DIY – Déguisement de “sauvage” à la va-vite

Cette fin de semaine est passée à toute vitesse… Dès que j’avais un petit moment à moi, je fignolais les détails de l’anniversaire de Yoann qui avait lieu ce samedi. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant et vous prépare un long, long article dessus normalement.
Mais… En attendant toute l’histoire, voici un tuto d’un costume de sauvage réalisé “à la sauvage”, même si au final, ça ne le faisait pas autant que je l’aurais voulu ! Mais bon, ça aura suffit à mettre dans l’ambiance et n’aura vraiment pas été compliqué à fabriquer… La preuve en images !

Et voilà ! Un déguisement rapide et pas cher en peu de temps…
Enfin… Peu de temps…
La partie “brûlage” est quand même fastidieuse ! Trois conseils : 
1. Prenez deux briquets pour alterner quand l’un est trop chaud 
2. Protéger votre pouce (tissu enroulé autour par exemple) 
3. Faites glisser le tissu au-dessus de la flamme

21 Commentaires

  1. Reply
    Flore

    Tr-s simple et original, au moins les personnes qui n'ont pas de machine à coudre ou qui ne savent pas faire des ourlets ont la solution ! Par contre je pense qu'il faut faire attention lorsque l'on brûle le tissus à la matière parce que ça peut être dangereux si c'est du chimique, ça peut couler 😉

    1. Reply
      Emilie Post author

      Merci Maja !! Ce serait avec grand plaisir.
      Je vous ai envoyé un petit mot par le formulaire de contact de Blue Marguerite !
      Bonne journée 🙂

  2. Reply
    Léona

    Il est très réussi ce déguisement, mais par contre l'appellation "sauvage" me gène un peu car elle parait un peu raciste, le mot sauvage faisant référence à un aspect ethnique. Le déguisement semble plus être dans un esprit homme préhistorique, néandertalien ou quelque chose dans ce genre, je te conseillerais de changer le titre afin de ne pas faire passer un message ambigu et blesser certaines personnes.

    1. Reply
      Emilie Post author

      Bonjour, non je ne changerai pas le titre au risque qu'il soit mal interprété par des gens racistes, hors de question que des esprits fermés me dictent mes mots (et je parle des gens racistes, pas de toi bien évidemment). Le "sauvage" collait parfaitement à la situation puisqu'il s'agissait, dans le scénario de l'anniversaire, d'une rescapée d'un crash qui vivait sur l'île depuis petite et qui en était devenue "sauvage", à la façon de Tarzan (l'enfant sauvage) ou Robinson Crusoé.

  3. Reply
    Emilie

    DIY en cours! J’en suis à la jupe et pour le moment, le résultat est top! J’ai troqué le briquet par une bougie et du coup, c’est beaucoup plus sécure et simple pour brûler le tissu!

Laissez votre commentaire