Tout doucement…

Home / France / Tout doucement…
Habituellement, quand je prends des vacances, c’est à 100 à l’heure. Visites, kilomètres à pieds, photos de tout et de rien, levée tôt, couchée tard… Mais cette fois-ci, mon corps et ma tête m’ont supplié de stopper quelques jours. La saison des mariages a été riche en émotions mais également très fatigante, j’avais besoin d’un petit moment calme, Charleville tombait à point ! Et encore merci à ma chouette copine Mily qui est venue à ma rescousse la veille du départ, grippe express qui m’a clouée au lit, impossible de bouger ou faire ma valise… Bon arrêtons le blabla, je vous raconte comment on a commencé les vacances tout en douceur avec Helen… Elle m’a fait goûter le pâté de viande, spécialité de là-bas très très bonne et elle m’a amené dans sa boulangerie préférée le Pêché Mignon ! 
Leurs gâteaux, c’est juste une tuerie…
On a ensuite décidé d’aller faire un tour à Reims ! Détour inévitable par la Cathédrale et visite d’une cave à Champagne… C’était super chouette, jamais je me serai douté de ce qu’il y avait derrière une simple bouteille. Pour vous raconter un peu, elles sont entreposées quelques années dans des crayères qui datent de l’époque gallo-romaines et qui ont servi d’hôpital militaire pendant la guerre, mélange de plusieurs variétés de raisins et de récoltes de différentes années. Régulièrement un monsieur (enfin, il doit surement y en avoir plusieurs…) vient et tourne chaque bouteille (d’où la petite marque blanche qu’on voit sur les photos). En même temps, il la penche un peu plus et à force le dépôt forme un bouchon dans le goulot de la bouteille. Elles sont ensuite trempée dans une solution tête en bas qui gèle juste la partie « dépôt » et paf, c’est expulsé ! On y met un joli bouchon et la bouteille est prête à faire la fête… Bon c’est un résumé hein, mais j’aime bien l’idée de ces étapes minutieuses et faites à la main qu’on aurait pas soupçonné.

Petit tour ensuite aux Galeries Lafayette, le bâtiment est superbe, avec un vieil ascenseur comme dans les films ! Puis marché de Noël, vin chaud et churros et c’était l’heure de rentrer avant que mes pieds gelés ne décèdent, le Nord, c’est vraiment pas pour moi…

Comments(0)

Leave a Comment