Venise et ses îles…

On repart en Italie ! Et aujourd’hui, on visite les îles au large de Venise… Ma soeur est amoureuse des cannes murrines  de Murano depuis toute petite et moi je rêvais de visiter Burano depuis mes premiers clics sur Pinterest. Pour dire vrai, je crois qu’on est allées à Venise que pour ça… Chacune son île. C’était donc THE journée !

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-2

Et première île qu’on voit de l’arrêt de Vaporetto : le cimetière de San Michele !

Torcello

On commence par ma moins-préférée : l’île de Torcello… Alors honnêtement. Bof, bof. La navette en Vaporetto se fait uniquement au départ de Burano, ce n’est pas très long mais je n’ai pas trouvé que ça valait spécialement le coup. L’île est quasiment déserte et les seules choses à voir sont une gigantesque cathédrale et une église. Et des oiseaux qui viennent manger dans la main si on sait bien s’y prendre (pas comme nous).

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-1 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-40
guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-39

 

Murano

Seconde île… Murano ! Ultra connue pour ses créations en verre et toute mignonne. Il paraitrait que c’est le maire de Venise, dans les années 1290, qui ordonna de transférer toutes les souffleries de verre sur l’île pour protéger la ville des risques d’incendie !

On s’est baladé le long des canaux et on a fait du lèche-vitrines. Il n’y avait pas foule, 24 décembre oblige et c’était plutôt agréable. Le gros avantage d’être directement sur l’île, c’est que contrairement aux boutiques de Venise qui ne vendent quasiment que de la contrefaçon, ici on peut souvent voir les ateliers directement dans les boutiques et être sûr de ce qu’on achète.

En effet, à force d’en parler avec des vénitiens, on a pu savoir comment ne pas se faire avoir. Déjà, il faut oublier tout ce qui est du “Made in Murano” et autres étiquettes toutes prêtes… Il existe un certificat : Vetro Artistico ® Murano, qui garantie que les produits sont fabriqués d’après la tradition antique de l’île. L’autocollant ne peut être contrefait et porte également le code d’indentification du fabricant.

Cependant, rien de mieux que de voir directement l’artisan à l’oeuvre pour être sûr de ce qu’on achète !

Au milieu des boutiques à touristes qui vendent de la contrefaçons chinoise, vous pouvez tomber sur de petites pépites, comme Rossetto Tiziano et ses dinosaures (je m’en veux de ne pas avoir pris de photos !), Toi Miriam (qu’on peut voir ci-dessous) et beaucoup d’autres…

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-36

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-5

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-3

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-37

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-4guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-8

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-35

 

Chez Nadia Vianello !

Et on a même eu la chance d’aller directement visiter un petit atelier chez un adorable couple ?? !

La veille, ma soeur a un un gros coup de coeur pour un pendentif dans une petite boutique du Pont Rialto dont je vous parlerai tout bientôt. En parlant avec la vendeuse, elle nous explique que la créatrice vit et travaille à Murano. Ni une, ni deux, on lui demande si elle veut bien lui passer un petit coup de fil pour nous. J’ai son mari au téléphone qui parle un petit peu le français, je lui explique que j’aimerais bien partager sur le blog quelques photos de leur travail et le rdv est pris !

Ils ont été adorables, surtout qu’on était le 24 décembre ! Ils ont pris le temps de nous expliquer tout le processus, de nous montrer la fabrication d’un bijou. Ca fait 40 ans qu’ils font ça tous les deux (ils étaient trop mignons). Nadia a appris sur le tas quand elle était jeune, il n’y a pas d’école. Maintenant c’est leurs enfants qui prennent la relève !

Vous pouvez retrouver toutes ses jolies créations sur son site : www.vianellonadiamurrine.com.

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-11

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-15guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-12
guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-14

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-19guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-17 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-18

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-22

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-20

 

Musée du verre

On est ensuite allées faire un tour au Musée du Verre… Bon. Comment dire. C’était pas terrible.

Je pensais qu’on allait voir la fabrication des murrines, l’origine du verre, etc. Mais en fait c’est une exposition d’objets en verre de Murano. De très anciens objets (je n’arrive toujours pas à comprendre comment ces objets ont pu survivre au temps dans un monde où il existe des gens aussi maladroits que moi) à des trucs ultra modernes dont on ne comprend pas toujours le sens.

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-24

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-25

Par contre ultra-mega-gros coup de coeur pour une artiste : Lilla Tabasso et ses magnifiques créations fleuries. C’était juste fou autant de finesse et de détails… Vraiment rien que pour cette belle découverte, je n’ai pas regretté mes 10 euros d’entrée !

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-26guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-28 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-27
guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-34guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-29
guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-32 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-31guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-33

 

Burano

Et on arrive à ma préférée des préférées : l’île de Burano ! Qui est même allée au-delà de toutes mes attentes… Vraiment, j’avais l’impression d’être dans mon tableau Pinterest puissance mille. C’était tellement beau ! Même le linge accroché aux fenêtre est raccord, et bizarrement ça ne paraît pas du tout faux. On sent la vie, on a vraiment l’impression d’être dans un petit village (le fait qu’on y soit allées en plein 24 décembre a du aider, comme le fait que C’EST un vrai petit village…).

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-41

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-51guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-42
guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-44

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-45

C’est un peu comme Venise, il faut s perdre dans les rues et le long des canaux pour y faire de belles découvertes ! Et… Il faut penser à recharger les batteries de ses appareils AVANT de partir sous peine de faire une dépression nerveuse comme ce fut le cas d’une certaine photographe boulet dont je tairai le nom ici.

Je vous jure. Il y a eu le pire coucher de soleil de toute ma vie. Genre le ciel rouge flamme et Venise qui se dessinait tout en ombre au loin. J’avais qu’une envie, sauter du Vaporetto et me noyer pour oublier mon désespoir.

Heureusement, on y est retourné deux jours plus tard ! Je n’ai pas pu faire toutes les photos que je voulais car j’avais une séance photos avec de jeune mariés MAIS j’ai eu droit à mon coucher de soleil de fou. Mais genre DE FOU.

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-48

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-49

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-50

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-57

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-63

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-54guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-58 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-59

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-55

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-61 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-60 guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-62

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-72

Attention les yeux… (Promis, juré, craché, pas de retouches, c’était comme ça et même plus fou !)

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-66

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-67

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-68

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-69

guide-venise-visiter-buron-murano-torcello-71

Et voilà le petit tour des îles s’arrête ici, j’espère que ça vous aura plu ?? ! Je reviens bientôt avec le dernier article sur le shopping et les visites à faire à Venise !

A voir aussi :

🇮🇹 Venezia – Sunrise to Sunset
🇮🇹 Les bonnes adresses : shopping, visites et restos !

Emilie

Photographe mariage et lifestyle basée à Toulouse, Emilie aime les gens un peu fous et plein d’amour, mais surtout, elle aime capturer tous ces petits moments de bonheur qui rendent la vie plus jolie ! De par son métier, elle pose souvent ses bagages aux quatre coins du monde et partage ses carnets de voyages par ici, entre DIY, expérimentations photographiques et bonnes adresses toulousaines ;)

16 Commentaires

    1. Emilie
      Reply
      Emilie Post author

      Vouiiii, t’as vu ça ! Non mais si tu savais le coucher de soleil que j’ai raté à cause de cette put*** d’histoire de batterie… M’en suis toujours pas remise…

  1. Reply
    Amélie

    Toutes ces couleurs c’est magnifique ! J’adore Venise même si la ville peut paraître superficielle pour certains. J’adore ce côté suranné, le fait qu’il y n’a pas de voiture .. et puis il est toujours facile de trouver des chemins de traverse où finalement les touristes ne s’aventurent pas !
    xx

Laissez votre commentaire