Maroc, VOYAGES

Des bijoux et des dinosaures : visite de la vallée…

En ce quatrième jour à Touda, nous sommes partis à la découverte de la vallée Ait Bougmez et en particulier Tabant, son centre administratif. Saïd nous a trouvé un pick-up et on a pu profiter des magnifiques paysages tout du long… C’était magique !

A midi, nous nous sommes arrêté dans le petit village d’Aït Imi aux airs paradisiaques malgré ses modestes habitations qu’on pouvait retrouver dans chaque petit village berbère croisé sur notre route. Les arbres en fleurs, les noyers centenaires, un petit air frais et les moulins à eau, derniers de la vallée, rendaient l’endroit tellement apaisant et contrastaient avec les hauteurs où on retrouvait chaleur et poussière. Avant de pique-niquer et de visiter un moulin, on a fait un crochet chez une connaissance de Saïd qui nous a montré ses créations : de jolis colliers en laine de mouton.  

Sur le chemin du retour, plusieurs étapes nous attendaient. Un verre de thé chez un « papi photogénique » comme l’appelait Saïd, et quelle photogénie en effet ! Puis le village Ibaqalliwn, réputé pour ses traces de dinosaures. 

Pour nous accueillir, les enfants du village, encore une fois tout sourire et ravis de nous montrer « leurs » traces, dont ils connaissent les emplacements par coeur. Une grande dalle de calcaire est « posée » là, au milieu des maison, à peine conservée, et laissant apparaître plusieurs dizaines d’empreintes de dinosaures vieilles de plus de 185 millions d’années… Tellement accessible, tellement peu mis en valeur, qu’on a du mal à y croire quand on pose sa main par dessus. Des trésors de notre planète laissés à l’abandon.

Après beaucoup de sourires et pour le retour, nous sommes passés par Ifrane… Arrivés en bas du col, « petit » cours d’eau à traverser : construction d’un pont improvisé et le pick-up qui coince avant d’y arriver. Mais avec un peu de corde, beaucoup de muscles et l’aide des villageois, on s’en est sorti !

Arrivés à Touda, il était déjà tard, mais avant d’aller prendre une petite douche, on a eu droit à un super gâteau préparé par les filles, accompagné de thé. L’occasion de se poser, prendre le temps, admirer la vue, faire un selfie pieds avec Fatima… Car c’est aussi ça qu’on aime à Touda, à côté des nombreuses activités qui sont proposées (cours de photos, cuisine, trecks, stages photos, etc.), se poser simplement et profiter. De ses habitants et de leur gentillesse, des paysages somptueux et du temps qui passe tout doucement, permettant d’apprécier chaque seconde… 


Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire