Week-end en Ariège

Je ne sais toujours pas ce que va devenir ce blog, je ne sais d’ailleurs toujours pas si des personnes continuent de lire ce blog 😂 (on va pas se mentir, la blogosphère est un peu morte et Instagram a tué le game…) mais en attendant, autant vous partager des petits trucs ! En vrai n’hésitez pas à me dire si vous lisez et pourquoi : conseils sur les randos, la vie en van, la photographie, les bonnes adresses ici ou en voyage… Je n’arrive toujours pas à me résoudre à le fermer alors autant essayer de lui donner une seconde jeunesse (puis peut-être que c’est comme les fringues, peut-être que dans 10 ans les blogs seront redevenus à la mode et hyper hypes comme les jeans taille haute 🤷🏻‍♀️).

Aujourd’hui ça va être un mix de tout ça d’ailleurs ! Deux photographes qui partent en van et qui finissent en randonnée. Le Covid étant passé par là, la saison des mariages 2020 fut drastiquement réduite et, côté positif à tout ça, on a récupéré nos week-ends. Ce qui est assez fou à vivre, avoir 2 jours de repos dans la semaine en plein été est un luxe que je pensais avoir enterré depuis un bail. On essaie donc d’en profiter un max et on a décidé, il y a peu, d’aller se faire un week-end kayak ! Elsa n’avais pas encore pu tester une nuit dans Sullivan, on est donc parti le samedi pour être toutes fraîches au pied de la rivière le dimanche matin.

La règle d’or (enfin la seconde après la première : celui qui conduit choisit la musique), c’est que le copilote est en charge de trouver les spots dodo. Et je dois dire que cette première épreuve de la vanlife fut brillamment réussie par Elsa. Il n’y a qu’à voir le comité d’accueil et la vue qu’on a eu pour cette soirée en tête à tête…

On a passé la soirée entourées de chevaux trop mignons sur un spot de rêve, le temps était tout grisou quand on est arrivées mais le soleil est sorti juste avant de se coucher et ça a donné des couleurs folles, du coup on a mitraillé tout ce qu’on pouvait, puis on s’est préparé un bon repas bien gras (tips vanlife : oubliez les pâtes au pesto quand vous êtes limités en eau de vaisselle 😂) et on a fini au lit sous les étoiles en regardant Wild en mangeant du brownie.

Le réveil fut tout aussi beau que le coucher, on a pris le temps de se faire des pancakes (deuxième étape de la vanlife passée avec succès par Elsa : le montage des blanc en neige à la fourchette 🏆). On a appelé plusieurs fois le kayak pour voir s’ils étaient ouverts mais aucune réponse, on a préféré ne pas redescendre dans la vallée pour rien et on a enfilé nos chaussures de rando (ma première depuis le déconfinement, youhououou) et c’était TROP beau. Pas de lac mais plein de fougères, des chevaux, des vaches, tout ce qu’on aime (je vous mets toutes les infos en fin d’article, comme d’hab !).

Soum de Bazillac depuis le Prat d’Albis
🚩 Prayols
👞 Facile (en toute subjectivité) – ⏰ 6h – 🗻 D+ 540m – ⭕ Boucle (à moitié ^^)
💻 https://www.visorando.com

Derrière A way of travel, c'est moi ! Photographe à mon compte sur Toulouse (mais bien plus souvent les pieds dans le sable au Pays Basque !) sous le nom de Remember Happiness. Mes spécialités : les gens heureux et les entrepreneurs passionnés ! N'hésitez pas à faire un tour sur mon site pour en découvrir plus…

www.rememberhappiness-photographie.fr

11 Commentaires

  1. Avatar
    Reply
    Michèle

    Très beau reportage, ce spot est superbement mis en valeur ! Pas besoin de partir loin chercher le Wild wild West, il est tout près de chez nous ! Et le blog c’est si bien, plus profond qu’ins

  2. Avatar
    Reply
    Michèle

    Ça m’apprendra a faire des commentaires en voiture. Je n’ai pas pu finir le precedent et j’ai fait une mauvaise manip !!

  3. Avatar
    Reply
    Julie / hors du temps

    Tes photos sont sublimes (elles subliment vraiment les Pyrénées – déjà belles !).
    J’aime encore beaucoup lire les blogs, surtout pour apprécier les photos en grand écran, et puis, c’est un peu moins “invasif” que Instagram. J’y vais quand j’ai le temps, et je prends le temps d’apprécier les textes et les images (on dirait une vieille dame qui parle alors que je n’ai que 30 ans haha !)
    Alors, merci de continuer à proposer tes reportages photos ici 🙂
    (je commente rarement, mais le coeur y est !)
    Pour une question un peu plus terre à terre : cette randonnée est “possible” avec un bébé ?

    1. Emilie EYCHENNE
      Reply
      Emilie EYCHENNE Post author

      Oh merci Julie ❤️❤️❤️
      Si vous avez l’habitude des randos avec porte-bébé je dirais que oui car aucune difficultés particulières et le dénivelé n’est pas important, mais pour commencer ou s’y remettre, mieux vaudrait prendre un poil plus petit je pense 🙂

  4. Avatar
    Reply
    maire-laure

    Les blogs sont bcp plus intimes qu’Insta, on y prend le temps…..et le tien est agrémenté de tes superbes photos donc c’est toujours un régal poétique!

  5. Avatar
    Reply
    Gabrielle

    Bonjour, Je le lis ton blog moi 😉
    Depuis plusieurs années, sans jamais commenter, mais j’aime l’esthétique, les photos, les articles. Une façon aussi de voyager en restant chez soi. C’est beau, simple et varié. C’est vrai qu’Instagram a pris une grande place, mais ce n’est pas comme un article pensé, écrit, d’une expérience vécue que l’on souhaite partager. Alors merci pour ces moments de lecture / détente / découverte / voyage!

Laissez votre commentaire