Portugal, VOYAGES

Roadtrip Algarve : Van Life avec Siesta Campers !

vanlife-camper-combi-van-vw

Bah oui, parce qu’après vous avoir raconté toutes nos aventures, il fallait bien qu’on vous en dise plus sur celle qui nous a accompagné tout au long de ce roadtrip : notre combi WV adoré, Martha !

Vous le savez peut-être, le train au Portugal est plutôt bon marché. Et de mon côté, impossible de partir une semaine en vacances dans un seul et même endroit (enfin si peut-être, mais faut que ce soit un vraiment grand endroit 😝). Du coup quand l’idée du Portugal a commencé à me trotter dans la tête, je réfléchissais à faire tout ça en bus et train mais avec tous les inconvénients qui vont avec (se taper son sac à dos non stop, être dépendant des horaires…).

Puis Bastien s’est rajouté à l’aventure et on a commencé à réfléchir à faire le voyage dans un van. En fouillant un peu sur le net, on tombe sur le site de Siesta Campers et tous leurs vans à tomber et là, ni une, ni deux, mon coeur chavire. Le roadtrip se fera en combi VW !

Et je peux vous dire que c’est avec zéro regret. On a passé une semaine de rêve, et même si les paysages de fou y étaient pour quelque chose, c’est surtout Martha qui a rendu ce voyage magique ! Tout ça méritait bien un petit article pour vous raconter comment on a vécu tout ça…

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-211

.

.

Le camping sauvage

C’est interdit au Portugal ! Mais… Surement toléré… Puisqu’en une semaine on a eu aucun souci. Alors attention, attention : ⚠️ on était en hors-saison (on est parti mi-novembre) et même si à certains endroits on a croisé du monde, la région était plutôt déserte, surtout comparé à ce que ça doit être en plein été.

Résultat, on ne s’est jamais vraiment posé la question. Pour certains coins, on savait que c’était toléré (infos sur Internet comme ICI, ou dans le carnet de route de Martha), pour d’autres on s’est juste posé où ça nous inspirait. C’est aussi le but et ce qui rend tout ça si génial, on peut s’arrêter où on veut, quand on veut, manger avec une vue à 5 étoiles ou se réveiller en face de l’Océan.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-5

Pendant notre trip, on a passé des nuits à :

Benagil : en traversant le village, on arrive au bord des falaises avec des coins assez sympas pour poser votre combi. On était seul au monde !

Amado : camping sauvage plus que toléré puisque le parking était rempli de vans et autres camping-cars, sans que ça devienne n’importe quoi. Il régnait une ambiance toute détendue et hippie.

Cabanas Velhas : un petit parking derrière la plage, rien de fou mais on a pas était embêtés. Dans ce coin, il y a pas mal d’habitations et d’hôtels du coup, on a un peu cherché pour trouver un coin tranquille.

–  Marinha : notre gros coup de coeur ! Il y a un accès (pas du tout commode) avant le parking de la plage pour aller en bord de falaise. On était pas seuls mais l’endroit est grand et on ne se marche pas dessus. Puis ça nous aura permis de faire de chouettes rencontres 😉 On y aura passé trois nuits en tout !

Los Tomates : un peu isolé donc tranquille mais c’est sur le parking de la plage donc pas de vue à couper le souffle !

On est donc jamais allés au camping, grosse économie numéro 1…
L’amende est quand même de 250 euros donc faites attention.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-87

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-54

.

.

La conduite

Alors au début c’est un peu impressionnant mais en fait ça se fait tout seul (je m’en étais fait moins un plat que la conduite à gauche pour mon roadtrip en Ecosse mais ça reste aussi facile !).

Martha est une vieille dame qui a beaucoup, beaucoup roulé alors de temps en temps elle nous faisait des petits caprices avec sa troisième vitesse. Le matin, il ne fallait pas trop lui en demander (elle nous a fait une petite frayeur la première fois mais en lisant son carnet de route par la suite, on s’est rendu compte qu’elle faisait le coup à tous les voyageurs).

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-50

L’angle mort est vraiment mort mais en y allant doucement et avec un bon copilote, tout se passe bien ! En France j’aurais fait certaines bêtises, je me serais fait klaxonner et insulter, là les gens nous regardaient avec de ces sourires jusqu’aux oreilles sans jamais nous en vouloir ! On avait parfois des petits coucous ou des pouces levés de félicitations des gens qu’on croisait… Martha nous a fait nous sentir un peu spécial le temps d’une semaine ❤️ Puis, j’ai vite déchanté en remontant dans ma 207 sur le périph toulousain.

Il ne faut pas être pressé, je pense qu’elle ne dépasse pas les 80km/h (impossible de vous dire avec certitude, l’aiguille au compteur oscille de 50 à 90km/h en continu haha). Mais de toute façon les autoroutes sont chères et mieux vaut passer par les petites nationales pour profiter. Etre sur la route avec Martha fait vraiment parti du voyage, on est pas pressé d’arriver (sauf quand on a été un peu trop joueurs sur l’essence ou qu’il fait nuit depuis une heure, certes), on profite.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-72portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-129
portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-37

.

.

Les repas

Un des gros avantages de voyager en van, c’est de pouvoir faire ses courses et ses repas. Autrement dit, grosse économie numéro deux ! Il y a des Intermarchés un peu partout (bon et d’autres trucs mais on a été fidèles à Inter tout du long). La glacière qui sert de frigo n’est pas des plus efficace donc on achetait pas trop de frais mais on a pu se faire de chouettes repas comme des pâtes à la carbo et autres salades.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-157

Martha est tout équipé : plaques au gaz, réserve d’eau, vaisselle, casseroles, etc. Une table de pique-nique et ses chaises… Et même… Même… Un petit BBQ !!! On était fan ! Bon certes, on a mis 3h à le faire partir mais c’est juste trop cool.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-149

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-173

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-160

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-177

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-45

.

.

L’hygiène

Est-on vraiment obligé d’en parler ?

Non mais en vrai, c’était pas si terrible. Je vous jure.

On a fait le choix de ne pas aller en camping et du coup de se débrouiller comme on pouvait pour rester propres une semaine sans douche. Martha est équipée d’une réserve d’eau et d’une douche solaire. Il y a aussi le petit évier de la cuisine… Et j’ai sacrifié un petit bout de mes principes en apportant un paquet de lingettes pour bébé. Y a juste mes cheveux qui, je dois l’avouer, ne ressemblaient absolument plus à rien à la fin du séjour (d’où le bonnet sur toutes les photos, en vrai il ne faisait pas si froid que ça).

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-146portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-145portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-142

Pour les toilettes, il y avait possibilité d’en louer des chimiques, heureusement que Bastien m’a convaincu du contraire, ça aurait été trop galère de se trimballer ça. Ca a toujours (ou presque) été facile de trouver des petits coins sauvages ! D’ailleurs visiblement, on était pas les seuls puisque c’était toujours remplis de papier et mouchoirs… 😡 Je le répète et rerépète, soit prévoyez du papier toilette biodegradable spécial camping, soit récupérez les mouchoirs après avoir fait ce que vous aviez à faire…

.

.

Le dodo

La banquette arrière de Martha s’abaisse pour former un lit double. Bon il faut prendre garde à bien se garer à plat pour ne pas se rouler dessus mais ensuite on dort comme des bébés. Les draps et couettes sont fournis. J’avais peur d’avoir froid (il faisait 15-16°C en journée) mais c’était plutôt l’inverse, la seconde couette finissait toujours au pied du lit.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-184

J’ai fait une cure de sommeil de fou, on s’endormait assez tôt puisque la nuit arrivait elle aussi très tôt. Et c’était parfait pour se réveiller le matin juste avant le soleil et pouvoir prendre le petit déjeuner avec vue tous les jours.

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-179

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-90

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-70portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-55

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-208

.

.

Le budget

En novembre, la location pour la semaine est à 550 euros. Il me semble que ça peut aller jusqu’à 400 € en basse saison et 800 € au plus haut. L’assurance de base est incluse.

Concernant l’essence, on a fait deux pleins pour 110 euros.

Donc au total une 40 euros par jour par personne (qu’on peut compter comme hôtel + loc’ de voiture) et pas de resto ou bar (on a pas mis les pieds dans un seul endroit payant), le rapport est plutôt pas mal !

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-140

.

.

Siesta Campers

Nos Happy Loueurs !

Siesta Campers est une petite entreprise familiale basée à Faro, tenue par Claire et Loyld, des amoureux des combis VW qui après un bout de vie sur la route dans différents pays ont voulu partagé leur passion. Ils se sont donc installés au Portugal où ils élèvent leur filles et rénovent des vans pour notre plus grand bonheur !

On a eu la chance de pouvoir leur rendre visite au garage et découvrir tous les frères et soeurs de Martha ☺️ !

🚩 Pour les contacter :

💻 www.siestacampers.com

☎️ 00351 281 971 068 / 00351 926011895
📫 info@siestacampers.com

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-204

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-213 portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-214

 

 

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-210

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-198

portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-203 portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-206portugal-siesta-campers-van-combi-vanlife-faro-205

Toutes les étapes de notre Roadtrip :

1️⃣ Roadtrip Algarve : West Coast
2️⃣ Roadtrip Algarve : South Coast #1
3️⃣ Roadtrip Algarve : South Coast #2
4️⃣ Roadtrip Algarve : South Coast #3
🚐 💨 Roadtrip Algarve : Van life

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire