LIFESTYLE, TOULOUSE

Anniversaire Adrien !

On quitte le Maroc et nous revoilà à Toulouse… Le retour fut (très) difficile et il m’a fallu un temps avant de ré-attérir. Heureusement, retrouver son petit appart, Toulouse (Internet, je dois bien avouer…), et surtout ses amis, aide. Du coup, je vous embarque pour une petite journée avec eux. Passage à la décennie supérieure pour Adrien, on a fêté ça comme il se devait, en commençant par du Bubblefoot ! Ou comment perdre les calories qu’on allait récupérer 2h après… C’était trop bien !! Petit aperçu de la tenue à ne, surtout, pas avoir pour ce genre d’activité puisqu’en vrai y a des sangles et que ça tue la peau. La prochaine je mettrai un t-shirt. Mais bon, ça m’a pas empêché de me battre jusqu’au bout, avec une belle victoire finale (dans laquelle, vous vous douterez bien, je n’ai joué aucun rôle).

Bien évidemment, il a fait un soleil d’enfer à se croire en été toute la semaine, mais il a fallu que ce samedi, la pluie soit de retour. Mais peu importe le lieu, l’essentiel c’était d’être ensemble, on a du coup fait un petit pique-nique chez Adrien, avec bataille de Nerfs et Molky entre deux crêpes. 

Et pour terminer (enfin presque), on a fini à boire des cocktails et à danser sur de la musique kitch comme je l’aime…

Entre Francky Vincent et Sardou, on a offert à Adrien ses cadeaux : polaroid vintage, casquette piège à filles, bon chez O Cofador et joli bouquin sur l’observation des nuages… Et saut en parachute ! Parce que bon, 30 ans quand même. Hâte de l’accompagner et de vivre ça par procuration (ça me suffira en émotions). Et comme on est plus tout jeunes, on a fini la soirée à l’appart devant Mortal Kombat, une jolie journée de 24h qui s’est achevé au petit matin.
Y a 12 ans de ça, on faisait des dérapages sur le parking de notre lycée, on passait des nuits à jouer à la console (ça, ça a pas changé), et maintenant on est là à fêter nos trentes ans (j’ai encore un peu de sursis), ça fait tout bizarre. Au final, on n’a pas trop changé, on a juste plus d’argent et moins de temps pour faire toutes nos bêtises. Je me dis qu’un jour on sera arrivés à l’étape 3, plus d’argent et plus de temps (bon avec la réforme des retraites, je suis pas certaine de mon coup hein…), et entre les deux encore plein de jolies choses s’annoncent et je remercie chaque jour la vie de m’avoir entouré de personnes si chouettes que j’aime tant ! Le mois dernier m’a prouvé qu’on pouvait partir bien plus vite qu’on ne le devait et que les amis n’était pas éternels, alors je compte bien en profiter au maximum, quitte à ne pas dormir de 24h et à perdre mes cervicales lors d’un porté Dirty Dancing inversé.


Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire