon long week-end à Bayonne ☺ ! Après la plage, on est allés voir le premier match à domicile de la saison pour l’Hormadi, le club de hockey d’Anglet ! Parce que pour Laudine et Vincent, enfin surtout Laudine, le hockey, c’est sacrément sacré… Tout en mangeant un bon sandwich au lomo (ben oui hein, on fait local) et des dragibus, on a pu admirer une belle victoire de 6 à 0 ! Y avait des bagarres, des cris, plein de gros mots (oui, j’aime bien vous mettre la honte sur le blog ♡), un peu de mauvaise foi parfois… Enfin bon, c’était trop chouette !!

Les Gueules Dorées…

… Sous ce drôle de nom se cachent trois jolies et talentueuses jeune femmes : Elodie, alias  Madame la Truite, Charlotte, la créatrice de Mallow Blossom et Claire du blog Les Petites Toulousaines que je ne présente plus ! En quelques jours ces trois miss se sont mis dans la tête de nous organiser une vente privée ainsi qu’un vide-dressing, et avec leurs doigts de fées, elles nous ont concocté une superbe après-midi… Un endroit tout douillet et tout beau, une ambiance toute douce, des gourmandises (notamment un superbe gâteau préparé par Claire, avec de la pink limonade mortelle, des cupcakes de Cup’N’Cake, des crêpes et des cookies maisons…), de jolies choses… Pour tout vous dire, je suis arrivée à 14h, heure d’ouverture, et suis repartie à 19h… Heure de fermeture ! D’ailleurs merci les filles et Monsieur la Truite de ce chaleureux accueil, j’ai passé un super moment !

 

Et là, je vois dans vos yeux que vous êtes au bord du désespoir d’avoir raté tout ça. N’allez pas chercher une corde tout de suite, les Gueules Dorées prévoient une séance de rattrapage ! Ce sera sur rendez-vous aujourd’hui et demain de 10h à 13h. Pour plus d’info contactez Claire. Vous pourrez y retrouver de jolis vêtements (mais j’ai le regret de vous dire que le super top bleu marine The Kooples à 10 € et la jolie jupette noire à 7 € sont dans MON dressing désormais…), mais aussi les bijoux et accessoires de Mme la Truite, de même que les super vêtements qu’elle customise, et enfin les jolis carnets, guirlandes et tote bags de Mallow Blossom ! Dépéchez-vous car l’agenda en édition limitée est bientôt en rupture de stock (l’intérieur est super et plein de jolis détails). Moi, des après-midi comme ça, j’en refais quand vous voulez !

Flower Power !

Comme promis, quelques photos de la traditionnelle soirée Flower Power qui avait lieu à l’Envol la semaine dernière ! Même si le lieu est un peu pouet-pouet parfois, rien que pour danser pieds-nus dans le sable, ça vaut le coup ! Je ne sais pas pour le restaurant mais les tapas sont super bonnes… Et puis y a toujours plein de petits détails qui tuent, comme là avec les énormes fleurs gonflables, une petite camionnette hippie remplie d’accessoires pour faire des instantanées, les murs peints… Bref ! Ils assurent.

Mini-Marché aux Délices de Saturnin #2

Le 4 septembre, un nouveau mini-marché était organisé aux Délices de Saturnin (le #1 par ici)… Alors bon, on me dit créateurs, gourmandises, copines… Je peux pas dire non voyez-vous… Par contre, je sais pas trop ce qui c’est passé niveau photos mais j’ai pas assuré ce jour-là ! Sûrement trop occupée à dévaliser le stand de Flimbouille ! Oui, j’ai encore craqué… Mais est-ce que c’est ma faute à moi si elle en a fait des nouveaux avec du liberty, hein, hein…? Non. Alors voilà. Puis ça allait trop bien pour ma soirée hippie dont je vous parle tout bientôt ! J’y ai retrouvé notamment Maoya et Claire des Petites Toulousaines ☺

Un dimanche au soleil…

… Oui donc vous aurez bien compris que ce n’était pas celui-ci (mais il était tout aussi chouette sous la pluie, je vous en parle bientôt) ! Un anniversaire surprise plus vraiment surprise qui s’est finalement transformé en journée toute simple et toute douce avec les personnes que j’aime le plus (même s’il en manquait, mais vous aussi, quelle idée de pas habiter à Toulouse, hein…). Au programme : bonbons, chapeaux, crêpes, parties de foot… Et glandouille ! 

Petit goûter entre filles…

Un article rapide pour vous montrer quelques photos du bon moment que j’ai passé en compagnie de Laura de Blondie Beauty et Claire des Petites Toulousaines hier après-midi dans un salon de thé qu’on ne présente plus : Tata Bidule (rappelez-vous…). Pas un jour ne se passe sans que je bénisse le jour où je me suis décidée à commencer ce blog ! Je passe des moments absolument géniaux et rencontres des personnes absolument fabuleuses… Merci à vous de me lire, de le faire vivre et plein d’amour ♡♡♡. Oui, ce matin, je suis en mode Guimauve, on a le droit. Parfois. 


Des burgers pour dire aurevoir à Camille…

Rassurez-vous, elle part pas trop longtemps… Juste le temps d’avoir une chouette formation pour avoir un trop chouette métier après ! Puis bon, elle est pas partie trop loin… (D’ailleurs, il commence à y avoir une bonne concentration de gens chouettes vers Lyon, je me tâte à m’y installer aussi !). En plus de ce petit aurevoir (parce qu’on va vite, vite aller la voir et elle va vite, vite revenir nous faire un coucou), c’était l’anniversaire de Ricardo… Tout ceci nous a donné l’occasion d’aller tester les nouveaux burgers du Frog and Rosbif (puis quoi de mieux qu’un gâteau-burger, hein ?) ! Oui parce qu’en plus d’être un chouette bar, cet été, ils ont installé une cuisine et maintenant, ils préparent de trop bons hamburgers… 

Adrien est fier de vous montrer son nouveau tatouage qu’il a eu dans son Kinder Surprise… Un cadeau pour celle ou celui qui devine ce que c’est !

Préparation des petits cadeaux pour Camille…

Et si moi, au top du glamour et de la sexitude, mangeant un de ces trop bons hamburgers ne suffit pas à vous donner envie, vous pouvez toujours aller y faire un tour pour une dégustation ce week-end !

Avant son départ, Camille m’a fait l’immense honneur de me confier LA carte de fidélité du Frog (le garçon derrière a d’ailleurs l’air assez dégouté de ne pas avoir été choisi)… Je vais tout faire pour assumer cette nouvelle responsabilité du mieux possible. 

Allez, ça va vite, vite, vite passer..
Et de toute façon, on va vite, vite, vite venir…
Et après toute ta vie t’auras un trop chouette métier ☺
« Choose a job you love and you will never have to work a day in your life« 

Dimanche à Smallville !

Quelques photos de dimanche où j’ai passé une aprem tranquille à faire des cvs, lire mon bouquin, tremper mes pieds dans la piscine (oui, l’eau était toute froide…), manger une pizza dans les champs, regarder la Lune… La vie quoi !

3 lettres et un super week-end !

Et oui ! Ce n’est qu’une fois par an, alors on va pas se les louper… Ce week-end, c’était DAX ! On a pris ma petite voiture (aux couleurs des Férias), de chouettes covoitureurs, et on est allés retrouver mes copines sur place pour une chouette soirée comme j’en voudrais plus souvent !

