Espagne, LIFESTYLE, VOYAGES

Jour #2 : Cadaqués

Nous voilà donc repartis pour le deuxième et malheureusement dernier jour espagnol ! Avant de quitter Figueres, on est allé faire quelques photos de la ville sous un beau ciel bleu et trouver un petit truc à petit déjeuner…
Et on peut dire qu’on a trouvé… Sauf que j’appellerai pas forcément ça « petit ». Ce séjour m’aura permis de découvrir les viennoiseries « à l’espagnol », sous entendu pas possible de trouver un croissant ou une chocolatine sans du sucre ou du chocolat par dessus. Moi, perso, j’adhère ;p !

Après une petite heure de route, on est arrivé à Cadaquès, où plus exactement Port Lligat, avec une superbe vue sur la baie, l’occasion de faire des dizaines de photos ! 
On aurait bien visité la maison de Dali, malheureusement la réservation préalable est obligatoire (je m’en veux un peu parce que je l’avais vu sur le site mais je n’y avait pas prêté trop attention…). Mais la vue vaut en elle-même le déplacement !

Après avoir mitraillé tous les points cardinaux, direction le centre ville de Cadaqués. Le vent commençait à être de plus en plus fort, c’était terrible. On a quand même lutté et fait un petit tour « brocante ».

Encore tout subjugués par ce magnifique WC, on est allé se balader dans les petites ruelles toutes mimies du centre et ses petits trésors cachés…

Malheureusement le vent était de pire en pire, c’était insupportable à la fin (cf. ma coupe de cheveux). Du coup, on est allé se manger un bout rapide. Enfin, rapide… On a mis 45 minutes pour avoir deux croque-monsieurs. Mais bon, ça nous a permis de faire un concours de grimaces dont je me suis auto-proclamée « grande vainqueuse ».

Un super week-end quoi :) ! Tout ça m’a donné envie de lire Duma Key (quand je dis « tout ça » je parle surtout de Cédric en fait…). Sauf que, comme à chaque fois que mon amoureux-fan de Stephen King de mari essaie de me convaincre de lire un de ses livres, c’est : « alors en fait, c’est l’histoire de machin…« , « et après il se passe ça…« , « mais en fait, c’est ça… », « et à la fin c’est trop bien parce que…« , « alors, il est trop bien hein ? Tu vas le lire ?« . Bon, j’en rajoute peut-être un tout petit peu… Mais j’ai l’habitude maintenant :) Reste plus qu’à essayer d’oublier ce qu’il m’a raconté, commencer le livre, puis le finir. Pfiuu.
« Duma Key, une île de Floride à la troublante beauté, hantée par des forces mystérieuses. Elles ont pu faire d’Edgar Freemantle un artiste célèbre, mais s’il ne les anéantit pas très vite, ce sont elles qui auront sa peau ! Dans la lignée d’Histoire de Lisey ou de Sac d’os, un King subtilement terrifiant, sur le pouvoir destructeur de l’art et de la création.« 
Et pour faire le lien avec l’article (oui, il y en a un !), l’histoire se déroule dans la maison où a séjourné Dali pendant quelques temps. La boucle est bouclée 😉
Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

3 Commentaires

  • Répondre 1001 découvertes d'une chtie 10 mai 2012 at 18 h 24 min

    je suis aussi allée à cadaques et port lligat mais on a pas visité la maison :(

    • Répondre Emilie 10 mai 2012 at 18 h 30 min

      Nous non plus mais ça nous donne une occasion pour y retourner 😉

  • Répondre Un petit tour chez Dalí… | A way of travel 16 août 2015 at 16 h 33 min

    […] fait une sortie entre filles : visite de la maison de Dalí ! Elle est pas belle la vie ? La dernière fois que j’y suis allée, je n’avais pas pu la visiter faute d’avoir réservé à […]

  • Laisser un commentaire