LIFESTYLE, TOULOUSE

Vente aux enchères de célibataires #2

Si l’année dernière (ici), mes copains se sont bien marrés à me voir derrière le comptoir, ils faisaient moins les malins cette année… Et pour cause, c’est eux qui y sont passés. A l’approche de la Saint-Valentin, je me suis dit « hey, hey, mais la vente aux enchères du Vasco approche…« , j’ai contacté Audrey pour lui proposer ces deux spécimens, et devant tant de canonitude, elle n’a pu qu’être emballée 😉
Pour vous raconter… Comme chaque année, le bar Vasco Le Gamma a organisé sa fameuse Ventes aux Enchères des Célibataires au profit d’une association, en l’occurence « L’Association Petits Princes » qui réalisent les rêves des enfants malades. Le principe est simple : dix célibataires sont mis aux enchères le temps d’une soirée, à la clé, un rendez-vous en tête-à-tête autour d’un pichet dans le plus chouette bar de la ville (vous aurez deviné duquel je parle…).

Certes au début, quand je leur ai dit que je les avais inscrits, ils m’ont regardé d’un air un peu méfiant (non, en fait, c’est pas vrai du tout, j’ai fait ça lâchement par message… Mais je pense que de l’autre côté du téléphone, il avait un air méfiant). Et bien évidemment, le soir-même, les deux phénomènes se sont éclatés en faisant le tour du bar clamant leurs numéros de vente à toutes les jolies filles qu’ils croisaient. Bon ok, je lai « un peu » fait aussi… Mais tout ça pour dire, que ça n’avait pas l’air de les avoir trop traumatisé non plus les deux loustiques.

Alors après un mini strip-tease d’Adrien, une magnifique interprétation de Bonnie Tyler par Julien, plusieurs pichets de bières et du Cacolac, je crois bien qu’on peut le dire, le Vasco nous a encore offert une soirée mémorable ! J’en connais un qui était plus que ravi de sa jolie acheteuse, et même que s’il est d’accord, je vous raconterai la suite 😉 (A défaut d’avoir une vie sentimentale, je pourrai vous parler de celle de mes potes ^^)
Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

1 commentaire

  • Répondre Un vendredi soir au Vasco… – A way of travel 7 août 2015 at 17 h 13 min

    […] reconnu quelques visages croisés lors de la soirée « vente aux enchères » (remember), et on a passé un trop chouette quizz ensemble ! Vendredi soir (venons-y), rien de […]

  • Laisser un commentaire