C’était trop bien du début à la fin… On est tombés sur un couple trop sympa pour le trajet. Franchement, y en a beaucoup des covoitureuses qui m’accompagneraient en faisant les coeurs sur « A toutes les filles » de Barbelivien ? Non, hein !? Bon, faut dire qu’on les a dopés aux bonbons tout le trajet…
Ensuite arrivés sur place, après moultes embouteillages, comme à leur habitude les filles avaient préparé un super pique-nique, de quoi nous donner des forces pour tenir toute la soirée ! De notre côté, on s’est chargé des boissons histoire de pas se ruiner sur place. Mais comme quand même, on est des filles (bon oui, pas Adrien mais il en profite pour faire les trucs chouettes que font les filles), on fait les Férias, on boit (un peu) (si, si) (c’était pour la photo), mais pas n’importe quoi : du Cosmo s’il-vous-plaît. On se la joue Sex and the City même à Dax ! Le jour où ma chouette copine a eu cette idée, elle a géré !
Après une courte nuit dans la voiture, on est allés profiter de l’océan à Anglet, brossage de dents, McDo (ou l’inverse), bunkers… Dodo… Longues discussions plus ou moins intelligentes… Et retour à la maison tout heureux de notre début de week-end !

Bowling !

La semaine dernière, on est allés faire un tour au bowling des Minimes, première fois pour Kali et Malcolm ! Il se sont trop bien débrouillés, Kali nous a tous battu (je me demande encore comment vu sa technique de lançage…) !

Les chaussures de bowling, c’est juste la classe.

Admirez cette technique et ce look sans faille.

Petit cours improvisé…

… Qui n’a servi à rien ! 
(Vous remarquerez que Kali est la seule à avoir compris la subtilité du look « bowling »)

Ils étaient trop heureux de leur soirée ! Malgré ce que Malcolm peut laisser croire sur cette photo.
Il était juste dans un autre monde le temps de boire une gorgée de Coca. 

Moi, complètement éclatée et pas au top du moral (plus lunettes oblige après avoir oublié deux nuits de suite d’enlever mes lentilles, j’ai-besoin-de-sommeil-bonjour), mais heureuse de son quasi-strike !

Je me fais des films ou j’ai vraiment la pire tête ?

Une trop chouette soirée, avec de trop chouettes gens…
On remets ça quand vous voulez ☺ !

La même, de nuit…

Ca nous a tellement plu qu’on a décidé d’y retourner le soir ! C’était trop beau… Malheureusement il y avait plus de monde et j’ai l’impression qu’ils expédiaient un peu les tours. Un peu déçue aussi de Toulouse de nuit, je pensais que ça allait être tout beau avec plein de lumière, en fait on voyait pas grand chose. Mais la roue a elle-seule, toute illuminée, vaut le détour. 

On s’était prévu un petit pique-nique sur le bord de la Garonne en attendant que la nuit tombe. Dans le cadre de Toulouse Plage, y a des transats installés sur le Quai de l’Exil Républicain Espagnol, et de ce côté là, il n’y a pas grand monde. On en a même profité pour faire une petite séance de ligth painting improvisée, faudra qu’on s’en refasse une mieux !

 

Après le « petit » tour de roue, suis allée me promener sur les quais pour faire des photos de nos jolis ponts ! J’espère pouvoir y retourner au coucher du soleil, c’est quand même plus joli…

Grande roue !

Comme chaque année quand vient l’été, Toulouse ressort sa grande roue… On est donc allé lui faire un coucou avec Adrien et Camille ! Elle est trop jolie avec sa structure tout en sucres d’orge. Si ce n’est déjà fait, je vous conseille vite d’aller y faire un tour, enfin même plusieurs : dans la journée, au coucher du soleil, la nuit… Oui, oui, quand on aime, on ne compte pas ! Elle est ouverte tous les jours (de 11h à minuit et jusqu’à 1h les vendredis, samedis et jours fériés) et c’est 3,50 € le tour, alors on va pas se priver !

 
Installée sur le quai de l’Exil-Républicain-Espagnol, on peut admirer la Daurade de loin, la basilique Saint Sernin, ou encore l’hôtel Dieu… Juste à côté, y a un petit jardin avec transats pour faire une petite sieste, et de l’autre côté le Jardin des Sens Dessus Dessous : 5 petits jardins représentant les 5 sens… Pour avoir tout le programme de Toulouse Plage, c’est par ici.

Pour finir la soirée et avant une autre séance de ciné en plein air, on est allés boire une petite bière dans les jolis Jardins du Bar Basque !  

Par une douce soirée d’été…

… Parfaite comme je les aime ! On est allé faire un petit tour au Cinéma en plein air qui projetait ce soir-là A bord du Darjeeling Limited, un bien joli film de Wes Anderson (le réalisateur, entre autres, de Moonrise Kingdom). L’endroit est magique, rien que pour la jolie caisse à l’entrée, il mérite le détour… Puis les guirlandes lumineuses, le chouette monsieur qui nous fait un petit discours au début du film, le clac clac de la bobine, les applaudissements au générique de fin… Dommage que ce ne soit pas toute l’année, je m’y vois bien avec 6 couches de plaid et un chocolat chaud cet hiver ! Le lendemain, j’y suis retournée pour voir Un tramway nommé Désir, j’ai eu un filé de bave au coin de la bouche tout le film, Marlon Brando est juste… Juste… Quand il est apparu à l’écran, y a eu une espère de bruit dans la cours de »waooaw », stupeur. Je suis officiellement amoureuse ♡.

Pour accompagner nos bières et ce chouette film, on s’est pris des yaourts glacés chez I Yo! I♥YO, un petit glacier rue du Taur. Le concept est super : Sebastien, le patron, prépare du yaourt maison qu’il transforme ensuite en glace (un vrai goût de yaourt !), ensuite on peut l’agrémenter de ce que l’on souhaite, coulis, pépites, fruits… Moi j’ai choisi caramel beurre salé et Oréo, très bon choix… 

Yo ! C’est ouvert toute l’année, mais le soleil, lui, va prendre des vacances, donc ne tardez pas trop à aller confectionner votre petit pot. Quand au ciné en plein air, c’est malheureusement fini, à mon grand regret. Par contre, la Cinémathèque nous offre un petit extra en fin d’été avec quatre films projetés en plein air au Jardin Raymond VI les 22, 23, 29 et 30 août !

Mini-Marché aux Délices de Saturnin

Les Délices de Saturnin, je vous en avait déjà parlé ici. J’y suis retournée mercredi dernier pour le Mini-Marché de Créateurs et Ateliers. Se retrouver entre filles à papoter, essayer des bijoux et se faire chouchouter avec des gourmandises à la main, c’est juste le pied. En plus de mes copines, Jenn, Maoya et Caroline de Froufrou&co, j’ai eu le plaisir de rencontrer Anne-Laure et Claire des Petites Toulousaines et plein de créatrices super sympas ! Allez, je vous emmène faire un petit tour…
Jenn tenait un atelier make-up et Maoya un atelier nail-art (les ongles de Jenn à voir ici).

Il y avait ensuite Jenny et ses jolis bracelets, à retrouver sur sa boutique Fébus & Lola, mais également les sacs de Mosaïque de Véro ! Ainsi que les jolis accessoires mode et déco de P.pite.

Ensuite, j’ai pu rencontrer l’adorable Marie, à mon grand regret : mon banquier a d’ores et déjà été prévenu des dégâts qu’elle allait faire. Elle confectionne de magnifiques headbands qu’elle vend sur sa boutique : Flimbouille. Moi, j’arrive, hyper sereine : « non mais de toute façon les headbands, ça tient pas sur moi« . Elle m’en prête un, me montre comment le mettre et me dit de le garder le temps que je fasse un tour des autres stands. En trois secondes j’étais conquise, impossible de repartir sans… Du coup, maintenant j’ai envie du marine-blanc-beige, du noir-argenté, du camaïeu de vieux bleus, du vieux rose… C’est terrible, à chaque fois que je m’habille le matin, j’ai une association de couleurs qui se fait dans me tête, il m’en faudrait un pour chaque tenue (oui, parce qu’elle les fait aussi sur demande, regardez par ).

Il y avait ensuite les bijoux de Jeannette, les créations de La roulotte du pinson et encore des bijoux avec l’incontournable Mulot Bricole ! On pouvait même se faire faire une petite coupe de cheveux au passage, bref un rendez-vous à ne pas manquer… Le prochain mini-marché devrait avoir lieu en septembre, restez connectés sur la page des Délices de Saturnin pour être au courant !

Une journée de pure folie : Musée Saint-Raymond (RWT #8)

Nous voilà arrivés à la dernière étape de ce Rallye haut en couleurs. Je suis nostalgique de cette journée, et arriver à la fin de cette série d’articles me ramène à la fin de cette journée où on a eu du mal à décoller du magnifique jardin du Musée Saint Raymond. Pour ne pas nous aider, un super buffet nous attendait, concocté par Amour, Gloire et Banquet. Vraiment, aussi beau que bon, ça m’a donné envie de me marier pour lui demander de s’occuper du repas… (Je m’attelle à trouver un homme) Ce fut vraiment une magnifique journée, entourée de personnes magiques dans des lieux splendides. Chrystelle et Magali, vous remettez ça quand vous voulez ! Et encore un énorme merci à vous deux et à tous les partenaires !!

Et le stand de bijoux de Chérie SHERIFF !
Mais ce n’est pas fini… En plus d’avoir vécu une journée de folie, on a également été terriblement gâtés par tous les partenaires. Alors comme je n’ai pas eu l’occasion de tous vous les présenter au travers des étapes de mon équipe, je vais vous parler un petit peu des cadeaux que j’ai reçu et des chouettes boutiques de Toulouse qui ont participé à cette belle aventures ! Je vous montre tout ça très vite !

Un dimanche piscine-salsa

Je voudrais que mes journées fassent 48h… Et mes week-ends 1 semaine… J’ai plein de choses à vous montrer mais avec ce beau soleil, dur, dur de s’enfermer devant l’ordinateur ! Donc, même si c’est avec beaucoup de retard, je vous raconte quand même ! Avant de vous parler de ce week-end qui fût juste excellent, je vous montre quelques photos du dimanche encore avant où on s’est fait une journée tranquille au bord de la piscine, avec BBQ, rosé et salade de riz ! En fin d’après-midi, on est allés faire un tour sur les quais de la Daurade où tous les dimanches de 16h à 20h15, vous pouvez faire quelques pas de salsa. C’est vraiment pas une danse pour moi… Vraiment pas. En même temps, sorti de Partenaire particulier, j’ai du mal à suivre 😉

Une journée de pure folie : l’ABC (RWT #7)

Avant-dernière étape de cette folle journée : le cinéma ABC ! C’était génial, on a pu visiter la salle de projection et avoir tout plein d’explications grâce à la directrice du cinéma. Je vous conseille d’aller lire l’article de Rallye Web Toulouse, on y apprend quelques trucs pas mal intéressants comme les goûters offerts aux enfants chaque samedi après un film jeune public ! (Oui, oui, c’est intéressant et important ce genre de choses !) 
Bref, de toute façon ce cinéma emblématique ne mérite plus qu’on le présente, je vous laisse avec quelques photos ☺

Pause Guitare – Autour de la scène…

Pour terminer cette série sur Pause Guitare, un petit article pour vous montrer un peu plus loin que la scène, les stands de fringues hippies, la buvette, le coin VIP pour la presse et les invités, la cantine des bénévoles… Moi qui suis amoureuse des guirlandes lumineuses, mes petits yeux brillaient de bonheur !

Pause Guitare – Benjamin Biolay

Dernier concert que je vous présenterai du Festival Pause Guitare : Benjamin Biolay ! Bon, j’avoue, je sèche un peu sur quoi vous raconter. D’abord parce que j’ai laissé trainer avant de faire l’article et que ça fait un petit moment maintenant… Puis que Benjamain Biolay, je dois vous avouer que je ne connais pas trop, ou en tout cas plus dans l’ombre que sur scène. Mais c’était plutôt chouette ☺ Surtout quand après on a eu droit à un Raphaël, déjà pas sympa de refuser toute photo, mais surtout inaudible (réglages tout pourris) ! Patrick Bruel a eu l’honneur de clôturer le festival (vous pouvez retrouver les photos de Sebastien sur Capfeminin), un spectacle pas exceptionnel et un public un peu endormi à 23h passées. Un peu déçue du peu de « Patriiiiiiiiiick » entendus…

Une journée de pure folie : Balade dans Toulouse (RWT #6)

Allez, on continue notre Rallye Web Toulouse ! Après avoir mangé un bon hamburger de Chez Bacchus, Chrystelle et Magalie ont pensé à tout et nous ont prévu une petite marche digestive ! En route pour la place Mage (où on peut retrouver les délicieux cupcakes de chez Cup’n’Cake), la rue Fermat et enfin le square Saliège. Arrivés à destination, place Wilson, et avant de repartir pour notre prochaine étape, on a fait une petite pause « enterrement de vie de célibataire » au Carroussel !

Je sais que je l’ai déjà dit 100 fois ici mais qu’est-ce qu’elle est belle notre ville ☺ C’est toujours agréable de découvrir des petites ruelles, de jolies places… Je n’en aurais jamais fait le tour ! Je remercie d’ailleurs So Toulouse et Toulouse Métropole pour tous leurs petits cadeaux (j’arbore fièrement mon badge !) et notamment le Guide du routard ! Ca faisait longtemps que je voulais l’acheter en mode « touriste de ma ville » et je n’en avais jamais pris le temps. J’aime redécouvrir Toulouse comme si je venais de descendre du train… Bref, encore une jolie étape pour une jolie ville !

Pause Guitare – Mika

Le dernier concert de ce premier jour au Festival Pause Guitare a été la belle surprise de la soirée. Si je ne suis pas une grande fan de Mika, j’avoue que sur scène, il déchire tout. C’est le seul qui avait un décor, et pas des moindres… Vraiment magnifique. Ensuite, il a une énergie folle… Pour prendre des photos, certes ce n’était pas le plus facile mais beaucoup plus amusant, et pour le plaisir des yeux, c’était juste parfait ! Vraiment, ses morceaux prennent une tout autre couleur en live. Une fois les chansons réglementaires passées pour prendre les photos, je n’arrivais pas à décoller ! Et ce malgré l’heure très (trop) tardive…

 

 

 

 

Et pour l’article de Capfeminin, c’est par ici !

14 juillet musette !

Pour fêter comme il se devait la prise de la Bastille, on a décidé de s’éloigner un peu de la foule du centre ville pour un truc un petit peu plus tranquille. Même beaucoup plus tranquille. On est donc partis à Revel, au Lac de Saint Ferreol pour l’après-midi. Dans mes souvenirs de petite fille, c’était super beau, tout aménagé avec du vrai sable… En vrai c’est pas du tout joli, plein de cailloux et tout, et tout. On en a quand bien profité en faisant une sieste à rallonge après un bon pique-nique !

Arrivé le soir, petit tour à Revel où on a attendu la retraite aux flambeaux pendant plus d’une heure pour finalement ne rien voir. On a quand même eu droit à une fanfare et un bal musette ! A nous trois, je pense qu’on arrivait pas à la moyenne d’âge locale. C’était trop choupi de voir tous ces papis et mamis dansaient ensemble. On a essayé mais ça a rien donné. Puis ensuite, d’un coup sans prévenir, paf, le feu d’artifice, ils ont faillit faire avoir une attaque à tous les petits vieux et au monsieur qui faisait de l’accordéon. Niveau sécurité, zéro pointé. Ils ont tiré ça juste au-dessus de nous, on en avait plein les yeux, aucun pompier à l’horizon… Mais c’était drôle !
Ca fait un an que j’attends impatiemment le 14 juillet pour enfin prendre de belles photos de feux d’artifice, sauf qu’au moment de sortir mon trépied, manquait la bague d’adaptation (suite à la visite de mon appareil chez le docteur)… Du coup je me suis contenté de quelques photos floues (et vous aussi) et je suis repartie pour un an d’attente !

Ciné en plein air !

Des fois (souvent en fait…), en vous racontant des trucs que je fais ici, je me dis « Mais t’es nuuuulle… T’aurais pu leur dire AVANT et non APRES que ce truc génial avait lieu« . Genre « ouais, regardez ce génial marché de créateurs qui avait lieu ce week-end » et que vous verrez jamais parce que c’est terminé depuis une semaine. Bref, je voulais attendre d’avoir de jolies photos pour vous parler du Cinema en plein air mais j’ai déjà quasiment un mois de retard alors on va se contenter de trois photos d’iPhone pourries mais comme ça vous aurez peut-être une petite chance de pouvoir y aller avant la fermeture !

J’y suis allée mercredi pour un de mes films préféré : Planète Terreur ! Et j’ai ADORE ! Le lieu, caché rue du Taur est juste magique, les petits transats, les plaids oranges que la Cinémathèque nous prête, le stand à pop corn en vieilles palettes, la petite présentation du film et du réalisateur avant la séance et le vieux projecteur dans la petite camionnette au fond de la cour ♡ ! Je vous mets les prochaines projections, que des grands classiques, à ne surtout pas manquer…
samedi 20 juillet | Priscilla, folle du désert – Stephan Elliott 
mardi 23 juillet | Banco à Bangkok pour OSS 117 – André Hunebelle
mercredi 24 juillet | Chat noir, chat blanc – Emir Kusturica
jeudi 25 juillet | Comment voler un million de dollars – William Wyler
vendredi 26 juillet | Le Port de l’angoisse – Howard Hawks
samedi 27 juillet | Brazil – Terry Gilliam
mardi 30 juillet | Gerry Gus – Van Sant
mercredi 31 juillet | L’Aventure de Madame Muir – Joseph L. Mankiewicz
jeudi 1er août | L’Homme qui voulut être roi – John Huston
vendredi 2 août | À bord du Darjeeling Limited – Wes Anderson
samedi 3 août | Un tramway nommé Désir – Elia Kazan

Pause Guitare – Martin Solveig

Second artiste de cette première soirée au Festival Pause Guitare d’Albi : Martin Solveig ! Alors bon, là, j’avoue, j’ai ni grand chose à vous montrer, ni grand chose à vous raconter. J’ai pas trop compris si les musiques qu’il passait (mixait ?) était de lui ou juste comme ça… J’ai vraiment pas vu l’intérêt du truc, j’avais l’impression d’être au bar du coin et qu’un gars passait des morceaux à la suite… Enfin bon. J’aurais pu me rattraper avec les photos mais apparemment Martin est fan des fumigènes et j’ai TROP galéré ! Donc photos pas terribles et show pas transcendant non plus… Après, il a l’air très gentil et il faut lui reconnaître qu’il a pris le micro pour pousser la chansonnette quelques fois… La suite est mieux, promis 😉

Et comme d’hab, des photos un peu plus mieux sur Capfeminin !

Pause Guitare – Lilly Wood & the Prick

Après les bébés, je teste les concerts ! Grande première pour moi, j’ai eu la chance de pouvoir faire quelques photos au Festival Pause Guitare à Albi. Je me suis trop éclatée (encore merci Seb !). Ca n’a pas toujours été simple, mais ça m’a donné envie d’en faire encore plein d’autres ! J’ai joliment commencé avec le groupe Lilly Wood & the Prick que je découvrais. Oui, je suis une bille en musique… Enfin non, y a certains blind-tests où je déchire tout, mais c’est jamais ceux-là qu’on passe (oui,je suis une persécutée des blind-tests).

 

 

Même si on ne peut pas dire que le public était vraiment au rendez-vous (de ce que j’en ai vu le Festival est assez familial, puis c’était un lundi soir), le groupe a mis le feu. La chanteuse est une vrai pile sur scène. J’ai adoré l’instrumental (ouais, je me la pète en mode j’écris des articles musicaux mais en fait je comprends pas tout ce que j’écris), elle avait son petit « tambour » à côté d’elle, puis un truc à la Esmeralda et des sortes de maracasses (ouais, mais d’abord, avec mes explications, au moins TOUT LE MONDE comprend). Mais du coup, grosse déception je dois avouer en rentrant à la maison. J’ai voulu écouter l’album sur Deezer et ça me paraissait tout fade. Certains groupes sont carrément meilleurs en concert et c’est le cas pour Lilly Wood & the Prick. D’ailleurs, les jours suivant me l’ont aussi prouvé, je vous raconte bientôt.

 

 

 

 

J’espère que ce petit article qui change de d’habitude vous aura plu, même si j’ai un peu abusé sur le nombre de photos (je suis désolée de faire ramer votre ordinateur, j’arrive pas à me résoudre à les compresser, ce serait irrespectueux en vers mon appareil qui fait du sacré boulot pour être net ^^). Pour plus de photos et une interview un peu plus classe que mon article, c’est sur Capfeminin que ça se passe !

Un quart de siècle au Pays Basque

La semaine dernière, Laura est arrivée au nombre fatidique de 25 années ! Et pour fêter ça comme il se devait, et aussi du fait que ce soit une sportive dans l’âme, elle nous a tous amené dans le petit village d’Espelette où avait lieu la fameuse Course des Crêtes. Moi perso, on me met « Course » et « Crêtes » dans la même phrase, mon cerveau se met en pause direct… A ça il faut rajouter les 40°C à l’ombre… Du coup, j’ai opté pour la bière rafraichissante dans un petit bar pendant que les copains perdaient des litres de sueur dans la nature. La bière aussi ça draine. D’abord. J’en ai profité pour faire quelques photos de ce magnifique village qu’est Espelette !

Après quelques étirements, les photos en mode « coureurs encore frais » et mine de rien, des retrouvailles (ça faisait 3 semaines que je l’avais pas vu ma Laura, saleté de Canda…), toute l’équipe est partie, et toute l’équipe est revenue ! Entre temps, il s’est écoulé deux bonnes heures quand même ! Je suis drôlement fière de ma blogueuse beauté préfére ! Et elle a la classe même avec une casquette Belin et un t-shirt jaune… Admirez.

Après toutes ces émotions, on a tous fait un plouf dans la piscine du Camping, puis petit apéro sur la terrasse du Mobil-home. Ca m’a donné envie de vacances. A un point. Bref. Laura et son amoureux avaient ramené des trucs trop bizarres. Genre un truc tout gluant qui venait de la mer, ou un saucisson en forme de camembert… 
On est ensuite retourné à l’endroit des tortures de l’après-midi, le doux village d’Epelette, où avait lieu le mega repas de la Course des Crêtes. Plus de 3500 personnes à partager ensemble un bon moment, de bon produits… La fête fût à la hauteur de nos espérances ! Paquito géant, bandas, un bouc, des bénévoles adorables, des petits pois en lévitation… Et j’en passe.

Nos trop chouettes serveuses pour le repas !
Les plus beaux…
Des fois, y a eu des petits ratés ^^

Vous le voyez sur la photo de droite ? Cherchez pas sur la gauche, il y est déjà plus ^^

Le lendemain, réveil difficile, douche froide pour certains, mais tartines de Nutella… On est partis profiter de cette seconde et dernière journée au Pays Basque pour faire un tour à Biarritz. J’ai de nouveau été en mode Martine à l’Océan quand j’ai découvert qu’à 13h, l’eau était arrivée au niveau de mes pieds, et qu’une heure après, plus un grain de sable n’était visible… C’est là que j’ai compris pourquoi y avait des gens sur les margelles en haut depuis le début. J’ai fait trempette des orteils, l’eau était juste glacée. Méditerranée, je t’aime.

Et enfin, un dernier apéro offert par Laura et un délicieux repas au Bar de la Côte. Situé juste en face de la plage, un personnel tout gentil (même si quelques ratés comme Fanny qui a eu son assiette quand tout le monde avait fini la sienne) et une table suffisamment grande pour nous accueillir tous les douze à l’improviste ! Bref, que du bonheur. Ce fût bien trop court. Sur ce, je m’en vais jouer une grille de Loto (les vacances toute l’année, ce serait quand même le pied).

Encore un merveilleux anniversaire ma jolie !
J’espère que cette année sera pleine de belles choses…
Mais pour l’instant, ça a l’air plutôt bien parti 😉

Une journée de pure folie : Chez Bacchus (RWT #5)

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une nouvelle épreuve du Rallye Web Toulouse, et pas des moindres : l’Hamburger à l’aveugle Chez Bacchus ! Autant vous dire qu’on s’est éclatés ! Attention, jeté de fleurs à l’horizon… Chez Bacchus, non seulement on mange bien, et même carrément bien avec de supers burgers et des patates magiques, magiques… Mais on est aussi super bien accueillis par Pascal. Et Pascal, il passe de la super musique. Et même que parfois, il nous fait deviner sa super musique avec des petits quizzs improvisés. Et si vous avez les talents de persuasion de Bambichose, vous arriverez même peut-être à négocier un burger chantilly-Nutella. Bref, Charlotte, avec (sans ?) l’aide d’Amélie, a relevé le défi haut la main, et même si la main a été un peu lourde sur le poivre, on a dévoré le burger en moins de deux.

Mais avec toutes ces émotions, on était loin d’être rassasiés ! Une fois l’épreuve terminée et avant de partir vers de nouvelles aventures, on a appelé CycloResto qui était là pour nous tout le long du Rallye. Hop, un petit coup de fil, et il débarquait avec sa bonne humeur et ses petits en-cas ! Faut dire que ça creuse de courir partout dans Toulouse !

Donc info essentielle, mega-importante, cruciale et à ne surtout pas manquer de ce post : aller faire un coucou à Pascal ! Chez Bacchus, c’est 24 rue des Paradoux, et c’est trop bon !

French Connection III

Ce week-end avait lieu la French Connection III ! Et alors là… Autant vous dire que la frustration de ne pas avoir mon appareil photo était juste abominable. Ca a été très éprouvant psychologiquement. Mais ! Etant donné que mon dernier article sur le Bikini a reçu un accueil triomphal parmi mes fans nationaux et internationaux (si, si… on dirait pas comme ça mais il a atteint le million de vues… Quoi mes stat’ ont un souci technique ?), j’ai décidé de ne pas me laisser abattre et de vous refaire un article en mode photos-pourries-mais-petite-vidéo-finale ! J’entend déjà la foule qui m’acclame. Allez, je vous raconte !

La French Connection, c’est 2 jours non stop de roller derby ! Enfin non, y a quand même des stops… Entre les 3 matchs de samedi et le tournois Sur5val du dimanche, on a eu le temps d’écouter de chouettes groupes jouer de la chouette musique, de manger à peu près 73 hot-dogs, 24 cornets de frites, 66 crêpes et 48 M. Freeze. Pour nous faire patienter, on a aussi eu droit à des combats de boue, des courses entre un dragon et une licorne… Enfin bref, je peux vous assurer qu’on s’est pas ennuyé une seconde ! Et en prime on est repartis avec de jolis bracelets roses fluo et des verres de la mort qui tue (nouveau gobelet pour nos brosses à dents à tous chez Camille ^^).

Si les résultats des premiers matchs n’ont pas été très glorieux pour nous, avouons-le… On a carrément assuré pour le troisième ! Le lendemain, c’était le Sur5val : 15 équipes de 5 joueuses, chaque équipe rencontre toutes les équipes adverses et chaque rencontre se déroule le temps d’un jam de deux minutes. 

La fameuse course dragon-licorne…

Pour clôturer en beauté ce week-end, épuisant je dois dire (j’ose même pas imaginer si j’avais été sur les patins plutôt que dans les gradins ^^), on a eu droit à une demande en mariage et à une petite remise de diplômes et trophées ! Ont ainsi été récompensées les meilleures jammeuses, bloqueuses, mais aussi la plus mauvaise équipe, celle avec le nom le plus SWAG ou encore le plus pourri ! Bref, que du bonheur ! J’ai hâte que la saison reprenne…

Et comme promis, pour me faire pardonner de ces photos, ne nous mentons pas, merdiques, une petite vidéo…

Une journée de pure folie : Le Passe-Temps (RWT #3)

Je pense que je vais bien en avoir jusqu’à Noël pour vous raconter tout ce que j’ai fait dans cette journée mais peu importe ! Je veux TOUT vous montrer dans les moindre détails… Je continue donc avec l’étape suivante (oui, ça y est je me suis déjà perdue dans les numéros) : le Passe-Temps. Pour les honteux qui ne connaissent pas encore cette super boutique spécialisée dans les jeux de société, il est grand temps d’aller faire un petit coucou à Simon, Baptiste et Bruno ! Il y a même un petit espace à l’étage où l’on peut jouer… D’ailleurs, on a du donner de notre personne pour récolter des points…

Avec mon équipe, je me suis attaqué aux jeux Kaleidos et Timeline. Pour le premier, on tire une carte sur laquelle est inscrite une lettre et on doit trouver dans l’image le plus d’objets possible commençant par cette lettre. Cherchez pas le rapport avec l’image suivante, il n’y en a pas (ça c’était l’autre équipe ^^), il faut aller directement à la troisième. Les dessins des fiches sont superbes et ça fait bien cogiter. Pour le second, Timeline, il s’agissait de remettre dans l’ordre chronologique des inventions comme la gomme ou le fil barbelé. Je dois vous avouer qu’on a pas été très bons…

Et comme si leur super accueil et ce bon moment n’avait pas suffit, j’ai eu le droit à un petit cadeau de leur part dans mon gift-bag final (petit spoil, je développerai plus sur la montagne de cadeaux qu’on a eu dans d’autres articles) : un chouette jeu qu’il me tarde de tester avec Kali et Malcolm ! Je vous en donne bientôt des nouvelles ☺

Joyeux Anniversaire Bikiniiiiiiii !

Si j’ai presque 30 ans, j’en connais un qui a franchi le cap depuis ce week-end : le Bikini ! Si je ne présente pas cette salle de concert mythique aux Toulousains qui passent par ici, je me dois d’en toucher deux mots pour mes lecteurs et lectrices à l’international (oui, oui, j’ai vérifié les statistiques). Le Bikini, c’est un peu THE salle de Toulouse, on y voit des petits groupes comme les plus grands, les Pixies, Deftones ou encore la Mano Negra  (ou Chris Isaaaaaaak ♡♡♡)… Tout a commencé par une petite boîte de nuit qui s’est mise à accueillir des groupes, un petit peu au début, puis beaucoup… Nombreux sont ceux qui y ont fait leurs débuts : Noir Désir, les Rita Mitsouko, Mecano ou encore Zebda (mais ça, je vous en parle plus tard).  Puis en 2001, avec l’explosion d’AZF, le Bikini est détruit. Après 6 ans de travail, il réouvre enfin ses portes, au bord du Canal du midi cette fois. Et ça repart ! (Enfin, ça ne s’est jamais vraiment arrêté, le temps des négociations et de la reconstruction, de nombreuses petites salles toulousaines ont accueillis les concerts programmés par lui)

Et si le Bikini a vu grandir Zebda, Zebda l’a fait vivre. D’abord à travers de nombreux concerts (du feu de Dieu), mais aussi avec son aide dans les moments difficiles et ce soir-là en animateurs (du feu de Dieu bis) pour cet Anniversaire qu’on n’est pas prêts d’oublier (cette phrase est, je vous l’accorde, difficile à suivre). Pour l’occasion : une salle repensée avec une scène pile au milieu, juste pour nous, et des invités plus qu’heureux d’être là. Ce fut d’abord Miossec qui est venu pousser la chansonnette avec mes chéris de toujours, puis Olivia Ruiz, avec un belle interprétation du Sud de Nino Ferrer…
Rachid Taha est venu nous interpréter son fameux Ya Rayah (que j’avais honteusement oublié et que ma soeur m’a gentiment rappeler en essayant de me le fredonner… Ca n’a pas marché). Et puis grosse surprise, on était comme deux folles : Catherine Ringer ! A fond, avec un Andy terrible. L’ambiance était au top top niveau, c’était juste fou. Une soirée comme on en vivra peu.

C’est passé bien trop vite. Au moment du rappel, j’ai pas compris ce qu’il se passait… « C’est l’entracte ?« , « Il est que 21h30, non ?« , « Non, non, plus de 23h… » J’ai bravé la foule, un serveur sous anxiolytiques et une serveuse désagréable et j’ai réussi, après moultes aventures, à avoir mon verre collector ☺ J’ai avalé ma bière cul-sec pour pouvoir le cacher dans le blouson de ma soeur, et il était déjà temps de rentrer dormir.

La frustration de ne pas avoir mon appareil photo (il est chez le docteur pour quelques temps, rien de grave mais il fallait y aller) était au maximum. Heureusement, mon iphone n’est jamais loin, et même si la qualité n’est pas terrible, ça nous fait de super souvenirs. Même qu’en prime, vous avez le droit à une petite vidéo ! Et pour d’autres infos et plein de superbes photos et souvenirs, je vous conseille d’aller faire un tour sur www.lamemoiredubikini.com.

Fête de la Musique à Toulouse – Edition 2013 !

Déjà une semaine que la fête de la musique est passée, et j’ai l’impression que c’était hier… Peut-être parce que j’ai toujours pas récupéré mes heures de sommeil perdues entre ça, le Rallye, les sorties et le repas de famille ☺ ! Plus que les oreilles, c’est les yeux qu’on avait envie de faire marcher avec Camille. La demoiselle avait ressorti son appareil photo et on a donc décidé d’arpenter les rues avant que la nuit ne tombe pour taquiner du déclencheur ! « Taquiner du déclencheur », ai-je vraiment dis-ça…? Oui. Ok. J’assume, je n’efface pas. Bref, ce fût, comme toujours avec mes loulous, une super soirée. De Jean Jauràs à Gabriel Péri en passant par les Carmes et le Capitole… Mon seul regret, que les groupes n’affichent pas plus leur nom. J’en ai adoré certains mais je ne les retrouverais sûrement jamais, et ça me rend un peu triste. Donc à noter pour l’année prochaine les musicos : des pancartes, des cartes de visites, des t-shirts imprimés, allez, allez, un peu de marketing, non de Zeus ! (D’ailleurs si vous reconnaissez des groupes sur les photos, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire !)

Une journée de pure folie : Ostal d’Occitània – RWT #2

Une fois le petit déjeuner pris, j’ai pu rencontrer tous les membres de ma chouette équipe… WinonadyaniBambichoses, MayBenoitCharlotte et sa copine Daisy, ainsi que notre photographe officielle Maureen (Tii Trippy) ! La première énigme, sous forme de rébus, nous amenait au Château d’eau de Saint Cyprien. Les doigts dans le nez ! On instagram tout ça et direction la seconde étape… La Maison de l’Occitanie ! Un joli endroit caché vers la rue de la Bourse, centre culturel ou vous pouvez voir des spectacles et autres expos. 

Une magnifique et merveilleuse blogueuse en veste en jean, MayBambichosesWinonadyaniCharlotteBenoit et Daisy

Une fois notre travail accompli, et même brillamment accompli (bon ok, on avait juste à faire des photos ^^), nous sommes repartis vers d’autres aventures. Mais sur le chemin, on n’a pas manqué de commencer à remplir notre feuille « fil rouge » : avoir le maximum de tampons des commerçants de Toulouse. Si certains se prêtaient au jeu volontiers et tamponnaient la feuilles avec tout ce qu’ils trouvaient, d’autres ont réussi à me sortir « Ah non mais moi je tamponne pas sans papier officiel« . Hum, hum… 

La suite arrive bientôt !

Une journée de pure folie : Déjeuner au Solaneko (RWT #1)

Fin janvier, je recevais le mail d’une blogueuse, Chrystelle, Une fille Ordinaire… Elle nous parlait d’une petite idée, un projet qu’elle aimerait mettre en place. J’ai retrouvé ce mail et avec le recul, c’est assez marrant ☺ Elle nous disait « Si je vous contacte ce soir, c’est pour vous parler d’un petit projet. » Petit ? J’ai bien entendu petit ? Vous allez voir dans les prochains articles que ce projet n’avait finalement rien de petit ! Elle nous disait également qu’à « la base j’avais envie aussi d’organiser une rencontre, parce que finalement, je connais peu de blogueuses Toulousaines et on doit toutes être un peu pareilles. Et voilà, je sais pas trop ce qu’il m’a pris, et je suis partie sur quelque chose d’un peu plus… développé ?« . Développé, c’est bien le moins qu’on puisse dire. 
Parce que oui, Chrystelle l’a mis en place son « petite projet un peu plus développé » et c’était juste une pure tuerie. Entre temps, Magali, de My Little Discoveries, l’a rejoint. A elles deux, elles ont réussi à organiser un truc de malade. Un énorme projet en partenariat avec la ville de Toulouse, Hellocoton, et de nombreux commerçants, j’ai nommé : le Rallye Web Toulouse.
Je vous explique un peu… Les filles ont réuni des blogueurs et autres acteurs du web toulousain pour un rallye dans la ville. Autrement dit, on était cinq équipes, avec chacune un parcours différent et des épreuves un peu partout dans la ville nous permettant de récolter des points. Tout ça dans le but de découvrir ou redécouvrir la ville, ses petits commerces, et de relayer tout ça sur les réseaux sociaux afin d’en faire profiter tout le monde. Vous allez voir, je vais vous montrer plein de petites boutiques et restos carrément sympas dans les prochains jours. J’ai d’ailleurs tellement à vous raconter que je vais faire ça en plusieurs fois ! Aujourd’hui, je commence avec le point de rendez-vous et le briefing pré-départ…

Nous nous sommes rejoints à 9h au Solaneko, un super salon de thé-cantine japonaise-épicerie, où nous attendaient les adorables Tomoko, maîtresse des lieux, et Orlando, son serveur. Pour les aider dans la tâche de nourrir tout ce petit monde, Sarah et Elodie, les super créatrices de La Bruncherie, avaient préparé de quoi nous régaler. Si tout ça vous ouvre l’appétit, sachez qu’elles livrent leurs super brunchs à domicile, le week-end, de 10 h à 15 h ! 



