CONSEILS, OUTDOOR

Se mettre à la rando

Ca fait un ptetit moment que je reçois de plus en plus de questions de personnes qui aimeraient commencer la randonnée : si c’est difficile, s’il faut être bien entraîné physiquement, etc. Du coup, je me suis dit que ça pourrait être sympa de partager avec vous un petit article qui résume un peu tout ça et qui, je l’espère fort, vous donnera envie d’aller explorer les montagnes !

commencer-la-randonnee-debutant-rando

💪🏼 La condition physique

Je crois que c’est ce sur quoi on m’interroge le plus !

Alors déjà, il ne faut pas oublier que c’est du plaisir… De la marche… On verra plus tard pour le trail 😉 Vous y allez donc à votre rythme ! En général, les durées données par les guides valent pour un rythme modéré avec des petites pauses. Donc pas de panique, si vous choisissez un parcours de 4h, vous ne devriez pas vous retrouver avec 7h de marche à l’arrivée, même en allant doucement !

Et puis si ça vous fait peur, commencez petit ! Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.

Il vous faudra également faire attention au dénivelé. Pour ce dernier, je dirai qu’en moyenne, pour bien transpirer sans souffrir le martyr, ne faites pas plus de 500m si vous n’avez pas une condition physique de ouf. Ensuite, 1000m pour bien transpirer et encore plus pour se dépasser !

commencer-la-randonnee-debutant

🎒 L’équipement

Ici, on va rester dans le basique, pour une petite randonnée (3-4h), sans difficulté particulière. Ce sont des conseils pour profiter pleinement de la balade sans souffrir. J’ai plein de copains qui partent en jogging-baskets et qui le vivent bien, mais d’expérience rien ne vaut un bon équipement.

– Les chaussures !

Bah oui, parce qu’une rando pieds nus, c’est vachement plus compliqué…

Non sans rire, c’est important d’avoir de bonnes chaussures, pas une simple paire de baskets. Déjà pour bien tenir vos chevilles et éviter les entorses, parce que le terrain n’est jamais tout lisse. Et il faut une bonne semelle pour ne pas sentir tout ça et surtout pour rester bien accroché, donc anti-dérapante !

Et puis, vous allez forcément adorer ça et en faire encore des tas, des plus longues, des plus compliquées ! Le week-end, en vacances à l’étranger…. Bref, ces chaussures, vous allez les rentabiliser, promis ! Du coup n’hésitez pas à y mettre le prix et surtout la qualité. Ma marque chouchou c’est Salomon ❤️ (mais à chacun de trouver THE marque qui colle à la forme de son pied). J’en ai une paire légère pour le printemps ou quand je pars dans les pays chauds et une paire montante Gore-Tex (imperméables) pour le reste du temps (et que j’utilise en plus l’hiver pour les rando raquettes avec de grosses chaussettes de ski).

avis-chaussures-randonnee-salomon-conseil

Déjà deux personnes de mon entourage m’ont dit avoir regretté leur achat « milieu de gamme » car pas d’assez bonne qualité : mal aux pieds, semelle pas assez anti-dérapante… Elles sont vite passées à la gamme au-dessus, avec surtout une bonne marque, et ont regretté l’argent mis dans les premières.

Au vieux campeur et Chullanka sont d’excellents conseils. Ils pourront vous aider à choisir la pointure (généralement une au-dessus de l’habituelle), vous conseiller selon votre pratique, etc.

– Le sac à dos

J’ai envie de vous dire, c’est comme pour les pieds… La trentaine, toussa-toussa, j’ai le dos en vrac. Du coup, je ne lésine pas sur les moyens de le protéger : j’ai un sac bien renforcé et qui s’attache au-dessus des hanches et sur la poitrine pour répartir au mieux le poids.

Pour une randonnée sur la journée, 20-30L, c’est largement suffisamment. Décathlon a une super gamme ! Le mien c’est un The North Face, re ❤️ pour cette marque que j’adore. Chacun doit trouver ce qui lui plaît : n’hésitez pas à vous en faire prêter un pour la première fois pour tester, regarder ceux de vos co-randonneurs, etc.

sac-a-dos-randonnee-avis-north-face

Ce que j’aime chez le miens :
– Ses poches latérales : j’en utilise une pour la bouteille d’eau, toujours accessible, et une pour un objectif d’appareil photos de rechange, des mouchoirs…
– Son élastique sur le devant : souvent en rando, on a chaud, puis on a froid, puis chaud… Et c’est bien pratique de pouvoir accrocher sa veste ou sa polaire sur le devant
– Il a plein de compartiments et je range toujours chaque chose à la même place, du coup je les retrouve hyper vite !

A vous de trouver votre sac chouchou !

– Les vêtements

Alors là, c’est selon la météo ! N’oubliez pas que vous serez en altitude, il peut vite cailler, même en plein été… Le mieux, c’est donc d’appliquer la technique de l’oignon en l’adaptant à chaque saison. En gros j’ai toujours :
– Des chaussettes : de marche (renforcées pour éviter les ampoules) ou de ski en hiver
(+ une paire de rechange)
– Un short + deux pantalons type leggings, un court et un long
– Un débardeur + un haut à manches longues + une polaire + une parka (ou coupe-vent imperméable et respirant = softshell)
– Une casquette ou un bonnet
– Mes Buff d’amour
– Des gants coupe-vent s’il fait froid (ou frais) et imperméable si vous planifiez une bataille de boules de neige !

Le tout bien évidemment respirant qui évacue la transpiration (Décathlon is your friend) ! On oublie le coton si on ne veut pas finir trempé…

– Les bâtons

Perso, je n’en utilise pas ! Il m’arrive d’en piquer un à ma soeur quand je galère trop ou la dernière fois quand j’avais mal à la jambe. Pour elle, c’est indispensable à cause de ses problèmes aux genoux. Et comme pour les chaussures, elle en avait d’abord acheté des télescopiques bon marché qui l’ont fait criser, du coup elle a fini par y mettre le prix et elle est ravie. Mais mis à part problème particulier, vous pouvez commencer sans !

📃 La check-list du randonneur !

Et oui, parce que ce sac à dos, il va falloir le remplir…

– Le minimum de papiers d’identité + téléphone
– La carte ! Que vous aurez achetée ou imprimée. Indispensable bien entendu !
Crème solaire (+ stick lèvres) + Lunettes de soleil
– Mini-pharmacie (bandage, pansements anti-ampoules, au passage : la crème Nok est magique pour les éviter !)
Couverture de survie : comme je vous disais, même en plein été, il peut cailler en altitude, et croyez-moi, si vous vous tordez une cheville ou un truc dans le genre qui vous immobilise, vous allez vraiment en avoir besoin ! Et ça ne prend pas de place…
Mouchoirs et papier toilette (il en existe du biodégradable !)
– Sacs poubelle
– Eventuellement : couteau, briquet et sifflet
– Appareil photos (Ah bah oui quand même)

– Dans la voiture : chaussures confortables pour le retour (vous allez m’aimer) + éventuellement fringues de rechange.

carte-ign-randonnee-pyrenees-lecture

🍎 Nourriture et boisson

Bon alors là, je suis tellement mauvaise ! En général je bosse la vielle, je suis à l’arrache, je pars le matin en achetant une chocolatine à la boulangerie accompagnée d’un Redbull et je fais pique-nique pain-pâté… Mais en vrai, il faut :

– Un bon petit déjeuner : une source de protéine (lait, fromage, yaourt ou fromage blanc…), des sucres lents (pain complet, muesli ou céréales complètes), un fruit et une boisson chaude.

Déjeuner, même principe : protéines (œuf, jambon, viande blanche…), des sucres lents (pain complet pour se faire un sandwich ou du riz dans un tupperware), des crudités éventuellement et des fruits ou des compotes à boire.

En-cas : fruits secs, banane…

Eau : en général je pars avec 1-1,5 litre pour 4 heures (mais à vous de voir selon vos habitudes)

pique-nique-randonnee

Saucisson-chips… Oups. Je vous l’avais dit…

🔎 Ou trouver des randonnées ?!

Alors dans les livres déjà…
– Les TopoGuides GR de la Federation Francaise de la Randonnee Pedestre
– La collection Les sentiers d’Emilie

Mais le plus simple reste encore Internet avec plein de sites super bien faits :
– www.rando-marche.fr
– www.visorando.com
– www.randonnees-midi-pyrenees.com
www.randozone.com

Ca se présente à chaque fois pareil : vous pourrez voir la durée, la distance et le dénivelé pour estimer le niveau de difficulté, bien qu’il soit souvent déjà indiqué en lui-même. Savoir si c’est une boucle ou un aller/retour. Et une description en détails ! Pour commencer, choisissez des randonnées bien balisées 😉

Et enfin, avec ma copine Elsa, on a créé un groupe Facebook pour les sans-amis des randos sur Toulouse ! Non en vrai, ça permettra de trouver des potes de rando quand The Mountains Are Calling car c’est pas toujours facile de motiver son entourage, n’hésitez pas à vous inscrire et à faire tourner.

randonneuse-photographie-bonnet-pyrennees-copy

Et voilà ! J’espère que ça vous aura plus et que ça vous sera utile. Je ne suis pas non plus une experte en la matière, du coup n’hésitez pas à commenter pour donner vos petits trucs en fonction de votre expérience perso. Et avec cet article, j’en profite pour inaugurer une nouvelle rubrique sur le blog : OUTDOOR ! Elle regroupe tout ce qui est randonnée et autres sports en pleine nature (kayak, surf, etc.).

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

8 Commentaires

  • Répondre Célia - Escapades etc. 21 octobre 2016 at 7 h 14 min

    Quelle bonne idée d’article ! Moi qui ai trop envie de m’y mettre, ça va m’être super utile. Et top l’idée du groupe Facebook, je vais aller m’inscrire de ce pas ! :)

  • Répondre Cyrielle - The Wild Panda 21 octobre 2016 at 8 h 46 min

    Haha trop fan du petit gif!!

    • Répondre Emilie 25 octobre 2016 at 10 h 36 min

      Sriptease de randonneuse haha !

  • Répondre Caroline 30 octobre 2016 at 16 h 04 min

    En lisant cet article je me rends compte que si je partais en rando je serai pas du tout aussi bien préparée que toi haha.
    Ton groupe facebook me motive bien mais le dimanche j’ai d’autres projets :/
    Sinon, je sais pas si tu l’as déjà faite mais quand j’étais en 3ème notre prof de sport nous amenait en rando et on avait le mont Vallier en Ariège, on l’avait sur 2 jours comme elle est un peu longue (il y a un refuge en haut) mais j’ai tellement envie d’y retourner !
    Bisous

    • Répondre Emilie 30 octobre 2016 at 17 h 57 min

      Bon après comme je dis, c’est histoire de la vivre au mieux, après si tu pars en t-shirt/jean t’en mourras pas mais ce sera chiant :p ! T’es pas obligée d’en faire le dimanche haha, moi c’est parce que le samedi je suis prise par les mariages… Je vais regarder celle que tu dis !

  • Répondre Randozone 17 février 2017 at 19 h 04 min

    On peut aussi conseiller de mettre un logiciel de tracé gps sur son smartphone si on en a un. Si on enregistre sa randonnée et qu’on se perd, ça permet de revenir sur ses pas. Avec un fond de carte (payant ou pas) c’est encore mieux. Ne pas oublier de bien charger la batterie et/ou de prévoir un chargeur externe. Ça complète évidemment l’indispensable carte et boussole (qu’il faut savoir utiliser). Pour trouver des randonnées, je vous conseille mon site (un peu de pub au passage ça fait pas de mal) : randozone.com

    • Répondre Emilie 18 février 2017 at 14 h 49 min

      Oh super ton site !! Je le rajoute dans l’article 😉

    Laisser un commentaire