FOOD

Les Fils à Maman

Hier, je suis retournée faire un tour dans mon enfance… A coup de Kiki de tous les Kikis, Ghostbusters, bibliothèque rose, Martine et autres Goldorak. Mais surtout, j’ai trop trop bien mangé !
Ouvert il y a quelques semaines au n°1 de la jolie rue Pharaon, entre palais de Justice et les Carmes, Les Fils à Maman est promis à un grand succès, tout comme ses grands-frères qui ont fleuri dans le monde ces cinq dernières années. Oui, oui. Dans le monde. A la base, c’est une bande de copains qui décide d’ouvrir un restaurant à Paris, nostalgiques de la bonne cuisine de leur maman, la vraie. Et visiblement, ce n’était pas les seuls… En l’espace de quelques années, le concept a fait du chemin et vous pouvez même retrouver un « Fils à maman » à Honk-Kong. Et nous, et nous ?
Et bien pour nous, y a Hendrick ! Il fait ses études à Bruxelles et en job étudiant, travaille de temps en temps pour Les Fils à Maman là-bas. C’est le coup de coeur ! Pour la cuisine, pour l’ambiance, les personnes…. Et je le comprends, hier j’ai failli laisser un CV en partant… Du coup, il quitte tout et revient dans sa ville d’enfance pour ouvrir son « Fils à Maman » et on lui dit merci !

Le petit truc en plus du restaurant, c’est les mamans, les vraies. Tous les mardis, le resto en accueille une et lui laisse les commandes. Elle nous concocte alors un bon petit plat de sa spécialité. Mardi prochain, ce n’est autre que la maman d’Hendrick, le gérant ! A ne pas louper…
Bon, et puis, c’est un restaurant dont on parle, alors je propose qu’on passe direct à ce qui nous intéresse le plus… (Quoique…) C’était juste mega trop bon ! J’ai pris un cordon bleu avec des coquillettes façon risotto au parmesan. Une tuerie. Jamais j’aurais penser manger des coquillettes dans un resto et pourtant c’est juste un des trucs que j’aime le plus. Et puis, on se moque pas mais, j’ai réalisé en prenant ma première bouchée de cordon bleu que c’était le premier vraie de ma vie que je mangeais ! Après ça, je pourrais plus jamais retourné aux Père Dodu… Jamais. Kieran a pris un tartare avec des frites maison juste délicieuses. Je peux vous dire qu’ils ont pas eu beaucoup de boulot à la plonge avec nos assiettes. 

C’est Hendrick tout petit avec son bob et sa salopette ! 
(La mode est vraiment cyclique… Et je parle de la salopette. Plus jamais de bob)

Au dessert, j’ai demandé à mon second estomac de faire un effort, j’en pouvais déjà plus mais la carte me laissait rêveuse et en particulier le cheesecake Oreos… Non mais. Voilà quoi, y a pas grand chose à dire de plus que « cheesecake » et « Oreos ». En fait, c’est comme si on avait mis un Oreo dans une machine à le faire gonfler et le rendre 10 fois meilleur, et là paf, cheesecake Oreo des Fils à Maman… Kieran s’est laissé tenter par une de leur spécialité, le sablé de Petits Lu, Nutella, Bananes… Et là je dois avouer que j’ai pas pu goûter parce que mon second estomac me criait juste « stop » alors j’ai été raisonnable et j’ai juste fini mon dessert à moi.

Et quand je dis que ce qu’il y a des plus important-quoique c’est la cuisine, c’est parce que l’accueil et l’ambiance d’un restaurant, c’est quand même ce qui fait tout. Les plats peuvent être les meilleurs du monde, si vous vous retrouvez avec Schtroumpf grognon qui vous sert, le repas a un tout autre goût. Mais chez Les Fils à Maman  l’ambiance est aussi bonne qu’un cheesecake Oreos. On sent que tout le monde vient bosser ici avec plaisir et les sourires sont aussi vrais que le reste. On prend soin de nous, chacun vient comme il est. Ne vous étonnez d’ailleurs pas si on vous tutoie ou si on vous demande juste votre prénom lors des réservations !
A la fin du repas, n’oubliez pas de faire tamponner votre carte de fidélité ! Une fois complète, vous aurez droit de tourner la Roue des Gourmands ! On peut tomber sur des trucs trop mignons, genre « offrir un verre à une inconnue »… Ou très intéressants comme « un bisou du sexy barman ». Du champagne, un diner… Et aussi le livre de recettes des Fils à Maman ! Tiens, je ne vous en ai pas parlé mais les garçons ont édité un livre de toutes ces bonnes recettes, 22 mamans qui partagent leur secret avec nous. En vente au restaurant pour 11,90€.

Et j’ai une trop bonne nouvelle pour tous les accros, le restaurant fait aussi brunch les samedi et dimanche ! Avec une formule à 22€ plus que copieuse, genre si on veut on peut prendre un cheeseburger… On peut même aussi venir prendre que le dessert du brunch, hé hé… Mon second estomac m’a fait un clin d’oeil en lisant ça.

Hiiii… ♡

Même les WC ont la classe… Faut que j’arrête de prendre mon appareil photos aux toilettes.

J’ai hâte que vous testiez pour me donner votre avis ! 
Et n’oubliez pas, mardi c’est jour des mamans ☺

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

5 Commentaires

  • Répondre DarlaSummers 25 juin 2014 at 8 h 34 min

    C'est schtroumpf "grognon", grincheux, c'est un nain ;p

  • Répondre Emilie 25 juin 2014 at 13 h 54 min

    Loooool !! Ouoi, bon… Tu m'en veux pas je change hein ^^ Mais je laisse ton commentaire 😀

  • Répondre Caroline 25 juin 2014 at 14 h 26 min

    La déco un peu rétro a l'air cool et le concept génial !
    A l'occasion faudrait que j'y aille un jour lors de mes péripéties toulousaines :).
    Merci encore pour cet article !

    • Répondre Emilie 26 juin 2014 at 12 h 17 min

      Oui, oui, ça vaut le détour !!

  • Répondre Acr0 10 juillet 2014 at 18 h 25 min

    Il fait partie du top de ma liste des restaurants à essayer :) tes photos sont superbes et donnent vraiment envie !

  • Laisser un commentaire