LIFESTYLE

Les rescapés du goûter d’anniversaire

Le voici, le voilà… Le long long article sur l’anniversaire de Yoann, et je dirai même mieux : sur le SUPER anniversaire de Yoann. Son premier cadeau : l’organisation d’un goûter par Thomas. Et… J’ai eu le privilège d’être l’assistante en chef :) Le principe : du délire, du n’importe quoi, des souvenirs d’enfance de ces fameux goûters avec les copains… Mais Thomas n’allait pas s’arrêtait là…

Tout a donc commencé par une invitation dans les règles de l’art. Je suis partie sur le thème sans en dire trop…

Pour la télécharger en bonne qualité, c’est ici !

Avec quelques minutes de retard, l’avion a donc décollé à 16h00 ! Pour accueillir les invités, un commandant et une hôtesse de l’air en les personnes de Thomas et moi-même…

Une fois les « passagers » installés dans l’avion, un petit montage de bruits et nous voilà en l’air ! Malheureusement, une fois les consignes de sécurité expliquées, un sacré orage s’est déclaré et ce qui devait arriver arriva : le crash. 

Dans l’histoire, on perd l’hôtesse et le commandant (paix à leurs âmes) et les passagers deviennent rescapés sur une île habitée par un ancien naufragé allemand, la dernière sauvage d’une tribu cannibale et un esprit : le Chinoiiiiiiis. C’est grâce à ce dernier que certains rescapés pourront quitter l’île. Mais pour cela… Il faut des offrandes ! Et quoi de mieux que des nems pour un esprit se dénommant « Chinoiiiiiis » mais ne l’étant pas forcément (à l’image de Yoann) ! 
Pour gagner ces nems et les offrir ensuite au Chinoiiiiiiis, il faudra faire preuve de courage, habilité, intelligence… De nombreuses épreuves attendent donc nos rescapés. Mais avant toute chose, Guacamole, le naufragé allemand, et Tortilla, la sauvage, proposent à tous de se renommer. Mais attention, à chaque « vrai » prénom prononcé à partir de maintenant : un nem en moins ! 
Deux équipes se forment donc…

Afin de tester l’habilité de nos rescapés, une première épreuve : le parcours du miroir. Quelques bouts de cartons, des assiettes… Et un miroir grossissant ! Le principe : une course en relai remplies d’obstacles ou de zones « danse » à faire en marche arrière en s’aidant exclusivement du miroir !

C’est ensuite la créativité des invités qu’il a fallu vérifier. Pour se faire : quelques crayons de couleur, de la ficelle et des assiettes en carton. Chacun devait se fabriquer un masque en l’honneur du Chinoiiiiiiiiis. Comme vous l’aurez deviné, le créateur du plus beau masque fait remporter plusieurs nems à son équipe.

Je précise que c’est dans un but de fayotage auprès de Guacamole, naufragé allemand n’ayant plus revu son pays depuis un certain temps (incohérences chronologiques bonjour !) que Dent cassé a choisi ce personnage…
Troisième épreuve de la journée : le memory. Tout le monde connaît… On retourne deux cartes à chaque tour, le but étant de trouver les paires.
Pour fabriquer le jeu, j’ai imprimé et découpé 60 images de totems, donc 30 paires, que j’ai ensuite collé sur du papier cartonné (celui qui sert au reliures, imitation cuir). Et voici un petit dossier contenant toutes les images ! A vos ciseaux 😉
Pour l’épreuve suivante, retour à l’extérieur après une petite averse : le parcours à trois pieds ! Trois joueurs par équipe, chacun a un pied attaché. Le but : aller chercher une assiette en carton, un gobelet (percé) et une bouteille vide à trois endroits différents du jardin.

Une fois les trois éléments récupérés, direction la bassine d’eau. Un des joueurs doit tenir la bouteille en équilibre sur l’assiette et un autre la rempli grâce au gobelet. L’équipe qui a le plus d’eau dans sa bouteille remporte les nems !

Bon et bien sûr, ça se termine souvent comme ça…

Après tous ces efforts, une pause s’impose : goûter !!!
Mais avant la pause, chaque équipe doit éliminer un de ses membres. Le vote se fait à bulletin secret et il faut impérativement donner une explication.
Un petit extrait des votes ou pourquoi Atos a éliminé Jean-Louis…
Une fois le dépouillement fait et les éliminés désignés, chacun d’entre eux tire une carte au sort parmi trois : 1 nem, 7 nems ou un joker permettant d’éliminer une autre personne à sa place. Les éliminés vont ensuite dans l’équipe adversaire. Dent cassée et Atos ont donc changé de camps avant la prochaine épreuve…
… Le « Ballon mélasse » ! Les équipes sont en file indienne, le premier donne le ballon à celui du milieu, celui du milieu le donne à celui de derrière qui doit revenir devant le donner à celui de devant qui est maintenant celui du milieu :) Et ainsi de suite ! Le tout, sans faire éclater le ballon.
Avant de rentrer dans la maison-cabane de Guacamole, une dernière épreuve en extérieur : un parcours d’obstacles les yeux bandés. Sauf que… Il n’y a pas d’obstacle ! C’est Guacamole et moi qui guidions les rescapés à coups de « attention là, tu dois faire une grande enjambée », ‘baisse-toi ! », « reste accroupi », « un peu plus à gauche… ». Une épreuve qui ne sert absolument à rien mis à part le plaisir des yeux 😉 Seuls deux membres par équipes pouvaient participer (merci chifoumi) et si un « voyant » parlait, c’était des nems en moins pour son équipe !
Maintenant, place à une épreuve des plus classiques : les mimes ! Mais pour corser un peu la chose : uniquement des mimes de personnages ou d’objets inanimés. Pour les objets, il faut ETRE l’objet, et non mimer l’action… Ce qui amène à des positions assez marrantes.
Quelques exemples de mimes dont nos rescapés ont eu à traiter : 
 Samantha Fox
Gizmo
L’homme invisible
Eux-mêmes
Docteur Quinn
Eliott le Dragon
La laitière
Bob l’éponge
Morpheus
Barbra Streisand
Jean-Luc Lahaye
Elizabeth Teissier
Scotch
Feu tricolore
Verre à cocktail
Eponge
Brosse à dents
Tire-bouchon
Tondeuse
Nain de jardin
Polaroïd
Sabre laser 
On revient sur la créativité avec un concours de déguisements ! A disposition des rescapés : un peu de maquillage et… c’est tout ! Il faut ensuite se débrouiller avec ce qui traîne dans la maison. Atos s’est retrouvé en vieux chinois avec des baguettes géantes et Jean-Louis… On ne sait toujours pas !

Pas difficile de deviner qui a été maquillé par deux mecs et qui l’a été par deux filles !
L’heure de l’apéro approchant… Pause mojitos !
Un verre à la main (ou une bouteille !), place au grand débat ! Le principe est tout simple, les deux équipes doivent chacune débattre sur des sujets improbables, sérieusement au début puis n’importe comment à la fin ! Guacamole et moi devions écouter attentivement pour élire laquelle des deux s’était le mieux défendu.

On avait choisi trois sujets :
Steve Jobs / Bill Gates
Cosmo / Sangria
Edward / Jacob 
(sachant qu’il ne devait y avoir qu’une seule personne qui avait vu les films !)
Ce fut ensuite l’heure du BBQ ! Mais aucun répit pour nos rescapés… S’ils voulaient partir de cette île dangereuse et hostile, ils devaient gagner des nems. Dernière épreuve donc : le quizz ! Pour cela 10 questions par équipe, un nem par bonne réponse.

 
L’équipe ayant le plus de nems est allée les offrir à l’esprit de l’île. Malheureusement, ça ne lui a pas suffit et il s’est mis dans une grosse colère. Les aventuriers de cette folle journée ont donc décidé de s’attaquer directement à lui ! Par chance, il était rempli de bonbons 😉 Et tous on pu finalement rentrer chez eux !

Et voilou ! Vous savez maintenant tout de ce super anniversaire organisé par Thomas !
J’ai l’impression que ça a bien plu à tout le monde :)
Surtout au vu des photos et de tous les fous rires qu’on peut y voir !
Et maintenant, il me tarde juste le mien !!
Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire