Cuba, VOYAGES

Cienfuegos : la surprenante

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 1

Départ à 6h45 de Viñales, ça pique. On se tape dans les 8h de bus. On a plus d’argent pour manger (on est des boulets ou on l’est pas). Mais je finis quasiment mon livre, voyons le côté positif.

On arrive en ville avant 15h. On a eu la bêtise de dire au gars qui nous avait recommandé le resto de langouste nos prénoms et notre arrivée à Cienfuegos le lendemain. Du coup à la sortie de bus nous attend un monsieur avec une pancarte. On lui explique qu’on peut aller chercher une casa seuls mais il insiste en nous disant qu’il veut juste nous montrer. Les estomacs criant famine, on accepte. Bien sûr il nous demande 13 CUC pour 5 minutes de vélo (en fait je dis ça mais avec mon espagnol pourri, possible que ce soit que 3 CUC, ce qui paraitrait plus logique), on ne cède pas (de toute façon on a pas un sous !). Quand on donne notre budget pour la nuit, on se fait jeter bien vite. Bref, super accueil.

Heureusement, Cienfuegos allait bien se rattraper 😉 !

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 3

Après quelques essais, on trouve une chambre pour la nuit, à 15 CUC, le budget est sauf. Une fois les affaires posées, on part en ville, changer des sous, manger et se balader : la petite place, le marché, puis on va jusqu’au pier.

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 2

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 4

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 6

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 5Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 9Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 7

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 8

 

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 10

Visiter cuba guide cienfuegos malecon 12

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 11

Il est encore tôt et on décide de pousser jusqu’à la Punta Gorda pour voir le coucher de soleil. C’est un peu le Malecon version Cienfuegos. Les cubains se posent en front de mer en fin de journée pour profiter du temps qui passe. C’est un peu long à remonter mais l’allée est toute belle avec ses palmiers (et une glace fait tout oublier). Je découvre que les balançoires pour enfants sont en fait des missiles et j’en reste un peu dubitative.

Visiter cuba guide cienfuegos malecon 13

Visiter cuba guide cienfuegos malecon 14

Visiter cuba guide cienfuegos malecon 15Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 19

Visiter cuba guide cienfuegos malecon 17

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 18

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 20

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 21

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 22

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 23

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 24

Sur le chemin du retour, j’entends « I will survive » au loin. Autant vous dire que mon radar à musique des 80’s n’a fait qu’un tour. Mais je reste sage. Et puis s’enchaîne « Tarzan » de Baltimora. Déjà qu’en France c’est quasiment impossible d’entendre ce tube, à Cuba je vous laisse imaginer. Cet enchaînement improbable fait que cette fois, on ne peut pas continuer la route sans aller voir ce qui se trame.

C’est le centre culturel, le cubain à l’entrée nous explique qu’il va y avoir un concert, 2 CUC. La ville de Cienfuegos n’étant pas des plus attirantes, on décide de tenter le coup. On arrive dans un petit bar, une grande terrasse, des tables toutes occupées et chargées de rhum, pas un touriste en vue. On commence à comprendre que c’est la meilleure idée qu’on ait eue.

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 25

De là s’enchaîne les morceaux, entre musiques cubaines et vieux tubes des années 80. Je découvre la Cuba festive et mon étiquette « touriste : boîte à fric » collée à mon front depuis le début du séjour s’efface petit à petit. Les cubains avec qui on squatte la table sont adorables. C’est un petit groupe de vieux que le rhum et les bières rendent d’humeur très joyeuse, on danse avec eux, je les prends sur mon terrain… « Take me on » et « What a feeling« . Ils n’arrêtent pas de nous faire boire… On danse encore et encore… Jusqu’à… 21h. Oui ^^. On finira dans une petite cafetaria, une part de pizza et au lit !

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 26

Le lendemain, je pars faire un tour en ville avant de rejoindre Tom. La veille, on a trouvé un taxi pour aller à Trinidad. Ce dernier nous arrête au Jardin Botanique et au parc naturel El Nicho. Ca nous fait plus cher qu’un bus Viazul, mais ça nous permet de voir ce qu’offre Cienfuegos (en plus de merveilleuses soirées à piétiner sur Irène Cara).

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 27

 

Jardin Botanique

Après avoir attendu deux tchèques une heure avec qui on devait partager le taxi (je n’en peux PLUS d’attendre toujours et encore), on prend la route, direction le jardin botanique. Honnêtement, je m’attendais à un truc beaucoup plus fou. On s’y est baladé une petite heure, c’est une sorte de forêt de Bouconne version palmier. Il y a quelques trucs un peu cool (genre ces plantes pompons roses que je rêverais d’avoir partout chez moi) mais ça ne mérite pas trop le détour… 😕

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 29

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 28

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 30

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 31

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 32

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 33

Visiter cuba guide cienfuegos jardin botanique 34

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 35

 

 

El Nicho

Et nous voilà à notre dernier stop avant l’arrivée à Trinidad : le parc naturel El Nicho ! L’entrée est à 10 CUC (argh) et le temps dans le parc est limité à 2h… C’est plutôt canon avec plusieurs piscines naturelles où on peut se baigner, des cascades… On est en saison sèche sinon ça aurait été encore plus impressionnant je pense !

Le tour est vite bouclé (Tom a fait un plouf mais j’ai fait ma flemmarde-trouillarde). On mange un bout au resto du parc et on file direction Trinidad. Et ça, il me tarde trop de vous montrer (#megacoupdecoeur #teasing).

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 36

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 37

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 38

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 39

Visiter cuba guide cienfuegos el nicho 40

* L’article sur Cuba Pratique ICI !

 

Epinglez cet article sur Pinterest !

cienfuegos El Nicho guide cuba - copie

 

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

15 Commentaires

  • Répondre Cyrielle - The Wild Panda 1 mars 2017 at 9 h 22 min

    Quelles couleurs encore une fois!

    • Emilie
      Répondre Emilie 2 mars 2017 at 9 h 24 min

      Oui, ce pays est une exposition de couleurs :) !! J’étais trop fan pour les photos !

  • Répondre Amélie 1 mars 2017 at 12 h 02 min

    Une destination que j’aimerais beaucoup (beaucoup trop) découvrir en 2017, on croise les doigts :)

    • Emilie
      Répondre Emilie 2 mars 2017 at 9 h 25 min

      Je croise les miens aussi alors :) Tu vas t’éclater et j’aimerais trop voir des articles de toi sur Cuba !!

  • Répondre Anne 1 mars 2017 at 13 h 55 min

    La forêt de Bouconne version palmiers! You made my day!

  • Répondre Madleen 1 mars 2017 at 14 h 18 min

    Quel article ! Chaque photo est une explosion de couleur qui invite vraiment au voyage ! Magnifique !
    Belle anecdote qu’est le concert; c’est assurément dans les chemins de traverse qu’on trouve les meilleurs endroits semble-t-il. Je n’aurai pas su résister à une telle playlist non plus !

    • Emilie
      Répondre Emilie 2 mars 2017 at 9 h 25 min

      Oh oui !! (Ca me rassure parce que je me trouve souvent bien seule face à mes goûts musicaux haha)

  • Répondre Hélène les jolies choses de ma vie 1 mars 2017 at 16 h 18 min

    Magnifiques photos, bel article.

  • Répondre prettylittletruth 1 mars 2017 at 18 h 42 min

    Magnifiques ces photos :)

  • Répondre En Mode Bonheur 2 mars 2017 at 12 h 17 min

    Très beau voyage. Les couleurs sont incroyables. Et la culture tellement différente, j’imagine que ça doit être souvent déstabilisant, comme l’anecdote du parc pour enfants…

    A bientôt,
    Julie

  • Répondre tania 2 mars 2017 at 20 h 48 min

    j espère pouvoir y aller bientôt

    • Emilie
      Répondre Emilie 3 mars 2017 at 6 h 29 min

      Je te le souhaite de tout coeur :)

    Laisser un commentaire