CULTURE, LIFESTYLE, PHOTOGRAPHIE

Life lately according to… My Lomo !

Y a un mois Guilhem passe me voir à l’appart alors que je fais ma valise pour le Canada. Après une bouteille de rouge vidée en cherchant comment rentrer dans une seule valise des affaires allant de -40° à +30°C, on part boire un dernier verre au bar en bas de chez lui, on chante, beaucoup, mal. C’est la veille du départ, il est 1H30 et je suis enfin dans mon lit, je n’arrive toujours pas à dormir. J’ai trop bu, trop chanté. J’ai la peur au ventre de ce gros contrat qui m’attend… La peur et l’excitation. Je me rappelle la première fois que je suis allée à Disneyland. Je devais avoir 9 ans, une copine dormait à la maison et le lendemain on prenait le train. Je n’avais pas pu dormir. Aujourd’hui j’ai 30 ans, demain je traverse l’Océan pour un contrat de fou. Et je n’arrive pas à dormir. Aujourd’hui j’ai 30 ans et je suis aussi excitée que la gamine de 9 ans que j’étais. Aujourd’hui j’ai 30 ans, et demain c’est un peu Disneyland, mais en mieux. Je suis devenue photographe et je pars travailler à l’autre bout du monde pour 1 mois !

Lomo instant polaroid fuji avis test

Et ce mois a été fou. J’ai vécu des conditions extrêmes, partagé des moments inoubliables avec des inconnus les pieds dans la neige ou dans le sable… J’ai essayé de profiter de chaque moment, de prendre du recul pour réaliser tout ce qui m’arrivait. J’ai aussi eu le coeur serré,  2 mois loin des gens qu’on aime, c’est long (il y avait eu les 15 jours de vacances avant et les 15 jours de télé-travail à Saint-Martin).

Le bonheur de voyager, le plaisir de revenir.

Aussitôt les pieds sur le sol français, j’ai sauté dans la voiture les retrouver. On a passé une soirée pourrie dans un bar pourri mais c’était juste parfait.

Lomo instant polaroid fuji avis test 2

Je rate toujours autant de photos mais je comprends de mieux en mieux l’intérêt du Lomo. Genre ce pola dans les montagnes complètement fou. On aurait voulu le faire, on aurait JAMAIS réussi. La molette de double-expo était enclenchée sans que je le vois, on s’est planté dans le sens, et au final, BIM, THE photo.

Le soir on a fait concours de chaussettes moches.

Et ce week-end avec Elsa, on est allées faire un tour au Musée des Abattoirs, j’ai pris plein de photos, il faut que je vous montre tout ça. Sur le chemin de nos chocolats chauds, on s’est pris la mega averse. Heureusement j’avais mon super poncho de la mort qui tue, et mon Lomo pour immortaliser notre dégaine.

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire