CULTURE

Make it perfect !

Nous, on a un nouveau copain à la maison.
On peut dire qu’il vient de loin. De la planète Ziltoidia 9 pour être précis.
Ce type, c’est Ziltoid, l’Omniscient.

Vous ne le connaissez probablement pas, mais vous devriez être prudent, parce que lui et son peuple, ils ont besoin de notre café pour rentrer chez eux. Et du bon, et du noir ! Sinon ils nous attaqueront !

On dirait pas comme ça hein ? Il a l’air plutôt gentil, il a l’air un peu bête mais gentil. Et il essai même de trouver des potes parmi nos colocataires !

C’est pas forcément gagné mais bon…

Pour la petite histoire, Ziltoid est à la base une marionnette créée par le multi-instrumentaliste / chanteur / producteur / fou-furieux Devin Townsend, le génial canadien à l’origine d’au moins cinq des vingts meilleurs albums de ces trentes dernières années…

Et pourquoi a-t-il crée Ziltoid ? Parce qu’il voulait fabriquer une marionnette pour son fils, et qu’il lui est visiblement impossible de vivre sans musique. Donc… Qui dit marionnette dit concept musical entre comics et «Mars Attack!».

Et voilà que le Devin s’enferme dans son studio une fois sa petite famille couchée, attrape sa guitare, et écrit la bande originale d’un film à la fois drôle et dramatique (on parle quand même de l’anéantissement de la planète, c’est pas rien !).

Et comme le monsieur n’a besoin de personne et qu’il possède une des voix les plus dingues qui soit, il cri, hurle, chante, prend une voix différente pour chacun des protagonistes de cette histoire de fou (le narrateur, puis Ziltoid, puis le «Planet Smasher» qui, comme son nom l’indique, n’est pas forcément une bonne chose pour la Terre, mais aussi les lieutenants ziltoidiens nasillards ou encore Le Salut de l’Humanité, à savoir le super héros Captain Spectacular).

Et il compose du rock pop lumineux, puis du metal lourd et ambiancé, à sa manière (comprendre de multiples couches de guitares en nappes), sans se prendre la tête, juste pour le fun.


Et la pirouette finale de tout ça, lorsque Ziltoid se tourne vers une force supérieure… A la question «pourquoi, moi, Ziltoid l’Omniscient, pourquoi n’ai-je pas été capable de détruire la Terre ?», Dieu ne lui répond-il pas «bah, c’est normal, t’es une marionnette !» ?

Et la vraie pirouette finale ?! Quand on apprend que…
Enfin. Vous verrez ! Si vous écoutez !

Tout ça pour dire que, si un jour vous croisez un mec louche, tout vert avec des gros yeux, qui vous donne «cinq minutes terriennes» pour lui servir le café ultime, noir, craignez le pire.
Vraiment.

Article précédent Article suivant

Vous allez sans doute aimer :

5 Commentaires

  • Répondre Girl Actually 27 avril 2012 at 22 h 01 min

    Énorme !!!

    • Répondre Cedric 3 mai 2012 at 11 h 36 min

      Bon la musique n’est pas forcément facile d’accès, mais le bonhomme est drôlement fort ! Et Ziltoid… On lui donnerait le bon Dieu sans confession !

  • Répondre Chris.Azur 28 avril 2012 at 9 h 08 min

    excellent!!!

    • Répondre Cedric 3 mai 2012 at 11 h 36 min

      Il se fait bien à la maison en tout cas !

  • Répondre Un anniversaire « Fête foraine » : le buffet salé ! – A way of travel 9 août 2015 at 22 h 40 min

    […] évidemment pas Me to You et Zoltar mais Me to You et « Ziltoid » (ici), Zoltar, lui, était à la […]

  • Laisser un commentaire