Sur les hauteurs d’Ella…

Je m’étonnais de n’avoir encore croisé aucun touriste, ce fut de courte durée… A peine un pied posé à la gare d’Ella, on se fait assaillir par les tuk-tuk. Et quand je demande les bus à un policier, je vois son regard croiser celui de tous les chauffeurs et me dire maladroitement “non mais ils sont trop loin”, ça annonçait la couleur… Du coup on décide de rejoindre la guest house à pieds et on découvre un autre Sri Lanka, bars à cocktails, rastamen, musique moderne… Il ne nous reste que 15 minutes quand une pluie de l’espace (enfin en l’occurence des tropiques) tombe d’un coup d’un seul ! 2 secondes dessous et on dirait que t’as pris un bain (vraiment). Et bien sûr, à ce moment là, ZERO tuk-tuk 😂. On se résigne à mettre les protections à nos sacs et marcher, c’était sans compter un monsieur trop cool qui nous a pris dans sa voiture pour nous déposer juste devant ! Adorable !

Après une mini grasse mat’ (il fallait récupérer de notre moitié de nuit la veille), on part à “l’ascension” de Little Adam’s Peak qui est à 5 minutes de notre guest house. C’est joli mais j’avoue qu’après tout ce qu’on a fait, c’est pas le plus fou et la lumière dure de fin de matinée n’aide pas à l’émerveillement. Mais ça nous permet de nous dégourdir les jambes et de découvrir les alentours…

Finalement après avoir traîné un peu, on va déjeuner dans le centre avant de prendre un bus pour Monoragala afin de grimper aux chutes de Diyaluma. Bien entendu, tout le monde nous dit qu’il n’existe pas de bus et qu’il faut prendre un tuk-tuk… La gare routière fantôme ! En vérité il y a un gros abris au croisement de la route principale et de Passara road où il est très facile d’e choper un bus pour n’importe où… On en prend donc un pour Monaragala où il faut changer pour un autre, sauf que le temps de se débarrasser des chauffeurs de tuk-tuk essayant de nous embrouiller, on rate le bus qui partait dans la bonne direction et on doit attendre 1h de plus. La nuit tombant tôt, on se résigne à prendre un tuk-tuk pour 700LKR. On suit ensuite les super instructions de ce blog… C’était un peu comme partir à la chasse au trésor, avec des petites énigmes, et le bonheur d’arriver en haut par nous-même.

Notons cette déco de bus à la hauteur de l’ambiance musicale 😂.

On est accueilli par un petit vendeur au milieu des piscines naturelles (improbable), et on est presque seules au monde : un couple d’anglais avec leur fille et leur guide se baignent (ce qui je l’avoue me rassure, l’idée de me baigner en haut d’une cascade géante me faisait légèrement flipper). On se rend compte que Thaïs s’est chopé une sangsue (il y en a pas mal, on nous a conseillé le baume du tigre pour les éviter, mais bien sûr on a zappé avant de partir). Le monsieur du shop lui met de l’eau salé dessus (je crois que c’est pas trop recommandé parce qu’elles peuvent régurgité à l’intérieur) et elle se décroche toute seule (et ça pisse le sang, anti-coagulant aidant…). Rien de bien grave et Thaïs est une guerrière, on part faire trempette rapido (il paraîtrait qu’il y a des vols malgré le fait que ça semble désert, des personnes qui attendraient exprès, donc gardez vos affaires à portée de regards).

Le temps d’un thé avec vue imprenable et chute à quelque mètres de nos orteils et on prend la décision de redescendre, il va bientôt faire nuit et le ciel est menaçant. On prend un autre chemin et on arrive au “second pallier” des chutes, encore plus beau je trouve mais pas le temps de s’éterniser, la pluie s’invite et le chemin est pas mal boueux et glissant (je l’ai fait en Birckenstock, ça passe mais faut bien faire attention). Finalement on arrive rapidement aux petit hameau traversé la première fois, on rejoint le chemin, puis la route et on attend le bus qui nous ramènera à Monaragala, puis changement pour Ella !

Après un repas englouti dans un petit restaurant en regardant une série aux pires effets spéciaux de l’Univers (avec un petit garçon grassouillet style sultan qui se bat contre des géants, quelqu’un connaît ?), on va au lit pour un lever à l’aube afin d’arriver au Nine Argh Bridge pour le lever du soleil (qui finalement restera caché derrière les nuages). Bon, on s’est perdues… Heureusement une mamie nous a guidé à travers les petites maisons et la jungle et on est arrivées à l’Asanka Cafe. Un endroit trop mignon, tenu par un monsieur adorable et avec une vue imparable sur le pont. On peut descendre un peu plus bas et avoir un point de vue de l’autre côté avec les plantations de thé. Demandez et on vous donnera les horaires des trains pour être prêts !

On avait en t-ete de grimper Ella’s rock et de faire plein d’autres rando aux alentours mais comme je vous le disais, pas possible de prendre 3 semaines de vacances et il était temps de traiter mes mails accumulés. On a donc décidé de passer l’après-midi au calme et on s’est posées au Chili Cafe, enchaînant là toute la journée (petit plaisir du midi avec un veggie burger, seul repas instagramable de mon séjour haha). L’endroit est vraiment canon et à un bon wifi (contrairement à toutes les guest house). A l’étage, on doit enlever ses chaussures et il y a des poufs, c’est tout cosy. En fin de journée, on est allées faire un petit tour, 2-3 magasins puis on est rentrées à la chambre où un cours de cuisine attendait Thaïs !

INFOS PRATIQUES

📍 ELLA

🚂 Train Hatton-Ella 2e classe : 210LRK ❤️

⛰ Little Adam’s Peak
💦 Dilayuma waterfalls : 75LKR (x2) pour le bus ❤️
🎢 Nine Arch Bridge
⛰ Ella’s Rock
⛰ World’s End
➕ Faire les petites boutiques et prendre un cours de cuisine !

De manière générale :
🏠 Hébergement : 1200-2000LKR / nuit
🛵 Tuk-tuk : ±60LKR / km
🍲 Repas : 200-400LKR
Un article “guide pratique” est en préparation 😉

Derrière A way of travel, c'est moi ! Photographe à mon compte sur Toulouse (mais bien plus souvent les pieds dans le sable au Pays Basque !) sous le nom de Remember Happiness. Mes spécialités : les gens heureux et les entrepreneurs passionnés ! N'hésitez pas à faire un tour sur mon site pour en découvrir plus…

www.rememberhappiness-photographie.fr

12 Commentaires

  1. Reply
    Sunwhere

    Magnifiques photos, et quel périple ! J’ai tout lu. Les images paraissent idylliques mais j’ai adoré les anecdotes derrière tout ça (enfin même si vraiment pas tout est cool mes pauvres!!). Ca c’est l’aventure 🙂

    Julie – http://www.sunwhere.fr

    1. Emilie
      Reply
      Emilie Post author

      Haha mais trop ! Tu sais que sur Facebook j’ai écrit “première fois que je suis subjuguée par un pont” en repensant à l’Ecosse où mon couchsurfeur m’avait amené en voir trop fan et moi complètement stoïque haha !

  2. Reply
    Oanez

    Wahou, les paysages sont à couper le souffle ! Je ne connais pas (encore) le Sri Lanka mais ça à l’air tellement magnifique. Que de péripéties en tout cas ^^’ ah la la, les chauffeurs de tuk-tuk !
    http://ulaka.fr

Laissez votre commentaire