Une fois rassasiés, il était temps de s’y mettre. En organisatrices de choc, Chrystelle et Magali n’avaient rien laissé au hasard. Après avoir réparti les équipes, nous avons écouté bien sagement les règles, les photographes et le cameraman se sont mis en place et il était déjà temps de commencer notre chasse au Trésor ! Je vous raconte la suite tout bientôt !

 

Quai de la Daurade…

Dimanche dernier, quand il faisait encore un temps normal sur Toulouse, on est allées faire un petit tour à la Daurade avec Camille ! Il y avait plein de monde, des expositions de tableaux, de la musique, on s’était acheté de quoi faire un petit pique-nique… C’était trop trop chouette !  

J’ai adoré les petites façade de maison de Bernard Franck et j’ai eu un énoooorme coup de coeur pour les peinture d’Ursula Dejean. Elle fait de ces tableaux ! Magnifiques… Les couleurs sont impressionnantes et les personnages trop mignons. Me tarde d’avoir l’occasion d’en offrir, pour une chambre d’enfant, c’est juste parfait !

On est rentrées en passant par le square Charles de Gaulle, ça a été dur, dur de résister à la fontaine d’eau ! Difficile à croire en voyant les températures qu’il a fait après… Encore que, je me plains pas trop, on a eu un grand soleil samedi pour le Rallye Web Toulouse. D’ailleurs, j’ai à peu près un million de choses à vous montrer et à vous raconter ! Ne vous éloignez pas trop du blog cette semaine ☺

Le vide-grenier de la Place du Salin

Dimanche avait lieu le 6e vide-grenier de la Place du Salin, organisé par Kim (retrouvé son site internet ici) ! C’est vraiment un quartier de Toulouse que j’adore, et avec ce grand soleil, c’était juste parfait. J’ai vu plein de jolies choses mais sans appartement, je dois encore attendre un peu avant de craquer. J’ai également vu des trucs assez bizarres…  (Mais j’ai été trop timide pour les prendre en photos ^^) Bref, un vide-grenier comme je les aime ! 

Apéro timbré !

Je vous avez déjà parlé il y a quelques temps d’une petite boutique sur Toulouse que j’aime beaucoup : Combo ! Et bien samedi soir, je suis allée y faire un petit tour car s’y tenait un apéro vintage et timbré ☺ Je vous explique… Apéro parce qu’il y a de quoi boire et manger (boire un rhum délicieux je dirai même…), vintage parce qu’on y retrouve un mini vide-dressing avec fringues et accessoires rétro et enfin timbré parce qu’on peut y découvrir la collection de bijoux de CHA Créa faite à partir de timbres tous plus beaux et originaux les uns que les autres ! Même si mes préférés restent ceux « Comic books » ! Les apéros timbrés sont organisés très régulièrement donc n’hésitez pas à aimer les pages Facebook de Combo et CHA Créa pour être au courant du prochain.

Soirée Naf Naf !

Hier soir, Naf Naf avait organisé une soirée « blogueuses » à laquelle j’ai eu la chance d’assister grâce à Laura ! Aaaah… Laura… Vous savez quand je vous ai parlé des gens qui amenaient le soleil ? Ben Laura, c’est simple, on attrape des coups de soleil avec elle tellement elle rayonne… Je ne pourrais plus ne plus l’avoir dans ma vie. Et là, elle part 3 semaines ! 3 semaines loin de moi… Bon je m’égare un peu, non ? Soirée Naf Naf… Et ben, c’était très très chouette ! On avait – 40 % sur tout le magasin, je me suis acheté un joli débardeur et une petite pochette « Enjoy the Little Things » (absolument pas besoin mais j’étais tellement d’accord avec elle que je ne pouvais pas la laisser toute seule dans cette grande boutique…). Ensuite, y avait également un atelier coiffure, un stand « Lush », avec démo de bains moussants roses ou encore pailletés… Et un buffet de la mort qui tue : petits fours, macarons et Pepinelle ! Bref, encore une super soirée… Et comme dirais Laura « J’adooooore ma vie ! » ☺

Et une de plus !

Oui, je gâche tout le suspens et vous annonce dès le titre de l’article qu’on a encore gagné 🙂 ! Si je ne porte définitivement pas chance à nos rugbymen quand je regarde un match, je crois que je peux dire que c’est l’inverse pour ce qui est de nos équipes de Roller Derby ! Les filles nous ont encore offert un très beau match contre les Lutèce Destroyeuses de Paris, avec une victoire de 204 à 160 ! Kali et Malcolm sont toujours aussi à fond et j’ai même l’impression qu’ils ont mieux compris les règles que moi… Déjà hâte d’être au prochain ! 

Prairie des filtres

J’en peux plu de cette pluie !!! Je l’ai tant attendu ce printemps et voilà qu’il fait des siennes… Bouh… J’avais tout de prêt : les lunettes de soleil, le drap à pique-niques, les magasines de filles… Tout vous dis-je ! Mais non… La seule chose dont j’ai besoin en ce moment, c’est mon parapluie et mon lisseur ! RRRrrrrrrr… Pour se réchauffer un peu les yeux et le coeur, voici un petit aperçu de ma dernière après-midi au soleil à Toulouse, plus précisément sur notre jolie Prairie des Filtres. On a parlé, bronzé et joué au Mölkky ! C’est une sorte de pétanque, mais à la finlandaise. Fabriqué par Ricardo himself, grande classe. Mais bon, comme avec tous les jeux d’adresse, ceux qui me connaissent le savent déjà, ça n’a pas donné grand chose de mon côté ☺

Là, c’est ma tête quand avant même que la bûche touche le sol, je sais qu’elle va atterrir pile 
au milieu des rondins et qu’elle n’en touchera pas un seul, PAS UN SEUL !

Journées portes ouvertes aux serres municipales

Le week-end dernier, les Serres municipales de Toulouse ouvraient leurs portes aux visiteurs. Alors après avoir glandouillé une bonne partie de mon dimanche (quoique, on a fait de la grande cuisine avec Franck), je suis allée y faire un tour avec Camille. Papoter de tout et de rien entre filles, c’est encore mieux au milieu de jolies fleurs ! 

L’endroit est vraiment beau, les vieilles serres sont même classées aux monuments historiques. Dommage qu’il y ait eu tant de monde, ça enlevait un peu au lieu son côté apaisant. La balade fût cependant très très chouette et pour bien terminer la journée, on est allées se boire un petit verre de punch à La Maison, en terrasse, au soleil… Les week-ends sont trop courts moi je dis !

Colombette-ette-ette…

Le petit shopping guide avance, j’espère pouvoir vous le présenter bientôt ! Et pour se faire, toutes sérieuses que nous sommes avec Laura, on est allées faire un petit tour rue de la Colombette vendredi après-midi pour repérer quelques adresses…
On a commencé en début de rue avec une de mes boutique favorite, j’ai nommé Pièce Unique. C’est là que ma soeur avait trouvé son bonheur lors de son « parcours Nat & Nin« , ou encore que j’avais pu racheter les boules La Case du cousin Paul

Alors non seulement la boutique est le revendeur officiel de Nat & Nin, ce qui la classe directement dans mon top ten, mais elle est aussi remplie de petites merveilles de déco, accessoires et bijoux… Il y en a pour tous les goûts, du moderne au classique, des couleurs douces au peps. Ca donne envie d’avoir un chez soi à aménager !

Et pour ne rien gâcher, toute les fois où j’y suis allée, l’accueil a été super. Ce qui n’arrange pas ma capacité à pouvoir rester des heures à tout regarder en détail !

Si vous ne connaissez pas déjà la boutique, je vous conseille vivement d’aller y faire un tour. D’ailleurs, une autre chose que j’aime beaucoup, c’est le fait de pouvoir commander le sac qui nous fait de l’oeil… Je m’explique… Nat & Nin commencent à avoir une collection à rallonge de formes, couleurs… Et ce n’est pas toujours facile de bien se rendre compte sur le net. Donc, si vous craquez pour un modèle mais que vous hésitez, vous pouvez demander à Anne qu’elle le mette dans sa prochaine commande pour la boutique ! Comme ça, quand il arrive vous pouvez regarder la bête (bon, ça m’étonnerait que vous arriviez à repartir sans, mais…), et s’il ne vous plaît pas finalement, c’est sans obligation d’achat !

J’ai craqué sur les vases ampoules cette fois… Maintenant le soir, je m’endors en pensant à mon futur appartement (croisez toutes et tous les doigts et les orteils pour moi) et à où je vais pouvoir poser mes futurs achats (oui, parce que j’ai craqué psychologiquement, pour l’instant elles sont encore au magasin).

Pffiuu, j’aurais encore plein de choses à vous montrer mais j’en ai déjà trop dévoilé, maintenant va falloir vous déplacer au 2 rue de la Colombette pour voir la suite et craquer ! Et vous avez intérêt à me dire si vous craquez… En ce moment, je suis dans les achats par procuration 😉

Un autre petite boutique toute mignonne croisée rue de la Colombette : Ô Haz’arts du jour ! Pour être encore plus précise, c’est un Atelier-Boutique de créateurs… On y retrouve par exemple les jolies housses de MyTikkashop, ou encore les fils torturés de Vanaja BRAIBANT

Bon après tout ça, forcément… Vous commencez à me nous connaître, il nous fallait un salon de thé pour finir la journée comme il se devait ! On a profité d’être rue de la Colombette pour aller faire un tour à Antic et Thé, mais on a pas été convaincues… Autant c’est très mignon avec des vieux et beaux meubles partout autour de nous, autant question salon de thé, j’ai l’impression que ça se résume à boire une petite tasse au passage. Nous, il nous faut de bonnes grosses parts de tarte ou gâteau, du chocolat chaud, des oranges pressées (pas tout en même temps hein). Notre choix s’est finalement porté sur L’Autre Salon de Thé ! C’est la même chose que ce que je vous avais montré à Bordeaux, mais à Toulouse !

J’ai été un peu déçue, si la déco d’en bas est très mignonne, l’étage est normalement fait pour recevoir des groupes et donc laissé un peu en l’état avec du mobilier classique et aucune déco. Sauf que lorsqu’il y a trop de monde en bas, ils installent en haut… Et que bon, ça perd un peu de son charme… Puis je sais pas… La serveuse était très gentille mais il me manquait un petit quelque chose… Après, ça reste très bon et très (TRES) copieux ! Laura n’avait pas mangé à midi et n’a quand même pas pu finir sa deuxième part de gâteau… Perso, j’ai opté pour un banoffee, trop frustrée de ma dernière fois à Bordeaux où il m’avait été impossible de le finir après un brunch terrible !

Et comme si la journée n’avait pas été assez chouette comme ça (mais bon, une journée n’est jamais trop chouette, d’ailleurs je vous raconte vite mon samedi trop trop chouette), j’ai eu droit à un petit cadeau de Laura pour me remercier pour les petites choses que j’ai faites pour son blog ! Un joli petit porte-monnaie Nat & Nin pour remplacer celui que j’ai récemment perdu vers Gabriel Péri (d’ailleurs petite annonce : si vous retrouver un petit-porte monnaie comme celui-ci mais noir, vous savez comment me contacter !). Suis trop contente, je l’aime trop ! Merci tout plein ma belle ♡ !

Et voilà, j’en avais des choses à vous montrer ! Et ça va continuer avec la journée de samedi ! J’espère pouvoir terminer le petit guide que je vous mettrai en téléchargement dans la semaine… A voir… Et je vous prépare un petit article sur les techniques de drague qu’on expérimente à nos dépends avec Camille. Hier soir, j’ai même eu droit à un coeur fait avec les mains par un gars assis deux tables plus loin… Y en a quand même des mémorables, on veut partager ça avec vous ! 

Le grand saut !

La semaine dernière, je vous disais qu’on avait offert à Adrien un saut à l’élastique… Et bien dimanche, c’était le grand jour ! On est parties à trois copines le soutenir, Camille, qui avait toujours autant le vertige, lui a fait à peu près 46 câlins avant qu’il saute (moi perso, ça m’aurait pas rassuré)… Mais il a été drôlement courageux, et n’a même pas hésité un tout petit peu… Paf, il s’est jeté !

Après quelques secondes de sensation extrême, il a été détaché, sain et sauf. Du coup, pour avoir testé, je peux vous recommander Elastic Jump, encore que, c’était peut-être un coup de chance… Pour se remettre de toutes ces émotions, on est ensuite allés faire un petit tour à Castres. On a profité du soleil à la terrasse d’un café où on a essayé, je dis bien « essayé », de remonter nos batteries à l’aide de Red Bull… 

Un samedi sous le signe du roller !

Ca y est ! En plus d’être le printemps sur notre calendrier, ça l’est aussi pour de vrai ! Et dans la famille, qui dit soleil, dit pique-nique et roller à la Ramée ☺ Ca tombait très bien puisque le soir même, il y avait le match des All-Stars Nothing Toulouse, l’équipe toulousaine de Roller Derby. J’ai donc amené tout mon petit monde passer l’après-midi avec nous, pour le plus grand plaisir de Kali et Malcolm qui après une phase « timide » n’ont plus lâché Adrien !

 

19h30, les portes du gymnase ouvrent. Premier match pour Kali et Malcolm qui n’étaient pas peu fiers de poser avec ma soeur et leurs jolis tatouages 😉 ! Les filles ont carrément assuré… Après avoir été menées quasiment tout le match de quelques points par les Anglaises, les Big Bucks High Rollers, elles ont fait une super remontée dans les derniers jams, la victoire fut nôtre !

 

J’ai laissé passer le recrutement cette année, mais plus je les vois, plus j’ai envie de m’y mettre… Tant pis si je suis couverte de bleus… L’ambiance est vraiment super à chaque fois. Je déteste lorsque les supporters sifflent l’équipe adverse ou autres trucs dans le genre. Ici c’est tout le contraire, on félicite les autres joueuses pour leur jeu, tout le monde fait la fête ensemble après… Ca donne envie ☺ Me reste un an pour apprendre à freiner ! Oui, parce que j’ai beau faire du roller depuis minuscule (avec ça ^^), je sais toujours pas m’arrêter sans un poteau…